o

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

Rechercher dans ce blog...

20 juil. 2020

1, 2, 3, nous irons au bois.

Philip Le Roy
1, 2, 3, nous irons au bois
Rageot - 2020
409 pages
15€90




Lassée par les révisions du bac, Fanny surfe sur les réseaux sociaux et tente sa chance pour participer au jeu Ne reviens pas  ! Sélectionnée, elle est convoquée avec neuf autres adolescents. On leur masque les yeux avant de les faire monter dans un fourgon et de leur expliquer l’objectif du jeu  : rester à l’intérieur d’une forêt isolée le plus longtemps possible, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul d’entre eux. Chacun pourra utiliser tous les moyens légaux pour pousser les autres à abandonner. Fanny s’inquiète, il n’y a pas de réseau et seulement neuf kits de survie ont été dissimulés dans la forêt. L’un des concurrents en sera donc dépourvu.
La nuit tombe, on dépose Fanny, seule, au milieu de nulle part. L’environnement obscur grouille de sons inquiétants. Il commence à pleuvoir. Le jeu peut commencer...



Autant le dire tout de suite, j'ai abandonné cette lecture arrivée à la moitié. J'ai hésité avant, parce que dès que je commençais un autre livre, ça me faisait mal au cœur de laisser celui-ci de côté, en me disant que j'allais peut-être rater quelque chose finalement. Donc je lui redonnais une chance à chaque fois, j'ai retenté de poursuivre ma lecture plusieurs fois mais ce n'était définitivement pas possible...

Fanny et quelques autres jeunes de son âge participent à une émission de télé-réalité. Ils sont tous lâchés au milieu d'une forêt réputée hantée, chacun à un point les uns des autres et doivent tenir jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une personne, pour gagner le grand prix...

Le début était plutôt prometteur, on entre rapidement dans le vif du sujet sans s'embarrasser de trop lourds et inutiles détails. On se retrouve donc vite dans cette fameuse forêt hantée aux côtés de Fanny. Assez rapidement, elle tombe sur d'autres participants au jeu, avec qui elle entretient des relations plus ou moins houleuses. En fait, tout se passe assez vite mais sans qu'il ne se passe réellement grand chose... J'ai arrêté ma lecture à la moitié du roman pour ce problème, en partie. Je suis arrivée jusque-là sans difficulté, les pages se tournent rapidement et les événements s'enchainent, mais il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette première partie. Il s'agit surtout de rencontres et des événements que ça entraînent. Ces rencontres m'ont d'ailleurs constamment déplu... Les dialogues m'ont été vite très insupportables. Les personnages passent leur temps à se descendre verbalement (et un peu physiquement aussi), souvent gratuitement, sans que ça apporte quelque chose de réellement important à l'intrigue (du moins jusqu'à la moitié du roman, je ne veux pas m'avancer pour son intégralité). Les rares fois où certains personnages auraient pu dire quelque chose d'intéressant, lié au jeu de télé-réalité auquel ils participent, ils préféraient se taire... J'ai persisté pas mal de fois, en abandonnant puis en reprenant, mais chaque page était sensiblement basée sur ces éléments qui me rebutaient de plus en plus...

Je n'ai apprécié aucun des personnages découverts... Ils sont jeunes mais ça n'excuse en rien leur façon de parler. J'ai trouvé ça fou par moments, vraiment. Je n'y ai trouvé que de la méchanceté gratuite, venant de tous. Peut-être que ça a son intérêt dans l'intrigue, je ne saurais pas dire du coup, mais je n'ai pas du tout supporter les dialogues.
Je ne sais même pas si je parle de la romance qui s'installe au bout de deux minutes... Peut-être que là aussi, ça finit par servir à l'intrigue mais au premier abord, ça parait beaucoup trop rapide pour être crédible.

En bref, une grosse déception qui m'aura fait abandonner ma lecture arrivée à la moitié. Des personnages trop agressifs verbalement, une romance qui se met beaucoup trop vite en place et une intrigue où tout se déroule rapidement mais sans qu'il ne se passe quelque chose de vraiment intéressant.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?