o

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

Rechercher dans ce blog...

25 sept. 2020

Il était une fois Lui, Lui et Moi.

Angeline Sirba
Il était une fois Lui, Lui et Moi
297 pages
Ebook - 6€99




On n'est jamais trop jeune pour tomber dans le piège d'une relation amoureuse toxique. À dix-huit ans à peine, l'enfer portait pour moi le doux prénom de mon petit ami.

Lorsque mon M. Infidèle a rencontré M. Malpoli, il croyait s'être fait un allié dans ses frasques les plus fourbes. Pourtant, il venait de sceller son destin. M. Malpoli et moi, on allait avoir des choses à nous dire et M. Infidèle risquait fort de ne pas apprécier ce qui allait suivre.



J'ai découvert ce livre dans mon abonnement Boobox et j'en suis très contente ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de témoignage et je ne pense pas que je l'aurais fait de si tôt si je ne l'avais pas eu dans cet abonnement. C'est une romance différente de celle que l'on a l'habitude de lire puisque les faits sont vécus donc la narration est assez différente mais l'auteure a su mettre son histoire en place, de façon telle qu'il est difficile de lâcher son roman !
 
Angeline a 18 ans et vit une relation sérieuse avec Pierce depuis trois ans. Sérieuse ? Pas tant que ça finalement. Pierce est constamment en train de la tromper et de lui mentir. Angeline se rend bien compte que cette relation n'est pas saine pour elle mais elle est très attachée à Pierce et lui redonne chaque fois une chance. Pour autant, elle se pose beaucoup de questions. Toute cette situation lui fait du mal mais Pierce sait être convainquant... Jusqu'au jour où Angeline rencontre Rule et voit la vie différemment.

Ce roman n'est pas forcément facile à lire. Du moins, quand l'on a déjà vécu ce genre de relation. L'histoire va forcément rappeler des souvenirs qui peuvent être pénibles, parce qu'on la découvre comme si on y était réellement. L'auteure relate les événements de façon simple mais surtout très juste. J'étais moi-même dans une relation toxique quand je l'ai lu et je m'y retrouvais complètement ; pas dans les situations, puisque nous avons chacun notre histoire, mais dans les ressentis d'Angeline. Elle décrit tellement bien les choses. D'un point de vue extérieur, on pourrait penser qu'il suffirait simplement de mettre un terme à ce genre de relations pour arrêter le mal-être. L'auteure démontre très bien qu'il n'y a justement rien d'aussi simple. Quand une personne vous manipule, vous perdez vos repères au fil du temps. C'est très subtile, insidieux et surtout progressif. Cette dépendance affective que l'on ressent pour une autre personne n'est pas immédiate ni brutale. C'est ce qui rend le moment de partir très compliqué. Angeline avait toutes les preuves contre son petit-ami : ce qu'elle ressentait, ce qu'on lui a dit, certains aveux. Mais il lui fallait toujours des réponses parce qu'elle s'en posait beaucoup, même en ayant déjà les réponses... L'auteure explique beaucoup mieux que moi comment cette manipulation s'est mise en place, en relatant "simplement" ce qu'elle a vécu.
Pour autant, cette histoire n'est pas déprimante (mais peut être difficile) parce qu'il y a également du positif ! Certes, la globalité concerne cette relation toxique, mais une rencontre imprévue lui ouvre les yeux et lui donne de l'espoir, avant même qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Le positif se mélange au négatif, donnant un bon équilibre pour ceux qui sont dans la même situation ! Elle montre que tout n'est pas perdu, qu'on peut dire stop à ce genre de relation sans pour autant s'y perdre. Qu'on doit, même, dire stop...
Dans un sens, ça reste assez facile à lire parce que c'est un témoignage romancé. Je ne dis pas que rien n'est vrai ni enjolivé ou quoi que ce soit, simplement que le style d'écriture donne cette impression de romance, rendant le récit très fluide.

En bref, c'est un témoignage que je recommande à absolument tout le monde. Aux ados, parce que c'est un sujet dont il faut s'informer afin que ce genre de relation ne soit pas considérée inconsciemment comme normale. Aux adultes, parce que ce genre de relation arrive à tout âge. Aux personnes touchées de près ou de loin, parce qu'il apporte beaucoup de positif et de réponses. Aux personnes qui ne sont pas concernées, parce que ça explique beaucoup de choses sur le ressenti de la victime et ça montre que ce n'est pas si simple de sortir de cette prison invisible.















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre avis ?