Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

12 janv. 2017

Orages.

Estelle Tharreau
Orages
Taurnada (Le tourbillon des mots) - 2016
268 pages
9€99


Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !
Les nuits d'orage peuvent s'avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d'un passé enfoui depuis plus d'un siècle dans un cahier d'écolier jauni et écorné.





Mon avis :

Quand j'ai commencé ce livre, je ne m'attendais pas à l'apprécier autant ! Malgré un début qui ne me convainquait pas plus que ça, je ne pouvais plus le lâcher et je n'arrêtais finalement pas d'y penser, voulant toujours trouver un moment pour reprendre ma lecture. C'est un thriller très surprenant car les premières pages ne nous font pas penser qu'on pourrait autant en devenir accro, du moins c'est l'impression que ça m'a donné et j'en suis très agréablement surprise !

Après une énième déception amoureuse, Béatrice décide de refaire sa vie au calme et emménage à Sauveur avec sa fille Célia, où elle vient tout juste d'avoir un poste d'expert-comptable ainsi qu'une maison gracieusement mise à sa disposition.
Sauveur est un petit village tranquille où tout le monde se connaît et se sert les coudes. Du moins, c'est ce qu'il parait aux premiers abords. Mais très vite, Béatrice va se rendre compte que tout le monde n'est pas si accueillant et que les habitants racontent seulement ce qu'ils ont bien envie de raconter... En effet, Béatrice apprend que l'ancienne expert-comptable de Sauveur est morte d'un accident de cheval le lendemain du suicide de sa fille. Plus Béatrice creuse, plus elle se rend compte qu'on lui met sur cette histoire tragique. Quant à Célia, elle tombe par hasard sur un journal intime, écrit par Marthe, une ancienne habitante de Sauveur. Ce journal cache d'étranges liens avec le présent et Célia est bien déterminée à découvrir lesquels...

La narration est alternée entre le point de vue de Béatrice, à la première personne, et celui de sa file Célia, à la troisième personne. J'ai apprécié ce changement de point de vue et de pronoms ; comme elles mènent leur enquête chacune de leur côté, on peut suivre l'avancée de l'intrigue très simplement et de façon complémentaire, en sachant tout de suite de qui il s'agit.
Du point de vue de Béatrice, on découvre tout ce qu'elle sait par l'intermédiaire des habitants de Sauveur, qu'elle questionne à la suite de ses découvertes et de ses altercations avec certains d'entre eux. J'ai bien plus apprécié les points de vue de Célia car celle-ci découvre tous les secrets du village par l'intermédiaire d'un journal intime écrit par Marthe, des années et des années auparavant. Cette dernière décide justement d'écrire un journal car elle ne peut plus garder tout ce qu'elle sait pour elle-même... Célia est de plus en plus persuadée qu'il y a un lien entre ce journal et les derniers événements tragiques qu'il y a eu à Sauveur. Ainsi, de temps à autres, on découvre ce journal nous aussi, les secrets qu'il renferme et c'est ce qui m'a le plus tenu en haleine.
L'auteure a su gérer habilement les moments du passé et ceux du présent, de façon à ce qu'on en sache jamais trop à l'avance, rendant la fin de plus en plus surprenante. D'autant plus qu'on est loin d'être au bout de nos surprises, même quand on sait en grande partie ce qu'il se passe de si étrange dans ce village ! Si le début parait donc assez anodin, assez soft, plus on avance et plus on est captivé par la noirceur que contient le village tout entier. L'atmosphère est de plus en plus oppressante et on se demande sans cesse quel est ce secret que tous les habitants s'escriment à garder... 

Les personnages sont très intéressants à découvrir et à suivre, surtout en ce qui concerne les Salvarins... Je ne me suis pas particulièrement attachée à Béatrice ou à Célia, je les ai trouvées bien moins développées que les personnages secondaires mais il y en a qui sortent beaucoup du lot parmi ceux-ci et, au final, c'est ce qu'il y a plus important par rapport à l'intrigue. Ce sont les personnages secondaires les plus importants et ça ne m'a donc pas dérangée qu'il y ait un déséquilibre entre eux et Béatrice et Célia.
Les personnages secondaires sont donc la clé de l'intrigue et j'ai adoré découvrir le lien qu'il y avait entre eux et l'histoire du journal intime ; j'ai adoré la façon dont l'auteure a mis tout ça en place, c'est captivant !

Je ne m'attendais pas à avoir un tel coup de cœur pour ce thriller ! Il cache bien son jeu dans les premières pages, paraissant calme et soft ; il est tout le contraire. Plus on avance et plus le suspense et l'intérêt pour l'intrigue sont présents. Une vraie pépite à découvrir d'urgence !















3 commentaires:

  1. Merci Marion pour votre blog et pour votre critique!

    RépondreSupprimer
  2. Beau billet pour un excellent thriller !

    RépondreSupprimer
  3. Je le note pour la prochaine fois où j'aurai des envies de thrillers ^^

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...