Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

LC

23 mars 2017

Ne dis rien, Cathy Glass



Titre : Ne dis rien
Auteur : Cathy Glass
Éditions : France Loisirs
Genre : Témoignage
Pages : 702
Prix : 7.65€
Ma note : 5 / 5


Résumé :

Quand Reece, sept ans, est confié à Cathy Glass, mère d’accueil, le petit garçon est déscolarisé et a déjà été renvoyé de nombreux foyers. Dernier d’une famille de six enfants, tous placés, il est extrêmement violent. Portée par son désir de secourir cet enfant en détresse, Cathy va tenter de comprendre son histoire. Mais Reece, lui, ne parle pas : sa mère lui a fait promettre de ne rien dire. À force d’obstination, Cathy va pourtant découvrir... un abominable secret de famille. À partir de là, elle pourra désormais aider Reece à combattre les démons qui le hantent.


Mon point de vue :

Cathy Glass nous raconte l'histoire de Reece. Un petit garçon de 7 ans avec des troubles du comportement qu'elle va devoir accueillir chez elle étant donné qu'elle est assistante familiale. Il a déjà été renvoyé de plusieurs établissements scolaires ainsi que de plusieurs foyers dans lesquels il avait été accueilli auparavant. Cathy va redoubler d'efforts afin que ce petit garçon soit pris en charge comme il le faut.

Nous découvrons que Reece est un petit garçon débordant d'énergie. Il est même hyperactif et ne s'arrête pour ainsi dire, jamais. Au-delà de ça, c'est un enfant qui est désireux d'apprendre, de bien faire. Mais par dessus tout, c'est un petit garçon violent, vulgaire et qui ne se maîtrise pas lorsqu'il est en colère.

Lorsque Cathy reçoit l'appel qui l'averti qu'elle va devoir prendre en charge un petit garçon qui a été renvoyé par deux fois d'établissements scolaires et plusieurs fois de ses anciens foyers, elle comprend l'ampleur de la charge qui l'attend. Car cela se traduit par le fait que ses collègues assistants familiaux ne se sont pas sentis à la hauteur de la tâche qui leur incombait. Il faut dire que Reece est en enfant avec un passif très lourd. Et que Cathy va devoir multiplier ses efforts pour qu'il puisse obtenir les aides dont il a besoin pour tenter de devenir un enfant de 7 ans comme les autres. Elle va découvrir le secret de Reece et comprendre les raisons de son retard.

J'ai plusieurs fois eu envie de pleurer en voyant le manque de respect des protagonistes de l'histoire. J'en détestais même certains de ne pas être présents et de se fier aux apparences. De ne pas chercher plus loin que le bout de leur nez. C'est comme s'ils se disaient que de toute façon cet enfant était perdu et qu'il n'y avait rien à faire. J'ai eu envie de me battre avec Cathy. J'ai compris les points de vue de chacun car Cathy nous les expose de façon très claire.

On découvre également que les services sociaux, débordés d'affaires plus ou moins similaires à celle de Reece, ne peuvent pas toujours agir en conséquence et sont parfois démunis face aux cas particuliers auxquels ils ont à faire. L'auteur nous montre l'envers du décor des assistants familiaux et démontrent qu'en se battant, chacun peut espérer le meilleur.

En conclusion, dès les premières lignes, Cathy nous plonge dans l'histoire qu'elle va traverser avec ce jeune garçon, agressif, violent, mais tout aussi attachant et plein de bonne volonté. L'attache aux personnages est réelle et leur combat semble devenir le nôtre au fil des pages. Un livre qui se lit sans trop de difficultés mais qui vous donne envie de ne plus jamais vous arrêter et de toujours vouloir connaitre la suite... Même après les dernières lignes qui terminent ce livre... Un magnifique témoignage, plein d'amour, de détresse, de joie, de déception, de progrès...












22 mars 2017

Pas de deux.

Sophie Aubard
Pas de deux
Atelier Mosésu - 2017
208 pages
8€95


Un voyage de rêve qui vire au cauchemar.
Un accident rarissime, collision d'une automobile et d'un avion.
Sur les quatre occupants du véhicule, deux perdent la vie.
Comment peut-on se reconstruire après un tel drame ?
C'est ce que Manon et Solyne tentent de faire : reprendre le cours normal de leur existence.



Mon avis :

Ce thriller est juste surprenant ! Le suspense ne dure pas jusqu'à la toute dernière page mais quand même, on y a droit pendant plus des trois quarts du roman et la révélation finale est juste géniale ! J'ai beaucoup aimé ce livre, d'autant plus qu'il parle d'un sujet que j'adore (mais je ne peux pas dire lequel sans spoiler...). Il y a peu, j'avais très envie de lire un livre sur ce thème, pour voir de quelle manière on peut l'aborder, c'est fait sans le vouloir, sans le savoir à la base, et j'ai été bien servie !

Solyne et Manon ont perdu leurs parents à l'adolescence dans un accident de voiture. Depuis, elles vivent ensemble, et tentent d'avancer et se reconstruire, chacune à leur manière...

Ce roman est une petite pépite dans son genre. Je n'ai pas vu la fin arrivée et c'est ce qui m'a tellement plu ! Bon, on la voit arriver au bout d'un moment, bien que ce soit pas non plus explicite mais, justement, tout arrive progressivement, sans brûler les étapes. De plus, l'auteure a trouvé le truc infaillible pour que l'on ait envie de poursuivre la lecture car, on ne va pas se le cacher, à la base, il ne se passe pas grand chose. Mais à la fin de chaque chapitre, il y a deux personnages qui communiquent par messages, sous des pseudonymes, dont l'un espionne les jumelles à la demande de l'autre, sans que l'on sache qui ils sont ni pourquoi ils font ça. Et, évidemment, on veut savoir ! On est suffisamment pris dans l'intrigue pour avoir envie de découvrir le fin mot de l'histoire et, au dénouement final, on est loin d'être déçu !
L'intrigue est superbement maîtrisée. Lorsque l'on a toutes les réponses, non seulement celles-ci sont surprenantes mais en plus tout concorde et on se rend compte que tout est bien pensé, finement mis en place et bien exploité.

Si Solyne et Manon, de vraies jumelles, se ressemblent physiquement comme deux gouttes d'eau, elles sont à l'opposé au niveau du caractère. L'une est réservée et plutôt casanière alors que l'autre a besoin de sortir, faire la fête et rencontre des gens, par exemple. Solyne est plus rabat joie que Manon aussi... Mais surtout, Solyne a bien plus de mal à faire son deuil que sa sœur.
Dans tous les cas, ces deux personnages sont bien exploités et on se prend facilement à suivre leur évolution avec grand intérêt, à mesure que les pages se tournent.

On ne dirait pas que ce roman est le premier de l'auteure tant l'intrigue est bien ficelée et le sujet est bien maitrisé. Une auteure à suivre de près !



















21 mars 2017

J'étais sa petite prisonnière, Jane Elliott



Titre : J'étais sa petite prisonnière
Auteur : Jane Elliott
Éditions : City
Genre : Témoignage
Pages : 240
Prix : 17,90€
Ma note : 5 / 5


Résumé :

Jane n’a que 4 ans quand son cauchemar débute. Son beau-père, un homme violent et terrifiant, commence à abuser d’elle. Viols, coups et sadisme psychologique deviennent le quotidien de la fillette. Elle grandit en restant prisonnière d’une véritable maison des horreurs. Dans le voisinage, tout le monde sait ce qui se passe, mais personne ne dit rien, par lâcheté et par peur. Pour Jane, le cauchemar va durer… 17 ans ! Jusqu’au jour où elle trouve le courage de s’enfuir. Et de se rendre à la police pour dénoncer son bourreau. C’est alors seulement que, pour Jane, la vie va vraiment commencer.


Mon point de vue :

Lors de ce témoignage, on découvre l'histoire de Jane qui, au début de l'histoire, a 4 ans. Elle nous raconte avec sincérité, l'horreur qu'elle a vécue durant toute son enfance, ainsi que son adolescence. Elle aborde avec des mots durs, et crus, le calvaire que lui a fait vivre son beau-père, sous les yeux de sa mère, sans que celle-ci ne s'en soucie vraiment.

Jane est retirée à la garde de sa maman, ainsi que son frère, durant 1 an. À leur retour, Jane va connaître un véritable calvaire. Son beau-père est un homme violent qui se livre à toutes sortes de jeux plus tordus les uns que les autres. Et si par malheur Jane ose se plaindre, son beau-père n'en devient que plus monstrueux. Quant à sa mère, elle préfère croire ce que lui raconte son compagnon plutôt que sa fille. J'ai été surprise de voir qu'elle n'a pas l'air de beaucoup se soucier des faits et gestes de son conjoint.

L'auteur nous invite à suivre les abominations que son bourreau va lui faire endurer. Elle va retracer, pas à pas, les dix-sept années qu'elle a dû endurer, prise au piège. Le plus difficile est de garder son calme face à tout ce qui est décrit.

J'ai été complètement happée par ce témoignage qui m'a attristée. Ce livre m'a fait réaliser les choses terribles de la vie que certains d’entre nous vivent sans que personne ne s'en préoccupe vraiment. La lecture est simple, mais les détails sont bouleversants. L'auteur n'hésite pas à donner les faits précis qui se sont déroulés. Et c'est comme si nous y étions.

J'ai été profondément choquée de lire le nombre de personnes qui semblaient se douter de ce qu'il se passait mais qui n'ont malheureusement rien dit par peur. Jane va subir toutes les monstruosités possibles et inimaginables. Harcèlement, viols, abus sexuels, tortures psychologiques et physiques. J'ai dû parfois arrêter ma lecture pour la reprendre tellement certains passages sont difficiles à lire lorsque qu'on comprend réellement l'ampleur des infamies qu'elle subit.

En conclusion, je conseille ce livre à tous ceux qui se demandent s'ils doivent ou non le lire. Et à tous les autres, car bien au-delà de l'horreur du récit, on découvre par quelle force une jeune fille de 4 ans va supporter tout ce qu'elle a traversé. J'ai littéralement dévoré ce livre, qui est l'un des meilleurs témoignages que j'ai pu lire.












20 mars 2017

L'automne meurtrier, Andrea Ellison



Titre : L'automne meurtrier
Auteur : Andrea Ellison
Éditions : Mosaïc
Genre : Thriller psychologique
Pages : 448
Prix : 18,90€
Ma note : 3 / 5


Résumé :

Par une sombre soirée d’octobre, le lieutenant Taylor Jackson est appelée sur plusieurs scènes de crime dans un quartier chic de Nashville. Sur place, elle découvre les corps sans vie de sept adolescents, marqués de symboles occultes. Une vision d’horreur qui obsède Taylor, partagée entre colère et angoisse à l’idée que le tueur puisse frapper de nouveau. Elle doit agir vite, très vite. Mais aussi avec prudence, car le meurtrier est manifestement aussi incontrôlable qu’imprévisible. Or, Taylor a beau se concentrer de toutes ses forces sur le peu d’indices dont elle dispose – les dessins mystiques laissés sur les corps des victimes –, l’enquête piétine. Déterminée, elle plonge alors dans les ténèbres de la macabre affaire. Au risque de voir son équilibre menacé, malgré le soutien que lui apporte Jack Baldwin, le brillant profileur du FBI avec qui elle est fiancée. Car Taylor le sait : c’est le prix à payer pour comprendre comment un être machiavélique, animé d’une rage débridée, en arrive à commettre de telles atrocités. Et pour trouver le tueur, elle devra d’abord s’en approcher…


Mon point de vue :

L'intrigue se déroule dans un quartier habituellement paisible. L'agent Taylor et son équipe découvrent les corps d'adolescents avec des traces gothiques sur leur torse. Malgré le peu d'indices dont elle dispose, elle essaie de tout mettre en œuvre afin de trouver le ou les responsables de ces crimes atroces.

Le livre suit deux enquêtes en parallèle. L'enquête principale est celle que mène l'enquêtrice Taylor. Elle est chargée de retrouver le tueur de sept personnes qui ont été retrouvées le même soir, dans le même quartier. Tous avec un pentacle dessiné sur la poitrine. L'intrigue qui, pourtant, m'a beaucoup plu au départ, s'est vite révélée pour moi sans grand intérêt.

En seconde enquête, nous suivons l'inspecteur Baldwin. Pour celle-ci, je n'ai réellement pas compris pourquoi l'auteur en parlait. Je trouve que cela ne mène à rien et que ça n'apportait rien au reste de l'histoire.

En conclusion, je dirais que c'est un livre qui ne m'a pas procuré les frissons que j'en attendais. J'aurais aimé le dévorer en peu de temps mais malheureusement il m'aura fallu quelques mois. J'ai eu le sentiment, pour certaines parties, d'arriver en cours de film et de manquer d'informations. Je suis déçue car l'auteur avait l'air d'être intéressante mais je n'ai pas accroché. Je noterais principalement que l'intrigue est intéressante au départ mais se ralentie par la suite...












C'est lundi, que lisez-vous ? [171]

(Bannière créée par Frogzine)

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.
Galleane a pris la relève après Mallou, où sont regroupés tous les participants.

Le principe : il suffit de dire, tous les lundis, ce qu'on a lu la semaine passée, ce que l'on est en train de lire et ce que l'on va lire après.






Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :









Ce que j'ai lu la semaine passée :



Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :







Et vous, que lisez-vous ?








19 mars 2017

In My Mailbox [188]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Il a été repris par Lilie en France. Puis par Lire ou mourir, où sont maintenant regroupés tous les participants.















Gentleman et célibataire






Gentleman et célibataire
Julia Nole
Sortie le 8 Février 2017
Ebook










Dans un jeu où tout n’est qu’apparences et faux-semblants, parviendra-t-il à faire le choix du cœur ?
Quel homme refuserait de participer à une émission dans laquelle vingt sublimes jeunes femmes vont tout faire pour le séduire ? Certainement pas Louis, brillant avocat, qui décide de tenter l’aventure pour, espère-t-il, trouver l’amour. Tâche qui s’annonce d’autant plus difficile qu’il va être en concurrence avec un ennemi de taille : l’argent. Car, chaque fois qu’une candidate échappera aux éliminations, elle touchera une importante somme d’argent. Pire encore, celle qu’il gardera à ses côtés devra au final choisir entre un mariage avec lui ou 100 000 euros et un magnifique diamant. Emporté malgré lui dans un tourbillon de séduction et de mensonges, Louis parviendra-t-il à prendre la bonne décision ?



Mon avis :

Et bien ça y est, j'ai terminé ce livre et je dois bien reconnaître que je suis contente de l'avoir fini. Car, bien que le résumé était pas mal, et que j'ai déjà lu ce style d'histoire, pour celui-ci j'ai vraiment eu du mal à le lire. J'ai eu la sensation de regarder une émission de télé-réalité et... c'est tout, rien de plus. Ce qui est vraiment dommage, car l'histoire était bien trouvée mais ça s'arrête là pour ma part, même si à la fin on retrouve un léger rebondissement, je n'ai quand même pas plus apprécié que ça ma lecture.

Bien que Louis ait tout pour être heureux, il ne trouve pas l'amour et il décide donc de participer à une émission afin de le trouver. Mais voilà, les choix sont durs quand on se retrouve en face de vingt jeunes et très jolies femmes. En plus, Louis a plutôt intérêt de bien réfléchir à son choix car celles-ci ont elles aussi un choix à faire à la fin de l'émission : l'amour ou bien de l'argent et un magnifique diamant. Les choix vont être très durs !

Louis est un homme qui ne vit que pour son travail. Il aime ce qu'il fait et ne s'en cache pas. Originaire du sud de la France où il a encore une maison qu'il a fait rénover, il vit maintenant en Chine pour son travail. Mais voilà, s'il réussi dans son travail, il en est tout autre pour sa vie personnelle et, en participant à l'émission, il compte bien changer tout ça.

L'intrigue pour ce roman est de savoir si oui ou non la femme qu'il a gardé jusqu'à la fin décidera de rester avec lui, c'est donc plutôt une intrigue très simple. Bien qu'on sache cela dès le début du livre, ce que l'on ne sait pas c'est qui Louis a choisi et ce, jusque dans les dernières pages on reste dans le vague, on se retrouve obligé de suivre Louis dans tous ses rendez-vous pour savoir qui c'est.

Le style de l'auteure n'est pas vraiment fait pour moi,. Je ne dis pas que si un autre de ses livres, selon le résumé, venait à me plaire, je ne le lirais pas, mais juste que sa façon d'écrire ce roman-là ne m'a pas vraiment plu. J'ai eu l'impression que lorsque je lisais, je regardais une vulgaire émission de télé. Ce qui est quand même dommage car j'avais déjà lu un livre dans ce style et j'avais beaucoup apprécié. Mais par contre, ce que j'ai trouvé pas mal, c'était les fiches d'identité que l'on rencontrait qui présentaient les filles ; ça, j'ai vraiment apprécié.

En conclusion, vous l'aurez deviné, ce livre ne fera pas partie de ma pile de relecture. Une histoire bien trouvée mais qui ne m'a pas vraiment plu. J'espère que, quand même, certains d'entre vous tenteront et sauront l'apprécier. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture. 








Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...