Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

7 avr. 2016

Everything, everything.

Nicola Yoon
Everything, everything
Bayard - 2016
362 pages
16€90

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors.
Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.
Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.





Mon avis :

En commençant ce roman, je ne m'attendais pas du tout à ça ! J'espérais bien que la maladie ne soit pas trop pesante, que l'auteure nous offre plus une belle leçon de vie plutôt qu'un récit larmoyant mais j'étais lui d'imaginer qu'elle nous réservait tant de surprises pour ce premier roman ! Une pépite !

Madeline a une maladie très rare. Une forme de Déficit Immunitaire Combiné Sévère, appelée souvent "la maladie de l'enfant-bulle". C'est simple, elle ne peut pas sortir de chez elle sans risquer d'en mourir car son système immunitaire est trop fragile. Tout, chez elle, est contrôlé et purifié : l'air qu'elle respire, les vêtements qu'elle porte, les objets qu'elle touche, les rares personnes qu'elle côtoie. Ceci afin d'éviter tout microbe. Sa vie est donc limitée à la lecture, à son blog littéraire et internet en général, à ses devoirs, aux soirées mère/fille et ses contrôles médicaux faits par sa mère et son infirmière, Carla.
Mais sa vie prend un autre tournant le jour où de nouveaux voisins emménagent. Dès que son regard a croisé celui du fils, elle a su que sa vie allait changer, bien qu'elle ait essayé de se voiler la face...

Ce dont je suis certaine, c'est que vouloir quelque chose me fait vouloir davantage. Le désir est sans fin.

Durant la moitié du roman, à peu près, je lisais sans m'attendre à grand chose. Du moins, je voyais une fin prévisible : Madeline tombe amoureuse, fait des bêtises en conséquences et en paye le prix. Eh bien, j'étais loin du compte... 
L'histoire se présente sous forme de journal intime avec Madeline à la narration et différentes touches personnelles associées à ce qu'elle vit grâce à des illustrations : des mails, des graphiques de toutes sortes, des tableaux. Grâce à ceci et aux chapitres courts, la lecture est très fluide et on tourne les pages avec rapidité même lorsqu'il ne se passe pas grand chose. Et puis, vient les passages un peu plus difficiles, un peu plus risqués, où l'on a envie de poursuivre encore et encore notre lecture... pour ne finalement plus lâcher le livre. Par que la deuxième moitié tient bien plus en haleine. La première est captivante, intéressante, intrigante. Mais la seconde est saisissante ! Les choses se bousculent, les rebondissements pleuvent et les révélations n'en finissent pas, nous faisant passer par tout un tas d'émotions.
Tout au long de ma lecture, je me suis surprise à vivre, à ressentir les émotions de Madeline. Au début, je ne m'en rendais pas compte, mais plus j'avançais dans ma lecture et plus mon cœur faisait des bonds, ou se serrait, ou laissait la place à l'euphorie. Pas une seule fois Madeline ne se plaint de son état, de sa façon de vivre, de sa maladie, des conséquences. Mais il se passe tellement de choses, que l'on passe par tout un panel d'émotions, une vraie montagne russe ! Colère, espoir, chagrin, délivrance, soulagement, haine... On y retrouve de tout et on s'y sent bien !

Madeline a vécu toute sa vie enfermée dans sa maison. Du moins, elle n'a aucun souvenir d'avoir vécu à l'extérieur puisque sa maladie a été diagnostiquée lorsqu'elle avait 4 mois. Elle découvre beaucoup de choses grâce à Olly, son nouveau voisin. Surtout, elle se découvre elle-même. 
La romance entre Madeline et Olly est forcément prévisible mais tellement belle... Ce jeune garçon n'a que 17 ans et voue à Maddie un amour si fort qu'on le sent prêt à résister à toutes épreuves. Tout n'est jamais gagné mais cet amour donne beaucoup d'espoir et est la dose de douceur et de fraîcheur dont Maddie a besoin.

J'étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent.

Un roman que je ne peux que conseiller tellement les émotions sont fortes ! La fin n'est pas prévisible du tout, je pense notamment à un gros rebondissement qui change toute la donne. En plus de la belle leçon de vie que nous offre l'auteure, et des petites remises en questions suite à des réflexions pertinentes, on y trouve une magnifique romance et plusieurs éléments imprévisibles en guise de fin. Un beau coup de cœur pour ce roman !
 













5 commentaires:

  1. je dois le lire ce mois-ci avant sa sortie vf j espere que je l'aimerai autant que toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout le mal que je peux vous souhaiter (à toi et au roman ^^). J'irai voir ce que tu en pense. Bonne lecture :)

      Supprimer
  2. Il a l'air vraiment top, je le note !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais peur d'une romance niaise mais vu ce que tu en dis ça n'a pas l'air d'être le cas, je pense me l'acheter !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai tellement hâte de me le procurer ! :D

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...