Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

15 avr. 2016

Alive.

Scott Sigler
The Generations : Alive (Tome 1)
Lumen - 2016
463 pages
15€
1. Alive / 2. ? / 3. ?

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?


Mon avis :

Je dois avouer que le nombre de pages me faisait peur... Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de pavé et j'ai eu peur de décrocher surtout. Encore plus quand j'ai compris que l'histoire se passerait tout au long dans le même environnement très étroit... J'ai même espérer sortir de ces tunnels avant la fin ! Mais, finalement, les pages ont défilé toute seule, un vrai page-turner où l'on reste suspendu du début à la fin sans s'ennuyer une seconde. Je dirais même que le confinement de l'histoire fait son petit effet...

Em se réveille dans un cercueil à cause d'une piqûre. Sortie brutalement de son sommeil, elle se retrouve d'abord dans le noir, avant de trouver le moyen de sortir de sa prison, et souffre d'amnésie. Elle ne se souvient plus de l'apparence de ses parents, ni de son propre nom, et pense avoir 12 ans. D'autres ados, présents dans la même pièce qu'elle et dans des espèces de cercueils également, se réveillent à leur tour, et pensent tous avoir 12 ans... Mais leur apparence à tous démontre qu'ils sont plus vieux de quelques années. Se posent une multitude de questions dans la tête de ces jeunes. Qui sont-ils réellement ? Pourquoi ont-ils été enfermés ? Où sont-ils ?
Em prend les commandes d'un petit groupe, déterminée à trouver le chemin de la sortie et à comprendre ce qu'il se passe.

L'intrigue sort tout droit de l'imagination d'un génie ! Je ne pensais pas autant accrocher parce que, bien que je raffole des huis-clos, celui-ci était terriblement oppressant dès le départ et je n'avais qu'une envie : qu'ils sortent tous rapidement de là ! Mais non, on se retrouve prisonnier de ce huis-clos nous aussi pendant tout le roman. Ma peur de me lasser s'est rapidement envolée, il se passe tellement de choses ! Ça m'a fait une impression bizarre parce que sur le moment, on n'a pas l'impression d'avancer dans l'histoire, la narration est lente parce qu'il y a pas mal de descriptions mais on ne la ressent même pas cette lenteur ! On tourne les pages très rapidement et sans s'en rendre compte. Le fait que ce soit un pavé m'a fait poser le livre plusieurs fois sans le reprendre pendant plusieurs jours mais j'avais envie de connaître certaines réponses alors j'y retournais quand même... et les deux cent voir trois cent dernières pages ont eu raison de moi, je ne pouvais plus le lâcher ! 
On n'a pas le temps de s'ennuyer car il se passe beaucoup de choses, il y a pas mal d'ennemis, du moins en nombre, les personnages font beaucoup de découvertes au fil de leur avancée et les révélations finales se déroulent sur plusieurs pages, même plusieurs chapitres. Et c'est carrément croustillant ! On a enfin plein d'infos importantes qui nous tombent dessus et c'est juste énorme ! L'intrigue est bien plus complexe qu'il n'y parait, bien maîtrisée et complètement addictive ! Qu'est-ce qu'il me tarde de connaître la suite maintenant !

Em ne s'appelle pas réellement Em mais c'est comme ça qu'elle se nomme au départ, en voyant l'initiale de son prénom et son nom de famille sur son cercueil. Tous les autres personnages sont appelés par le nom de famille d'ailleurs. Em se démarque donc avec le nom qu'elle a choisie de porter mais aussi parce qu'elle devient le leader de son groupe. Ça n'a pas pas été facile, elle a dû s'imposer la plupart du temps, faire sa place, surtout contre plus fort qu'elle, mais elle en veut et elle le montre sans cesse. C'est très plaisant de suivre un personnage comme elle car elle nous entraîne avec elle dans ses décisions, ses aventures et ses sentiments. 
Tous les personnages sont très différents. Ils ont beau être amnésique, ils sont ce qu'ils sont et ils ont une identité propre et un rôle bien spécial à jouer au sein du groupe pour la plupart d'entre eux. 
Certains, donc, se démarquent du lot : Spingate, O'Malley, Yong, Bello, Aramovski et d'autres par la suite qui viennent se greffer au groupe. Ce sont eux que l'on suit le plus et, malgré le peu de choses que l'on sait sur eux, l'auteur a réussi à bien les différencier et leur faire une identité qui leur est propre dès le départ.

Le côté mystérieux de l'intrigue, à savoir les symboles sur le front de chacun, leur amnésie, le lieu où ils se trouvent, certaines connaissances qui leur reviennent en mémoire, tout est magnifiquement orchestré pour que l'on reste pendu au livre, à toujours vouloir en apprendre davantage sur ce qu'il se passe. Et les révélations n'indiquent pas tout mais quand même déjà beaucoup de choses qui nous mettent l'eau à la bouche pour la suite ! On a encore tant de choses à découvrir et pourtant on en sait tellement déjà ! C'est un excellent premier tome, un vrai page-turner comme tout le monde les aime parce qu'on ne voit pas le temps passer.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...