Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

24 janv. 2017

Re/member.

Welzard
Re/member
Lumen - 2016
531 pages
15€


Au lycée d'Ôma, une terrible légende circule parmi les élèves : la Rouge-Sang, une fillette de onze ans couverte du sang de ses victimes, hanterait les couloirs après la fin des cours. Celui qui aurait le malheur de croiser la revenante devrait, pour lui échapper, quitter l'établissement sans se retourner...

Lorsqu'une lycéenne demande à Asuka de retrouver son corps, la jeune fille pense d'abord à une plaisanterie. Jusqu'à ce que minuit sonne et qu'elle se retrouve transportée, en compagnie de cinq de ses camarades, dans les corridors déserts de l'école. Pourchassés par la créature, les six amis se font littéralement massacrer... avant de se réveiller le matin suivant comme si rien ne s'était produit ! Prisonniers d'une boucle temporelle cauchemardesque, Asuka et ses compagnons comprennent vite que pour briser la malédiction, ils vont devoir retrouver les morceaux du cadavre d'une victime de la Rouge-Sang, cachés dans tout le lycée...


Mon avis :

Ce roman est la base des mangas du même nom. Mangas qui me tentaient beaucoup lorsque je les ai achetés mais que je n'ai pas encore eu découvert. Maintenant que je connais l'histoire, j'ai hâte de me replonger dedans avec des images à l'appui, ça promet ! Ce thriller est exactement comme je les aime : addictif, surprenant et angoissant !

Dans le lycée d'Ôma, les élèves sont conscients qu'une légende hante les lieux. Cette légende est celle d'une fillette de onze ans, couverte de sang et d'ailleurs appelée la Rouge-Sang, qui hante les couloirs après la fin de la journée d'école. Quiconque se retrouve seul à ce moment-là et la croise, doit s'échapper du lycée sans se retourner, sous peine de mourir.
Cette malédiction s'est abattue sur Haruka qui, depuis, est venue demander de l'aide à six lycéens : ils doivent retrouver les huit parties de son corps, cachés dans tout le lycée, afin de mettre un terme à la malédiction. Asuka et ses amis, les désignés, n'y croient pas au départ, mais ils doivent se faire une raison, la même journée se répète sans cesse et chaque soir, ils sont téléportés devant les portes du lycée sans aucun moyen de quitter les lieux...

Ce qu'il y a de génial dans ce roman c'est que ça ne s'arrête pas à une simple chasse au corps. Derrière cette malédiction, ce côté surnaturel, il y a une véritable histoire, une raison à tout ça et on découvre tout au fur et à mesure, en même temps que les personnages. C'est ce qui rend cette histoire si addictive d'ailleurs. D'abord, on rentre dans l'horreur dès les premières pages, sans réellement comprendre ce qu'il se passe, tout comme les personnages. Puis la même journée se répète, les personnages se posent donc toutes sortes de questions et on pourrait penser qu'on va s'ennuyer puisque rien n'a changé pour eux par rapport à la veille, mais pas du tout ! S'ils se rendent compte les deux ou trois premiers jours que tout se répète, leurs questionnements nous permettent de ne pas toujours lire et découvrir les mêmes choses. Et puis, ils finissent tout de même par faire autre chose que subir, ils cherchent des solutions, des réponses, mettent en place des stratagèmes pour retrouver les différentes parties du corps... On n'a pas le temps de s'ennuyer ! Plus on avance, plus les questions affluent et plus on a envie d'avancer pour avoir des réponses.
Dans tout ça, il vaut mieux avoir le cœur et les nerfs bien accrochés car la Rouge-Sang est sans pitié, nous offrant des scènes bien souvent glauques et flippantes. En effet, outre sa manière brutale pour tuer, elle chante et rigole avant de passer à l'acte et ça ajoute un gros plus à l'atmosphère déjà bien oppressante des lieux ! Je pense qu'à leur place, j'aurais fait une crise cardiaque chaque fois que la chasse au corps recommencerait... On ne peut pas s'empêcher de retenir notre souffle avec eux lorsqu'ils sont cachés et que la Rouge-Sang approche sans que l'on sache réellement où elle est. Comme la narration est du point de vue d'Asuka, on ne peut qu'être dans sa position et attendre de comprendre en même temps qu'elle ce qu'il va se passer.
Quant à la fin... elle est déchirante. Il n'y a pas d'autres mots. On finit par avoir toutes nos réponses mais il se passe quelque chose d'inattendu, quelque chose qui a échappé aux personnages et qui nous a donc échappé par la même occasion. On s'attache tellement aux personnages, à les suivre de près pendant cette chasse au corps que l'on en vient à espérer qu'il y ait une suite, ne serait-ce que pour les retrouver et espérer une autre fin, moins déchirante...

Les six élèves que l'on suit sont tous bien différents les uns des autres. Leurs réactions sont parfois surprenantes mais elles correspondent bien avec leur personnalité.
Rie est la peureuse du groupe mais, malgré tout, elle fait preuve de beaucoup de courage à certains moments, je n'en aurais pas fait autant à sa place !
Shôta est le plus intelligent mais aussi le plus prétentieux. Ses erreurs lui apprennent beaucoup...
Kenji est le plus discret. On ne le connait pas vraiment finalement, même s'il a un rôle très important dans l'intrigue...
Rumiko n'a pas la langue dans sa poche. Tantôt gentille, tantôt rentre-dedans, elle n'hésite pas à remettre les choses à leur place (et les gens aussi !).
Et enfin, Takahiro est sûrement le plus posé de tous. On lui reproche souvent d'être bête mais il a un naturel protecteur et on se prend très vite d'affection pour lui.

Bien plus qu'une histoire surnaturelle, c'est avant tout un thriller que l'on découvre, avec une enquête pour savoir d'où vient cette malédiction et on n'est pas déçu par les conclusions ! L'atmosphère oppressante et glauque remplissant bien son rôle, et le suspense de plus en plus insoutenable rendent cette lecture complètement addictive. Je recommande sans hésitation ce roman pour les adeptes du genre !
















1 commentaire:

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...