Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

CONCOURS EN COURS

7 nov. 2014

Les survivants - Tome 1.

D. J. Molles
Les survivants (Tome 1)
Panini (Eclipse) - 2014
322 pages
14€


Survivre, sauver, reconstruire.
Dans un bunker en acier blindé, enterré sous sa maison, le capitaine Lee Harden attend ses ordres. À la surface, une épidémie ravage la planète, contaminant plus de 90% de la population. La bactérie se fraie un chemin jusqu'au cerveau, y annihile toute humanité pour ne laisser derrière elle que quelques instincts primaires. Les infectés deviennent des prédateurs hyper-agressifs, mus par une insatiable faim et des pulsions meurtrières. Le soldat appartient à un corps d'élite préparé à faire face à la catastrophe. Tôt ou tard, il devra ouvrir la trappe de son bunker, braver le nouveau monde en ruines et s'acquitter de sa mission : rétablir l'ordre et reconstruire un gouvernement.


Mon avis :

L'histoire commence d'une façon plutôt intrigante. En effet, Lee, le personnage principal, se trouve dans un bunker, avec pour seule compagnie, son chien et quelques effets personnels modernes (télé, console, ordinateur ainsi que des détails plus utiles, comme beaucoup de nourritures, des armes, vêtements, etc.). Étant militaire gradé, il est de temps à autre obligé de s'y enfermer (ce bunker est à l'abri de tout, juste en-dessous de chez lui), si le gouvernement perçoit une menace plus ou moins importante. Tout au long de cette attente, qui ne dure en général pas trop longtemps, quelqu'un l'informe quotidiennement de ce qu'il se passe à l'extérieur et, en général, il en ressort assez rapidement. Mais cette fois, durant plusieurs jours, Lee n'a aucune nouvelle de l'extérieur. Ce qui implique une situation anormale, un danger quelconque. Lorsque cela arrive, il doit découvrir sa mission officielle et ne sortir du bunker pour la mener à bien qu'au bout de trente jours. Lee a été entraîné au pire, mais lorsqu'il en ressort enfin, il découvre un nouveau monde, d'apparence pourtant calme et peu menaçant au premier regard, auquel il ne connaît rien. Un virus est en train de décimer la terre et il ne pourra compter que sur les survivants, qu'il devra trouver et protéger, pour comprendre ce qu'il se passe...

Je n'ai pas encore lu beaucoup de zombies jusqu'à maintenant, mais celui-ci ne m'a clairement pas embarquée plus que ça. Le début annonçait pourtant une intrigue prometteuse ; on rencontre pas mal de situations intrigantes, comme l'enfermement de Lee dans le bunker, sa façon d'y vivre, puis sa sortie dans un monde qui lui est désormais inconnu, entre autres. Mais j'ai trouvé le temps long. On ressent trop sa solitude. Même quand il est entouré d'autres personnages, celle-ci reste pesante. Malgré tout, l'envie de continuer reste présente, on a envie de savoir ce qu'il va se passer, comment les choses vont évoluer mais, malheureusement, je n'ai jamais été vraiment satisfaite. L'action et les zombies manquent de leurs présences pendant trop longtemps, je décrochais souvent et je me sentais de plus en plus mise à l'écart de l'histoire.
Le style d'écriture aide beaucoup à s'y intéresser, néanmoins. C'est fluide, et certaines situations accrochent bien parce qu'elles sont crédibles et assez intéressantes, mais, entre deux, je n'ai pas trouvé grand chose de mémorable... Disons que j'ai déjà lu bien mieux, du même éditeur, et que cela paraît un peu fade à côté.

Lee est un personnage que j'ai bien apprécié suivre parce que, malgré sa position actuelle, il ne se prend pas pour un héros. Il réfléchit avant d'agir, il pense aux autres avant de penser à lui mais en évaluant toujours les risques potentiels, il essaie simplement d'atteindre le but de sa mission en essayant de mettre ses peurs de côtés. Mais voilà, il y a des choses qu'il n'est pas forcément capable de faire comme, par exemple, s'occuper d'un enfant... Il essaie, parfois échoue, d'autres non et ce, en toutes situations. Dans tous les cas, ses attitudes et descriptions le rendent toujours un peu plus crédibles.

Globalement, on passe un bon moment. Je m'attendais simplement à autre chose. Plus d'action, plus de zombies, mais pas à autant d'introduction. De ce fait, la suite sera certainement bien plus intéressante.


Livre lu pour Au boudoir écarlate.
















1 commentaire:

  1. Ce roman me fait très envie !!! Je l'ai découvert aujourd'hui et je dois dire qu'il suscite mon intérêt !!! Très bel avis cela dit :-)

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...