Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

9 mai 2016

Bitch.

Radhika Sanghani
Bitch
JC Lattès (&moi) - 2016
300 pages
12€50
1. Virgin / 2. Bitch / 3. ?






Après avoir réussi à perdre sa virginité avant la fin de ses études, Ellie entre désormais dans la vie d’adulte : son diplôme en poche, elle a décroché un stage dans un magazine et vit désormais en colocation. Et elle est toujours célibataire, mais peu importe, elle ne veut pas de petit ami de toute façon. Ce qu’elle veut, c’est enchaîner les aventures sans lendemain. Multiplier les conquêtes et gagner en expérience, tel est le nouveau but d’Ellie. Entre rencontres et situations sexuelles improbables, elle n’est pas au bout de ses surprises…


Mon avis :

J'avais beaucoup aimé Ellie et son côté décalé dans le premier tome et c'est toujours le cas ici, même si ses fixations devenaient lourdes au bout d'un moment. Malgré tout, c'était encore des barres de rire grâce à sa spontanéité et même une certaine admiration envers sa franchise et son honnêteté. Tout ça dans des situations souvent cocasses que l'on peut croiser dans la vie de tous les jours mais assez peu dans les romances habituelles où, souvent, tout est parfait !

Depuis qu'elle n'est plus vierge, Ellie ne pense qu'à une chose : explorer en profondeur les relations sexuelles. Elle est jeune et n'a aucune envie de se poser, bien au contraire, autant profiter du célibat tant qu'il est encore temps ! Et elle compte bien en profiter en couchant avec le plus d'hommes possible. Mais ce n'est pas sans conséquences sur sa vie en générale...

Quelques mois après la perte de sa virginité, Ellie a maintenant pour objectif de s'éclater au lit avec différents mecs. Elle va même jusqu'à s'inscrire sur un site de rencontres pour avoir plus d'opportunités. Il n'est pas obligatoire d'avoir lu le premier tome avant de lire celui-ci, c'est un plus mais pas une obligation car les principaux événements du premier sont relatés au début de ce second. Tout ce qu'il faut savoir, c'est qu'Ellie a perdu sa virginité après vingt-et-un ans d'attente et qu'elle a bien l'intention de ne pas s'arrêter là !
J'ai été très contente de retrouver l'humour du premier tome, que l'on doit à la spontanéité d'Ellie et aussi de ses maladresses. Il faut dire qu'en matière de relations, elle a bien la poisse ! Mais toutes ses situations cocasses ou ses questions vis à vis des relations, des modes de vie de chacun ou encore d'elle-même sont un peu en chacune de nous et c'est ce que je trouve géniale dans cette saga. On est loin de la romance parfaite où tout se déroule à merveille ; Ellie se pose beaucoup de questions sur sa capacité à plaire, sur son physique ou sur le sexe en général (les positions, le manque d'expérience...). Des situations détaillées et exploitées sans tabou et sans superflu. Non, c'est clairement spontané et réel, on se retrouve toutes quelque part en elle.

Par contre, je dois bien admettre que deux petites choses m'ont dérangée. Pas au point de ne pas aimer ma lecture mais j'ai tout de même trouvé ça dommage. 
Pour commencer, il y a les fixations d'Ellie qui sont parfois terribles. En soit, elles sont les bienvenues, ça va avec son côté décalé et ça rentre dans le "on le vit toutes mais personne n'en parle". Des fixations sur l'orgasme avec un homme et non toute seule, sur les poils pubiens, sur les odeurs, et j'en passe... Toutefois, les fixettes deviennent rapidement des obsessions et ça en devient lourd. Ça ne dure pas très longtemps, on est vite reparti sur un autre problème mais on se demande pourquoi ça tourne autant à l'obsession... 
Le deuxième point vient de la construction du récit. Il n'y a pas forcément de "pause" entre deux situations différentes et ça m'a beaucoup perturbée pendant ma lecture. Par exemple, Ellie boit un verre avec un prétendant et la phrase d'après, on comprend seulement qu'ils viennent de finir une partie de jambes en l'air. Aucune transition entre les deux scènes. C'est ça le problème pour moi, c'est le manque de transition, le changement est trop direct et c'est parfois perturbant. Ça arrive régulièrement et j'ai plusieurs fois dû relire le texte pour savoir si je n'avais pas sauté des lignes... Ou encore comme dans cet extrait, où j'ai bien bugué :

« - O.K. Ça a intérêt à valoir le coup. Je m'attends à avoir un orgasme dès que je sors de la séance. Merde, j'espère bien en avoir un pendant la séance !
Emma se mit à rire.
- J'aurais été prête à payer pour voir ça.
- Bon, va te doucher, Ellie, dit Lara.
- Ouais, va te doucher, renchérit Emma, et tu peux commencer à t'entraîner à l'orgasme pendant que tu y es ?
Je lui balançais un oreiller au visage en me dirigeant vers la porte.
- Bonjour mesdemoiselles, entrez, lança une femme à la porte du sex-shop.
Lara et moi la suivîmes nerveusement dans la pièce rose. Je me revis six mois plus tôt, achetant mon premier vibro. »


Ellie est toujours fidèle à elle-même : spontané, honnête, franche, obstinée, déterminée et curieuse ! Puisque ses obsessions concernent principalement le sexe, sa curiosité est également dirigée dans ce sens. Elle veut tout, ou presque, exploiter, apprendre et savourer. Mais avec différents hommes. Avec ses meilleures amies, elles s'approprient même le sens du mot "salope" en un terme plus positif que de coutume. Le problème avec la vie qu'elle veut mener et son manque d'expérience (ainsi que sa naïveté, il faut bien le dire), elle finit par se perdre et faire n'importe quoi. Ça peut être quelque chose de positif comme de négatif pour le récit en lui-même. On peut la trouver super égoïste et sans aucune limite mais, d'un autre côté, qui n'a jamais été perdu ? Qui n'a jamais dû faire des erreurs pour apprendre ? Ça rentre parfaitement dans le contexte de départ.
Ellie est toujours entourée de ses amis mais j'ai trouvé qu'ils avaient moins d'importance dans ce deuxième tome. Ils sont bien là, ont leur lot de malheur et de bonheur mais je les ai trouvés bien plus en second plan que dans le premier tome. Toutefois, ils sont toujours d'une grande aide pour elle.

Un second tome dans la bonne continuité du premier avec des situations franchement cocasses et à la fois sérieuses. Sérieuses parce que sont des situations qui mettent plus ou moins mal à l'aise lorsque cela nous arrive mais également drôles parce que l'auteure a su les tourner de cette façon. Je maintiens toutefois que c'est grâce à la spontanéité du récit que les situations sont si drôles, elles ne sont jamais décrites de façons dramatiques mais plutôt simplement, comme si ça se déroulait sous nos yeux lorsqu'on lit les passages en question. J'ai hâte de lire d'autres romans de cette auteure malgré les points négatifs que j'ai pu relever !



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...