Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

CONCOURS EN COURS

17 déc. 2014

La boîte de June.

Déborah Galopin
La boîte de June
308 pages
12€50


Lorsque June, jeune fille énigmatique et rêveuse, couche sur papier ce qui lui emplit le cœur et l'esprit, elle enveloppe ses mots d'émotions pour livrer des textes poignants. Personne torturée et constamment en quête d'elle-même, elle dévoile ses maux et ses sentiments les plus intimes à travers sont journal, y mêlant amour, amitié, solitude et mal-être intérieur. La boîte de June est le récit quotidien d'une jeune fille qui pourrait bien se cacher au fond de tous, elle évoque les souffrances de l'adolescence et les réflexions sur l'essence même de la vie. Perdue parmi l'encre de ses mots, elle n'aspire qu'à une chose : être en paix et en harmonie avec son âme.


Mon avis :

Ça fait un moment que j'ai lu ce livre, cinq mois pour être exacte (au moment où j'écris cette chronique) et, même si je ne me souviens pas de tous les détails, je me rappelle néanmoins les grandes lignes et surtout, ce que j'ai ressenti durant toute ma lecture. Je n'avais pas trouvé les mots pour faire ma chronique juste après ma lecture, j'ai voulu attendre pour prendre du recul et j'ai finalement trop attendu, mais je vais essayer d'être aussi précise que possible, parce que ce livre, s'il n'est pas un coup de cœur et s'il n'est pas parfait, a tout de même une valeur sentimentale pour moi...

L'auteure nous offre ici un petit bout de sa vie, mais pas n'importe lequel. S'il peut paraître anodin pour certain(e)s, je sais que beaucoup se retrouveront à de nombreux moments ! Elle relate ici une partie de son adolescence, des moments pas forcément joyeux mais tout de même quelques petites touches de positif.
Je l'ai d'abord lu par simple curiosité, j'avais bien accroché au résumé, il ne m'en fallait pas plus. Mais plus je lisais, plus j'avais l'impression de revivre certains moments de ma propre vie, que ce soit à l'adolescence ou même encore maintenant pour certaines réflexions. Je me suis complètement retrouvée dans ce roman, me rappelant des souvenirs plus ou moins agréables, des sensations éprouvées durant cette période particulière que j'avais fini par oublier, des situations presque similaires qui ne manquaient pas de m'étonner à chaque fois tant je m'y retrouvais... Les réflexions sur la vie, l'amour, l'amitié, sur soi, sont décortiquées, poussées au point que l'on peut facilement se mettre dans la peau de June, et plus encore si l'on s'y retrouvait avant qu'elles n'apparaissent. Ce roman m'a beaucoup marquée pour ça, parce que l'auteure a une plume parfaite pour ce type de roman (bien que je n'ai encore rien lu d'autre donc je ne peux pas comparer), c'est fluide, palpable, vivant. L'histoire est incroyablement commune et c'est sûrement ce qui plait autant finalement : que l'on y retrouve une part de nous-même, qu'elle quelle soit.

Le seul point négatif que je pourrais relever, et encore, ce n'est qu'un avis personnel, je ne suis pas très objective pour ce roman, c'est la lassitude que l'on peut ressentir à l'égard des propos de June. C'est toujours intéressant mais parfois long et répétitif. Malgré tout, si l'on accroche dès le début, il y a toujours cette petite étincelle qui nous tient jusqu'à la fin avec plaisir. June est sans doute trop pessimiste mais quand on retient tout ce qu'elle a vécu, enduré ne serait-ce que psychologiquement et si jeune, si l'on se souvient que c'est pendant la période de l'adolescence, ça devient déjà moins difficile de la suivre ou de la supporter. C'est un tout. On aime ou on n'aime pas, je pense.

Des réflexions, des émotions vives, des questions et recherches sur soi, de l'amitié, de l'amour, et tout ce qui découle de tout ça... je trouve sincèrement que l'auteure a su retranscrire cette période très difficile qui est l'adolescence, en nous donnant quelque chose de personnel. Ce roman conviendra donc sûrement à ce public-là, plus qu'à un autre, même s'il reste accessible à tous, mais pour les émotions et les sentiments d'avoir vécu ou de vivre la même chose, tout est là et, personnellement, ça m'a bien suffit. C'est un livre que je vais garder comme s'il s'agissait d'une petite partie de moi, parce que finalement c'est un peu le cas à travers les mots de l'auteure.















1 commentaire:

  1. Très bel avis ! Si je ne l'avais pas déjà lu, tu m'aurais convaincue !
    Bisou <3

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...