Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

18 mai 2014

Violentilla.

Corine M.
Violentilla
Rebelle (Sans visage) - 2013
245 pages
17€50


Entre ses problèmes de couple et la perte de son emploi, rien ne va plus dans la vie de Simon Fontane. Aussi, lorsqu'il décroche un poste de veilleur de nuit dans l'un des plus beaux musées antiques de sa ville, il pense enfin pouvoir prendre un nouveau départ avec Florian, son fils de huit ans.
Pourtant, tout ne va pas se dérouler comme prévu...
Parmi les statues de marbre, les amphores et autres vestiges du passé glorieux d'Arles, se trouve un objet bien singulier : le sarcophage des amants.
Nuit après nuit, au cœur d'un été caniculaire, des phénomènes surnaturels commencent à se manifester dans le musée. Sur le fil du temps, entre le passé et le présent, Simon va sombrer peu à peu dans les dédales d'un étrange mystère, entraîné par une entité enchanteresse, la troublante Violentilla...



Mon avis :

J'étais très curieuse de découvrir ce roman. Les thrillers et le fantastique étant deux de mes genres de prédilection, j'étais sûre de passer un bon moment ! Et pourtant, ce fut tout le contraire...

Simon vient de perdre son emploi et son couple bat de l'aile. Pour ne pas rester sans rien, il décide de prendre le premier job qui lui saute aux yeux, et tant mieux si ça lui change de sa vie d'ancien cadre ! C'est comme ça qu'il devient veilleur de nuit dans un musée de sa ville. Mais il se passe des choses étonnantes dans ce musée, la nuit...
Sa femme ayant compris, petit à petit, qu'il ne l'aimait plus, elle décide de le quitter et de partir loin. Pour se venger de lui avoir fait de la peine, elle revient en douce pour kidnapper leur fils et l'emmener avec elle, mais rien ne se passe comme prévu. Elle est retrouvée morte dans la maison de Florian... Comme il n'y a aucune preuve contre qui que ce soit pour ce meurtre, Florian est persuadé que tous les phénomènes étranges auxquels il ne fait qu'assister, se basent au musée... 

Quelle lecture laborieuse... J'ai rapidement eu du mal à entrer dans l'univers à cause, tout d'abord, de petites incohérences sur des détails, pas forcément importantes, mais tape-à-l’œil tout de même.
Et des détails, il y en a... Parfois trop, que j'ai trouvés totalement inutiles et qui alourdissaient le texte plus qu'autre chose. Tout était détaillé comme s'il y avait toujours besoin d'une explication, ou d'une excuse pour tel agissement. Dans les bribes du passé que l'on peut apercevoir, quand on rencontre Violentilla à travers Simon, les détails sont toujours aussi imposants, pas forcément inutiles cette fois mais tellement nombreux que je me lassais vite de ce que je lisais et je n'ai donc pas été emportée, comme Simon, dans ce passé mystérieux...
L'intrigue prend tout son sens à la fin, et c'est ce que j'aime le plus dans ce genre ! Certaines choses prennent tout de suite une tournure différente quand on arrive à la fin, on ne voit plus l'intrigue pareillement (par exemple, on comprend pourquoi il y a tant de sexe, entre autres). À la fin de ma lecture, je n'ai tout de même pas pu m'empêcher de me dire : "Tout ça pour ça ?", tellement j'ai été déçue par tout le reste... Mais l'intrigue est relativement distrayante et bien pensée, si l'on fait abstraction de tout le reste (peut-être que le reste ne gêne que moi après tout).

Et puis, dès le premier chapitre, on fait la connaissance du personnage principal, Simon Fontane, qui est un personnage totalement imbuvable ! Il n'arrête pas de critiquer son ex-femme (c'est sur cette bonne note que l'on fait connaissance avec lui...) l'accusant de ne vivre que pour le sexe. Mais lui-même ne voit que les femmes comme cela, un jouet sexuel (ou pas loin)... Sa nouvelle collègue, la bibliothécaire du musée... L'intrigue aurait pu expliquer ce comportement mais vu que l'on découvre cet aspect de sa personnalité avant même que l'intrigue ne commence, j'en doute un peu... De plus, il est censé avoir quarante ans mais se comporte comme un ado : claque la porte ou tourne les talons en plein milieu d'une conversation lorsque celle-ci ne lui plait pas, et ce, à plusieurs reprises ; aguiche une femme pendant plusieurs jours jusqu'à l'emmener dans son lit et finalement la rejeter sans rien avoir fait et l'ignorer complètement par la suite ; il change tout le temps d'avis sur tout ; ne s'occupe jamais de son fils alors qu'il n'a que huit ans et qu'il vient de perdre sa mère... Bon ce ne sont que des détails mais tellement répétés que j'ai réussi à faire une overdose de ce personnage. Sans compter qu'il insulte le premier venu dès qu'une remarque ne lui plait pas ! Enfin bref, je ne sais pas s'il a quelque chose d'attachant, je n'ai rien trouvé de tel en lui...
Et c'est le cas pour tous les autres personnages. Son ex-femme était aussi immature que lui en étant néanmoins plus vieille : vouloir kidnapper leur fils juste pour se venger du père, pour qu'il souffre, j'ai trouvé ça un peu abusé...
Les autres personnages ont tous le même aspect qui m'a énervé. Tous. Ils jugent sans arrêt, même lorsqu'ils ne connaissent pas la personne en face d'eux, même ceux que l'on croise qu'une seule fois. Ils ne font que juger. Du coup, Simon était encore plus sur la défensive, ce qui ne le rendait pas plus crédible.
La première femme sur qui Simon jette son dévolu, après la mort de sa femme, n'était pas très net non plus... Une fois qu'il ne veut plus d'elle, elle devient complètement folle. Dans le genre coups bas et faux semblants, hystérique et harceleuse...
Je pense que tous les personnages, sans exception, ont un sérieux problème psychologique.

Au lieu de thriller, j'ai plutôt eu l'impression d'avoir lu une romance dramatique teintée de fantastique. Ça aurait pu le faire tout de même, si les personnages n'étaient pas aussi... imbuvables (j'avais vraiment que ce mot là à la bouche pour les qualifier, durant ma lecture...) et déprimants. L'intrigue partait sur une excellente idée (quoi que les solutions ont été un peu trop faciles pour Simon, je cite : "Cette révélation, aussi incroyable soit-elle, s'est imprimée subitement dans sa mémoire, comme gravée à tout jamais par la seule volonté d'un être céleste.") mais les détails ont alourdi le style, ont rendu certaines choses confuses ou peu intéressantes et n'ont pas su me transporter.


***
L'avis de Ninis.








3 commentaires:

  1. Ouais ouais ouais... La couverture est jolie, mais je vais m'arrêter là moi ^^

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, le résumé me fait penser [rapidement] à La nuit au musée... Si la couverture est jolie, le résumé ne me tente pas plus que ça... Ta chronique vient de faire le reste ^^

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Personnellement j'ai adoré ce livre. C'est les côtés pas "parfait" des personnages qui m'ont plus. L'intrigue j'ai apprécier surtout les références à l'histoire de la rome antique. Mais je peux comprendre que certain n'apprécie pas. Après tout ont a pas tous les mêmes goûts. Mais je trouve dommage que certaine personne ce font une idée d'un livre sur un avis. Parce que comme dit plus haut, on ne peut pas tous aimer les mêmes livre.

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...