Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

7 janv. 2013

La poursuite.

Clive Cussler
La poursuite
497 pages
7€60


1950. La carcasse rouillée d'une locomotive à vapeur émerge des profondeurs d'un lac du Montana. À l'intérieur, les restes de trois personnes mortes quarante-quatre ans plus tôt.
1906. Depuis deux ans, l'Ouest américain connaît une vague d'attaques de banques. Le malfaiteur agit seul et assassine de sang-froid tous les témoins avant de disparaître. Incapable de mettre un terme aux agissements du « Boucher », le gouvernement américain fait intervenir le meilleur de ses agents : Isaac Bell, de l'agence de détectives Van Dorn. De l'Arizona au Colorado en passant par San Francisco dévasté par le séisme de 1906, Isaac Bell traque celui qui apparaît comme le plus grand cerveau criminel de tous les temps. Lorsque celui-ci décide de riposter, Bell doit faire appel à tout son talent, non seulement pour l'emporter, mais pour en réchapper. Le chasseur qu'il était est devenu la proie...



Mon avis : 
 
À la lecture du résumé, je pensais que l'histoire serait alternée entre 1950 & 1906 mais finalement, ce n'est pas le cas. Je ne suis pas trop déçue vis à vis de ça ; le résumé peut paraître trompeur mais à y regarder de plus près, il ne l'est pas tant que ça... Durant ma lecture, je me suis souvent demandée où était le moment où l'on revenait en 1950, pour rien. Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus gênée finalement...

Le problème avec cette lecture, c'est que je me suis pas mal ennuyée du début à la fin... Il y a quand même certaines choses qui m'ont captivées mais trop rares pour que j'en ai un ressenti clairement positif.
L'histoire commence en 1950, où la carcasse d'une locomotive à vapeur est retrouvée avec trois cadavres à l'intérieur. Puis, l'enchaînement nous entraine en 1906, où un pilleur de banques et tueur sans scrupule, le Boucher, frappe sans que personne ne réussisse à lui mettre la main dessus. Intervient alors Bell. Réputé pour son parcours sans faute, cette fois il peine à résoudre l'enquête faute d'indices.
Nous avons donc droit à un peu moins de 500 pages de course poursuite basée sur très peu d'indices (voire pas du tout au départ) qui finissent par s'imbriquer au fil de la lecture. On connait l'identité du coupable très rapidement, ce n'est pas un secret, et même si la fin nous réserve des surprises, je me suis trop ennuyée au milieu pour pouvoir pleinement l'apprécier. L'enquête piétine pas mal et je l'ai trouvé très longue à suivre contrairement aux chapitres réservés au coupable qui étaient bien plus intéressants à lire.

Le Boucher est un personnage très intéressant par son intelligence. Il ne laisse rien au hasard, prévoit tout dans les moindre détails et nous étonnent à chaque apparition. Il n'a pas le bon rôle dans l'histoire mais c'est pourtant celui qui m'a le plus captivée.
Isaac Bell est tout aussi intelligent. Extrêmement sûr de lui, il est représenté sans défaut et c'est ce qui m'a gêné. Je le trouvais parfois arrogant dans sa façon de parler et ça n'a donc pas aidé à me faire apprécier le déroulement de l'enquête.

L'intrigue est vraiment bien ficelée et rien n'est omis. Il y a des rebondissements qui remettent toujours en doute la fin de cette traque et on se demande toujours comment cela va finir. Je n'ai simplement pas accrocher à l'enquête qui m'a paru trop longue et a fini par me lasser.
J'ai entendu beaucoup de bien de cet auteur et c'est pourquoi je ne vais pas m'arrêter à ce seul roman. Apparemment, je suis passée à côté de quelque chose et je compte bien remédier à ça, surtout que la plume est très agréable à lire !
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...