Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 oct. 2018

L'enfant de l'enfer, Cathy Glass



Titre : L'enfant de l'enfer
Auteur : Cathy Glass
Éditions : Archipoche
Genre : Témoignage
Pages : 372
Prix : 7.80€
Ma note : 4 / 5


Résumé :

Malgré ses années d'expérience en tant que mère d'accueil, Cathy Glass fait face à un défi de taille avec le cas d'Aimée, petite fille de 8 ans, qui n'a jamais connu que des conditions de vie déplorables : pas d'hygiène, pas d'éducation... et une violence omniprésente. Alors qu'elle découvre les joies simples de l'enfance, Aimée se libère de ses plus sombres souvenirs.


Mon point de vue :

Aimée est une fillette âgée de 8 ans qui vit avec sa maman. Le problème ? La maman de la petite fille s'est vu retirer la garde de tous ses enfants, alors pourquoi pas celle d'Aimée ? C'est l'une des interrogations de Cathy, ainsi que des services sociaux. La fillette n'a jamais été scolarisée, ne sait pas ce que c'est que de prendre un bain ou une douche. À tel point qu'elle craint l'eau. Agressive et violente, elle va tout de même découvrir auprès de sa famille d'accueil, la vie à laquelle chaque enfant devrait pouvoir aspirer.

Cathy Glass est donc famille d'accueil. Séparée de son mari depuis quelques années déjà, Cathy est la maman d'Adrian, qui est maintenant à l'université, de Lucy qui travaille, et c'est aussi la mère adoptive de Paula, une petite fille qu'elle a accueillie, tout comme Aimée, mais qui est restée. Paula, quant à elle, termine ses études et s’apprête à passer ses examens.

C'est lors d'un rendez-vous avec sa supérieure, que Cathy apprend qu'elle va avoir à sa charge la petite Aimée. Quand Jill lui apprend la nouvelle elle n'y va pas par quatre chemins et explique à Cathy que la fillette a beaucoup de ressemblances avec Jodie, une petite fille dont Cathy s'est occupée, qui était très perturbée (lire ma chronique sur le livre du même auteur "violentée"), très violente et dont la famille a été toute retournée. Cathy a donc toutes les raisons de se poser la question sur le fait d'accueillir ou non cette enfant. Bien que cela ne dure pas longtemps et que toute la famille se joint à l'aventure. Même si Paula émet quelques doutes quant au fait de s'occuper d'Aimée à l'approche de ses derniers examens.

Cathy voit tout de suite qu'Aimée, bien qu'elle lui ressemble à de nombreux égards, n'est pas comme Jodie. Même si elle l'est, Aimée est tout de même violente et semble avoir subit moins de sévices. Tout du moins, rien n'a encore été signalé à ce sujet. Mais peu à peu, Aimée se dévoile. Obsédée à l'idée de plaire à sa mère et de retourner vivre près d'elle, Aimée se permet bien des mensonges qui sèment le trouble au sein des services sociaux et qui vont peser lourds dans le dossier de Cathy. Elle va devoir user de tout son amour, de toute sa gentillesse, pour montrer à Aimée que ce qu'elle fait est mal et peut réellement lui causer du tord.

C'est le cinquième livre que je lis de Cathy Glass. Je ne sais pas pourquoi, mais ses récits me font toujours quelque chose. Je pense qu'au fond, je l'admire de faire ce métier, qui au fur et à mesure des années ne doit plus en être un. Ce doit être une vocation. Il faut être armé de tout son courage, et de toute sa bonne volonté pour pouvoir entendre ce que les enfants ont subit. Trouver le bon équilibre, ne pas trop s'impliquer, accorder du temps à sa famille. Et Cathy arrive à coordonner tout cela avec brio. Je suis réellement admirative de cette auteure.

En conclusion, je dirais que l'auteure a encore su me plonger dans son quotidien, oh combien hors du commun. Un moment encore une fois bien trop court et qui pour cette lecture m'a bouleversée jusqu'aux dernières pages.
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...