Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

23 juil. 2017

42.

Lawrence Singclear
42
273 pages
10€



Un homme se réveille dans une forêt. Il ne sait pas ce qu’il fait ici et il a perdu son identité. Sur son bras, le chiffre 42 est écrit. Devant lui, un chemin s’enfonce vers une cabane et bien au-delà. La première personne qu’il rencontrera essaiera de le tuer.
Qui est-il ? Pourquoi cherche-t-on à mettre fin à ses jours ?
Les réponses se trouvent au bout du chemin.



Le résumé en dit assez pour attiser ma curiosité et je n'en suis pas déçue malgré les longueurs que j'ai pu rencontrer. C'est une histoire qui reste intrigante et prenante du début à la fin.

42 se réveille dans une forêt sans savoir qui il est, ni pourquoi il est là, et encore moins ce qu'il doit faire. Il décide de s'appeler 42 car c'est ce qui est inscrit sur son bras mais il n'a aucun souvenir de son identité. Dans ce monde, il ne ressent ni la faim, ni la soif, ni le sommeil ; aucun besoin. Tout ce qu'il doit faire, c'est survivre... mais dans quel but, car s'il meurt, il revient systématiquement dans cette forêt ?

L'histoire m'a beaucoup captivée jusqu'à la moitié je dirais. Par la suite, mon intérêt est un peu redescendue à cause des longueurs et répétitions que l'on finit par rencontrer assez souvent, ainsi que certaines coquilles. Malgré tout, l'auteur réussi à intriguer de nouveau en incluant des rebondissements de temps à autres qui nous permettent d'avancer dans l'intrigue et d'éveiller davantage notre curiosité.
Ce monde qu'a créé l'auteur reflète assez notre société. On y trouve principalement un clan, avec un chef, où chacun doit faire quelque chose en particulier pour en faire partie et où tout le monde s'écrase devant l'autorité, sans chercher plus loin, du moment qu'ils se sentent en sécurité... Sans oublier les personnages qui démarrent de rien quand ils se "réveillent" et qui ont de plus en plus d'avantages à mesure qu'ils progressent : les armes et les véhicules sont de mieux en mieux, par exemple.

42, avec l'aide de Minuit, est en quête de liberté. Ils ne veulent pas suivre les écharpes pourpres, le clan principal de l'histoire, parce que ce qu'ils demandent de faire pour en faire partie est inconcevable pour eux. Ils tiennent à leur humanité, à leur libre arbitre et font tout pour y parvenir... Même si ça ne les rend pas toujours plus humains pour autant. Finalement, cette histoire nous fait pas mal nous remettre en question et la façon dont les choses sont amenées est très originale.

Malgré quelques longueurs et coquilles, l'auteur nous offre une intrigue qui tient la route et qui nous donne sans cesse envie d'en savoir davantage. On veut en connaître plus sur ce monde étrange où les besoins vitaux sont inexistants et où il est réellement impossible de mourir, sur ces personnages qui se cherchent à travers leur amnésie et ce qu'ils découvrent au fur et à mesure de leur avancée. 






SimPlement.pro










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...