Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

23 juil. 2017

L'homme qui haïssait le bien.

Sébastien Bohler
L'homme qui haïssait le bien
416 pages
21€50




Le crime était une maladie. On a découvert le traitement.
Qu'y a-t-il dans la tête de Franck Corsa, le psychopathe le plus dangereux de France ?
Pour la première fois, grâce aux progrès fulgurants de l'imagerie cérébrale, quelques scientifiques peuvent le savoir. Ils proposent alors un marché au prisonnier : effacer les causes du mal dans son cerveau par une opération chirurgicale jamais tentée à ce jour.
Lorsque Corsa se réveille, il n'est plus le même homme. Bonté, compassion, douleur : toute une gamme de sentiments humains lui est brusquement révélée.
Seul problème : être un homme bon ne faisait pas partie de ses plans.




Si la couverture ne m'attirait pas spécialement, le résumé m'a bien convaincu ! J'ai vu seulement après l'avoir commencé que c'était une suite mais ça ne m'a pas spécialement dérangée pour comprendre l'intrigue. J'ai peut-être eu un peu de mal à resituer certains personnages, notamment Corsa, mais au fil de la lecture, c'était déjà plus simple et, en bref, ça ne m'a pas dérangé plus que ça.

Des scientifiques ont découvert que si certains psychopathes sont comme tels, c'est à cause d'une maladie, un élément manquant dans le cerveau. Lorsqu'ils se sont rendus compte de ça, ils offrent l'opportunité à Corsa, le psychopathe le plus dangereux, de subir une intervention chirurgicale afin de remédier à son état.
Corsa se réveille complètement changé. Il ressent des regrets pour ce qu'il a fait, de la douleur, de la compassion... Et ça ne lui plait pas tellement, c'est pas tout à fait ce qu'il avait prévu...

Mise à part certains personnages que j'ai eu du mal à resituer, surtout Corsa, je pense qu'il m'a manqué quelque chose au niveau de l'intrigue également. Pas suffisamment pour ne pas la comprendre, c'est suffisamment clair, mais plutôt pour l'apprécier à sa juste valeur. L'intrigue tourne principalement autour de Neuroland et de Corsa, c'est pour ça qu'il doit me manquer certaines infos je pense mais j'ai pu apprécier une très grande partie de l'intrigue car le concept est vraiment génial !
En effet, j'ai adoré comment l'auteur a mis tout le procédé d'une potentielle guérison liée aux criminels. On peut se poser des questions sur le rôle de la société envers ce procédé, jusqu'où elle est capable d'aller... Bien ce que soit un procédé, ici, très glauque, j'ai adoré suivre cette affaire et aussi l'impacte que ça a sur Corsa.
Par contre, en ce qui concerne l'opération sur Corsa, ou plutôt sur "l'après", je dois dire que je ne suis pas toujours convaincue par les événements. Corsa est conscient que quelque chose ne va pas dans son cerveau, il ne veut pas ressentir tout ce bien en lui et ce qu'il fait pour y remédier me parait très peu crédible. Mais qu'importe, l'intrigue est suffisamment intrigante, intéressante et bien ficelée pour que l'on y accroche et que l'on tourne les pages avec grand plaisir !

En ce qui concerne les personnages, je ne sais donc pas si ça vient du fait que je n'ai pas lu le roman précédent mais je les ai trouvés peu développés. J'ai eu l'impression d'avoir découvert Maria et Vincent seulement en surface. Quant à Corsa, il est très intéressant comme personnage mais il m'a manqué quelques infos pour vraiment le cerner... Je pense, du coup, m'intéresser de plus près au précédent roman pour comprendre qui il est réellement !

Un thriller addictif dont l'intrigue m'a beaucoup captivée. J'ai adoré découvrir jusqu'où les personnes hauts placées sont capables d'aller pour se couvrir, pour se faire bien voir et pour atteindre l'inatteignable... Il m'a manqué quelques infos mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...