Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

LC

19 mars 2017

Dark romance.

Penelope Douglas
Dark romance
Harlequin (&H) - 2017
497 pages
14€90


Leur amour peut les sauver... ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée... ou terrifiée.


Mon avis :

Premier titre, à ce jour, à découvrir dans ce nouveau sous-genre qui est la Dark Romance, car le côté "dark" est vraiment soft. Toutefois, ça fait son effet, la tension est là et l'amour également, et je dois dire que ça fait du bien de changer un peu ses habitudes de lecture pour découvrir une romance un peu plus trash qu'à l'habitude !

Erika a toujours été attirée par Michael. Pas pour la même raison que toutes les autres filles, à savoir pour son argent et sa beauté, mais en particulier pour la part sombre qui l'habite. Michael est tout ce qu'elle aime être : il se fout des règles et de la morale, il fait ce qu'il a envie de faire et se fout de ce que l'on pense de lui. Elle pense que Michael n'a jamais fait attention à elle, alors qu'elle le côtoie depuis toujours. Alors quand celui-ci s'intéresse de plus près à elle, elle ne sait pas tellement comment réagir, elle aimerait le repousser mais le danger qu'il dégage l'attire toujours plus près...

Avec ce roman, j'ai pu découvrir que la Dark Romance (au même titre que le New Adult) me convient bien plus qu'une "simple" romance. Même si par moment c'est assez dérangeant et malsain, cette part sombre où ce sont, psychologiquement parlant, des personnages torturés qui sont au centre de l'intrigue me plait beaucoup car, quand c'est maîtrisé comme ici, les émotions sont bien plus fortes. D'autant plus que la tension est constamment présente !
Dans ce roman, on assiste à de la manipulation pour assouvir une vengeance. Bien que l'atmosphère est parfois malsaine, le tout est très soft, donc accessible à un large public malgré tout. 
Michael et ses trois meilleurs potes sont connus pour être les Cavaliers : des hommes masqués qui font chacun un acte interdit durant une nuit en particulier. Leur vengeance nait d'une chose qu'Erika aurait faite dans le passé, les concernant. Dans certains chapitres, nous faisons donc un bon en arrière pour découvrir, au compte gouttes, ce qu'il s'est passé trois ans auparavant. 
Les chapitres sont alternés entre Erika et Michael, ce qui est génial car autant on découvre le point de vue d'Erika quand elle est affolée par ce qu'il se passe, bien qu'elle ne sache pas grand chose de la vengeance des quatre Cavaliers, à part qu'ils n'ont aucune limite ; quand elle s'inquiète pour son entourage ou pour la tournure de certains événements ; on découvre également ce qu'elle ressent pour Michael, à quel point elle est attachée à lui alors qu'il ne le faudrait pas... Et, de l'autre côté, avec le point de vue de Michael, on peut découvrir le plan machiavélique de la bande pour se venger du mauvais coup d'Erika par le passé. Un plan que l'on voit se profiler à l'insu d'Erika, mais dont on ne découvre pas tout, tout de suite, et qui augmente grandement la tension à mesure que l'intrigue se dévoile. On se rend bien compte que les Cavaliers ont une grosse part de noirceur, du moins certains d'entre eux sont bien plus cruels que d'autres, et on ne sait pas du tout comment tout cela va finir pour Erika... Même si Michael est amoureux d'elle, il ne le cache pas à la narration, rien n'est prévisible et tout peut arriver.
C'est tout cela qui rend cette histoire addictive !

Malgré tout, je dois bien avouer qu'une fois que j'ai eu les réponses à mes questions, j'ai été moins enthousiasme à continuer. Bon, ça va, puisque ça reste vers la fin. Mais l'atmosphère n'était plus la même par la suite. De plus, j'ai trouvé certains personnages secondaires, comme Kai et Damon, bien plus intéressants (pour des raisons totalement opposées) que Michael...
En fait, je n'ai pas spécialement aimé Michael. Il a beau être un "faux méchant", il allait trop loin dans son comportement par moments, que ce soit dans le passé ou dans le présent.
Damon aussi va clairement trop loin mais, tout comme Kai, c'est le côté psychologique qui est intéressant à découvrir. Damon est complètement fou et totalement imprévisible... Quant à Kai, il n'est pas toujours celui que l'on croit et j'aimerais beaucoup le découvrir plus en détails !

Pour conclure, c'est une romance qui change un peu de ce que l'on trouve habituellement, et bien que ce soit soft pour de la Dark Romance, j'ai adoré découvrir cette histoire, les secrets des personnages, les manipulations, le plan des Cavaliers et jusqu'où ils ont été (ou auraient pu être) capables d'aller. Je ne peux pas dire que c'est une belle romance, même s'il y en a bien une et que l'on ne peut pas douter des sentiments d'Erika et Michael, mais celui-ci m'a tellement déçue dans son comportement par moment que je ne peux pas la qualifier de belle. Toutefois, tout est très addictif et on a constamment envie de connaître la suite ! Clairement, on vit cette romance ; dans tous les cas, peu importe ce que l'on ressent en la lisant, on ne peut pas rester indifférents.















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...