Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

17 oct. 2016

Message sans réponse, Patricia Macdonald



Titre : Message sans réponse
Auteur : Patricia MacDonald
Éditions : Albin Michel
Genre : Thriller
Pages : 306
Prix : 19.90€
Ma note : 4.5 / 5


Résumé :

« Bonjour Eden. Tu me manques. On peut se parler ? Appelle-moi. » Il est tard lorsque Eden, jeune éditrice new-yorkaise, reçoit ce message de sa mère, Tara. Leurs relations sont distantes depuis que celle-ci a refait sa vie avec un homme de treize ans son cadet dont elle a eu un petit garçon, Jeremy. Pour Flynn Darby, séduisant diplômé de Harvard, Tara a tout quitté : sa fille, son mari, leur maison. Quitte à payer le prix fort : affronter la rancune d'Eden et devoir élever un enfant atteint d'une maladie génétique très grave. En décidant de ne pas répondre, Eden n'imagine pas un instant qu'elle n'entendra plus jamais la voix de sa mère : le lendemain, Tara se suicide après avoir tué Jeremy... Rongée par la culpabilité, Eden n'a d'autre choix que de se mettre en danger pour connaître la vérité. Peu à peu, elle découvre un aspect de sa mère qu'elle ignorait mais aussi la personnalité étrange de Flynn...


Mon point de vue :

Eden Radley apprend que sa maman aurait assassiné son demi frère, puis se serait suicidée. Elle décide, quand bien même leur relation n'était pas au beau fixe, de répondre à certaines questions qu'elle se pose concernant justement ce meurtre suicide que sa mère aurait commis.

Eden est une jeune éditrice. Proche de son père qui est désormais seul, et très éloignée de sa mère qui a refait sa vie avec un jeune homme, Flynn Darby. Eden est un personnage très franc, qui a du mal à tenir sa langue mais qui mène un combat acharné pour démêler le vrai du faux concernant le meurtre suicide qu'aurait perpétré sa maman.

Flynn Darby est l'un des hommes le plus détestable de ce livre. Il est suspecté par Eden d'être à l'origine du meurtre suicide de Tara (la mère d'Eden). Son arrogance et son je-m’en-foutisme m'ont souvent énervée et poussée à le considérer comme coupable.

Chaque livre de Patricia MacDonald est pour moi un pur moment de plaisir. J'attends chaque année avec impatience la sortie de son nouveau roman. Et c'est sans surprise qu'encore une fois je me passionne pour cette auteure que j'adore. Comme d'habitude, on ne découvre le fin mot de l'histoire que sur la dernière cinquantaine de pages. Un brin de perfidie dans ce livre qui m'a encore tenue en haleine l'espace d'un week-end.

J'aime la façon dont est structuré le livre. On est directement plongé dans le problème au départ de la lecture. Je me plais encore et toujours à lire la même histoire au fil des chapitres et de ne pas alterner via les personnages du livre. Je m'étonne encore de voir à quel point elle tourne ses histoires de manière à ce que l'on ne découvre qu'à la fin ce qui s'est réellement passé. J'ai passé un très bon moment lors de cette lecture. Sans aucune surprise, Patricia Macdonald est et restera je pense, mon auteure favorite.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...