Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

25 août 2016

King's Game Spiral.

Nobuaki Kanazawa
King's Game Spiral (Tome 4)
Lumen - 2016
348 pages
15€
1. King's Game / 2. King's Game Extreme / 3. King's Game Origin / 4. King's Game Spiral / 5. ?



Acheter ce livre sur Amazon




Passionnée par les histoires d’épouvante, une jeune fille décide d’enquêter sur le jeu du roi qui vient de décimer une trentaine d’élèves du lycée de Tamaoka. Au cours de ses recherches, elle se retrouve dans une autre école en ruines, où elle découvre un carnet rédigé quelques mois auparavant par une certaine Natsuko Honda…
Car un an plus tôt, la machiavélique Natsuko de King’s Game Extreme est encore une lycéenne innocente, follement amoureuse de son partenaire d’athlétisme, Kentarô. Mais le jeu du roi va s’abattre sur sa classe et, pour sauver son petit ami, la jeune fille sera prête à tout… même à vendre son âme.

Avec King’s Game Spiral, remontez le temps et découvrez la descente aux enfers de la première héroïne féminine du plus maléfique des jeux !






Mon avis :

Tous les tomes sont un peu décousus quant à la chronologie des événements, sauf les deux premiers, (et pas tant que ça finalement mais il faut suivre), toutefois ça reste simple de s'y retrouver. En effet, ce quatrième tome n'est pas vraiment une suite, disons plutôt que ça se passe au même moment qu'un autre tome, mais on y retrouve bien le Jeu du Roi dans toute sa "splendeur". Il me tarde de découvrir le dernier tome, en espérant plus d'explications sur le pourquoi du comment de ce jeu, mais même sans ça, je pourrais presque m'avancer et dire qu'il ne me décevra pas pour autant car le jeu et l'histoire en elle-même, ainsi que la façon dont l'auteur arrange la chronologie des événements, sont tellement prenants que l'on peut facilement passer outre le peu d'informations que l'on a sur les origines de ce jeu macabre. Ou peut-être que je cherche trop d'informations alors que ce qui a été déjà raconté suffit amplement (dans mon souvenir, toutes les infos sont tombées dans le troisième tome)... Enfin, vu la fin de ce tome, quelque chose me dit que du lourd va tomber dans le tome final !

Pour rappel, le Jeu du Roi implique une classe entière de lycéen, au Japon. Ceux-ci doivent se soumettre à des défis, lancés par le Roi. Aucun abandon n'est toléré et si l'ordre n'est pas accompli pour n'importe quelle raison, les joueurs en faute seront punis. Les lycéens ont 24 heures pour réaliser chaque défi, de plus en plus macabre...

Dans le deuxième tome, on a découvert Natsuko lors de sa deuxième partie du Jeu du Roi. Dans celui-ci, on découvre la première fois qu'elle y a participé. En effet, Hatsuki, une jeune fille passionnée d'histoires d'horreur et tenant un blog sur le sujet, a entendu parler du Jeu du Roi et mène son enquête dans une école en ruines pour savoir si c'est un mythe ou non. Là-bas, elle découvre un carnet écrit de la main de Natsuko, un an auparavant, lorsqu'elle participait pour la première fois au Jeu du Roi... C'est donc cette partie que l'on suit tout au long du roman, en commençant par l'ordre n°7. J'avoue avoir été soulagée de ne pas avoir découvert cette partie dès l'ordre n°1 car les défis ne sont pas exceptionnels au début et sont similaires à tous les tomes. Là, on rentre directement dans l'horreur.
Je disais que les tomes ne se suivaient pas vraiment chronologiquement parlant mais ce n'est pas tout à fait exact car ce n'est pas pour rien si on rencontre brièvement Hatsuki dans celui-ci, elle a tout de même une petite importance dans l'histoire de départ...
Concernant le Jeu du Roi, je ne saurais pas dire s'il est plus ou moins macabre que dans les autres tomes. Ce qu'il y a de sûr, c'est qu'il est toujours glauque à en donner des frissons ! Toutefois, j'ai eu l'impression que l'auteur mettait plus en avant la répercussion du jeu sur les personnages que sur le déroulement du jeu en lui-même, comparé aux autres tomes. J'ai trouvé la psychologie bien plus travaillé qu'habituellement, ce qui est un gros point fort. Et c'est d'ailleurs ce qui en a fait un beau coup de cœur pour moi ! En effet, le jeu est toujours bien présent évidemment, il n'est pas du tout mis de côté, mais le vrai visage des personnages concernés ont été mis au premier plan, ce qui rend l'histoire bien plus satisfaisante !

De nombreux personnages sont très développés et ça fait un bien fou, quand on arrive à la fin d'une saga, de constater que l'on est loin de tout connaître ! Entre les discrets qui cachent bien leur jeu jusqu'à une situation propice et déterminante, les "niais" (dans le sens positif du terme ; ce n'est pas une critique mais un trait de caractère qui a des conséquences dans l'évolution du jeu) et les manipulateurs, on a de quoi savourer plein de situations imprévisibles et de retournements de situations !
Il y a surtout une manipulatrice qui ressort beaucoup du lot et qui intensifie constamment la pression rencontrée tout au long du jeu. Sa personnalité est bien travaillée et l'auteur joue subtilement avec nos nerfs à travers elle.

Un beau coup de cœur pour ce quatrième tome que j'ai dévoré d'une traite tant je voulais connaître tous les événements que le jeu provoque. C'est une saga à découvrir de toute urgence si vous voulez quelque chose de totalement addictif !
Une chose est sûre, je me jetterai sur les mangas sans tarder une fois les romans terminés, pour ne pas sortir tout de suite de cet univers, certes très glauque sous plusieurs formes, mais terriblement prenant par bien des aspects !













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...