Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

26 avr. 2016

Très vite ou jamais.

Rita Falk
Très vite ou jamais
Magnard (M) - 2016
240 pages
13€90


Jan et Nils ont vingt et un ans et sont amis depuis toujours. Ils sont entourés, heureux, et l'avenir leur sourit. Jusqu'à ce jour de février, où Nils rate un virage à moto et sombre dans un coma profond. Son pronostic vital est engagé.

Chaque jour, pendant un an, Jan rend visite à son ami, guettant le moindre signe d’amélioration. Entre ses visites, il lui écrit des lettres dans lesquelles il lui confie ses espoirs, ses angoisses, tout ce qu'il vit sans lui. Ces lettres, il a l’intention de les remettre à Nils lorsque celui-ci sortira de l’hôpital, afin qu’il lui reste une trace de tout de temps qu'il aura passé à dormir. Mais l’état de Nils ne s’améliore pas. Pour ses parents, ses amis, son amoureuse, le voir végéter devient de plus en plus insupportable. Peu à peu, tous espacent leurs visites, obligés de prendre leurs distances pour continuer à vivre. Seul Jan continue à y croire.


Mon avis :

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman mais le résumé m'avait bien accroché. J'avais besoin d'une lecture riche en émotions et je ne suis pas déçue de ce côté-là !

Depuis que Nils est dans le coma à cause d'un accident de moto, Jan écrit des lettres à son meilleur ami, dès qu'il a un moment, afin que Nils ne rate rien de tout ce qu'il s'est passé pendant son "absence". Il lui décrit son temps passé au "Nid de coucou" où il travaille, les nouvelles des autres copains de la bande. Au fil du temps, Jan est le seul qui garde véritablement espoir sur le rétablissement de Nils...

Un récit assez inégal dans le sens où ce n'est pas toujours émouvant, au début j'en suis même venue à me demander ce que j'allais finir par trouver de "bon" dans cette histoire. J'ai trouvé ça un peu long. Je comprenais bien que, pour que Jan décrive à Nils ce qu'il rate, il devait raconter sa vie. Mais je ne voyais pas bien l'intérêt de tout ça. Et puis, finalement, ces petites longueurs ont eu du bon. On s'attache plus ou moins à Jan, à ce qu'il vit, à ce qu'il ressent, et les cinquante dernières pages, voire les cent, sont déjà bien plus intenses à mesure que l'atmosphère se fait lourde...
J'ai trouvé des passages longs, certes, mais je ne peux pas nier que j'ai adoré connaître certaines choses de la vie de Jan, comme son travail au "Nid de coucou", un hôpital psychiatrique, qu'il prend tellement à cœur.
À travers tous ces petits moments de vie rapporter sur papier, quand Jan trouve du temps pour se confier, on découvre et ressent tout l'espoir que porte Jan pour que Nils sorte rapidement du coma, avant qu'il ne soit trop tard. On constate également tout l'amour des proches mais aussi l'impacte qu'a eu l'accident sur la vie de chacun car tout le monde, à part Jan, perd de plus en plus espoir, souffre de voir leur ami/amoureux/fils souffrir et chacun fait ce qu'il peut pour continuer à vivre. Mais cet accident n'est pas sans conséquence... Alors que les résidents du "Nid de coucou" retrouve goût à la vie grâce à Jan et ses méthodes uniques, l'entourage de Nils perd pied petit à petit. J'ai trouvé ça difficile que Jan relate tout ça à son meilleur ami. Ce n'est pas le genre de nouvelles que j'aimerais apprendre dès mon réveil d'un coma. Néanmoins, il couche tout avec franchise, avec sincérité, tant les sentiments que les actions, et il n'y a pas que du malheur finalement. Tout dépend du point de vue.

Je ne sais pas trop quoi penser de Jan. Il peut être quelqu'un de très appréciable, de très altruiste, etc. On le remarque vite lorsqu'il décrit ce qu'il fait au "Nid de coucous". Mais j'ai trouvé qu'il jugeait très rapidement des gens sans même les connaître, juste à leur apparence physique, en leur donnant en plus des petits noms pour en parler à Nils. J'ai eu l'impression qu'il se basait déjà sur le physique pour juger quelqu'un avant même de connaître réellement la personne. Toutefois, il démontre une très belle preuve d'amitié, surtout envers Nils mais également envers leur bande ou même envers des personnes qu'il parvient à connaître à force de les côtoyer.

Le récit est pas mal rempli d'humour au départ. On sen que Jan y croit à fond et qu'il fait tout pour rester positif. Ça commence sur une note de légèreté et ça se dégrade à mesure que le temps s'écoule, Nils ne faisant pas beaucoup de progrès vers le mieux. On sent l'atmosphère plus lourde au fur et à mesure, pas pesante mais on sent bien qu'il se passe quelque chose de sérieux au fil des mois. Tout ça pour terminer sur une note de forte émotion, parce qu'on s'est attaché de différentes manières aux personnages et que l'espoir de Jan est contagieux...





Bande annonce de présentation du roman :















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...