Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

26 févr. 2016

Je suis un monstre.

Keren Nott
Je suis un monstre
Underground - 2015
350 pages
19€90


Je suis un monstre. C’est le nom qu’on me donne, l’étiquette qu’on me colle. Le mot qu’on me jette
à la figure chaque fois qu’on me voit. Et on me voit beaucoup, on me voit partout. Télé, radio, journaux, on ne parle plus que de moi.

On ne pense qu’à moi. Un monstre... étymologiquement, celui qu’on montre. Mon visage hante vos consciences. Peut-être bientôt sera-t-il présent dans le dictionnaire, parfaite illustration du mot cruauté. Ou du mot souffrance. Car les monstres naissent dans la douleur et de la douleur, c’est bien connu. Les psychanalystes diront que c’est la faute de Maman ou encore des jeux vidéo.

Ils se trompent. Tout est de votre faute. Pourrez-vous l’assumer ?



Mon avis :

Ce thriller me faisait très envie, surtout grâce à son mystérieux résumé. Mais, si j'ai pris plaisir aux premières pages, je n'ai finalement pas réussi à vraiment accrocher à l'histoire... En fait, au vu du résumé, je m'attendais vraiment à quelque chose d'exceptionnel, j'espérais une fin complètement inattendue et, je pense que j'en attendais simplement trop. Il a tout de même de bons côtés, mais plusieurs choses m'ont empêchée de pleinement l'apprécier.

Je ne suis pas vraiment sûre que l'on peut classer ce roman dans le genre thriller. Pas en romance non plus, vu la noirceur de l'histoire, et ce n'est de toute façon pas une histoire d'amour, bien qu'il y en ait. Pour moi, il est un peu inclassable. Atypique. L'idée de base est excellente mais c'est principalement la plume de l'auteure qui m'a fait déchanter. Elle s'exprime très bien, raconte cette histoire comme si elle pouvait être réelle, elle semble même réelle tellement elle est bien écrite, mais j'ai trouvé ce roman dense. J'ai eu beaucoup de mal à avancer passé les cent premières pages. Non seulement parce que le style m'a d'abord semblé lourd mais aussi parce que mon intérêt est retombé quand j'ai constaté que ce n'était pas réellement un thriller, qu'on suivait surtout le parcours d'un psychopathe. Ceci dit, son profil est développé avec succès.

Dans une première partie, on suit l'enfance du protagoniste et elle n'est clairement pas joyeuse ! Tout le prédestinait à devenir un "monstre", il a vécu trop de choses horribles, dès la naissance et, pour le coup, je n'imaginais même pas sa vie d'adulte autrement. Ça n'excuse pas tout, mais ça reste cohérent. C'est le genre de personnage qui ne frôle pas une seule fois la chance ou le bonheur, même s'il croit s'en approcher par moments. 
J'ai relevé quelques points négatifs plus haut mais il y en a aussi des positifs. Le profil du protagoniste superbement développé mais aussi cette façon qu'a l'auteure de relater les choses car tout au long, on se pose un tas de questions et on remet pas mal de choses en questions également.

Un thriller, si on peut le classer dans ce genre, complètement atypique, très spécial, qui ne saura pas forcément plaire à tout le monde. Un univers glauque, malsain et dérangeant, mais tout ça dans le bon sens du terme. À ne pas mettre entre toutes les mains à cause de ça. Le parcours d'un psychopathe finement exploré mais il faut savoir à quoi s'attendre avant de le commencer.



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...