Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

CONCOURS EN COURS

28 avr. 2014

Votre mort nous appartient.

Antoine Lencou
Votre mort nous appartient
127 pages
9€50


C’est l’histoire d’un homme...
« Le Bureau des Suicides, s’il vous plaît ? »
... qui voudrait en finir...
« Vous avez rendez-vous ? »
... mais quand la bureaucratie s’en mêle...
« Le suicide est une affaire sérieuse, monsieur. Revenez dans six mois. »
... et qu’il prend en main son destin...
Splash !
... il a une drôle de surprise au réveil...
« Je ne suis pas mort ?
— Disons que vous ne l’êtes plus. »


Mon avis :

J'étais plutôt enthousiaste à la découverte de ce roman mais c'est bien vite redescendu... Ceci n'engage que moi mais j'ai simplement trouvé l'univers trop complexe. Très bien développé, très enrichi mais bien trop complexe pour moi.

Le début me plaisait beaucoup. On évolue dans un monde complètement aberrant, un monde où l'on n'est plus totalement maître de sa propre vie, à commencer par sa propre mort. En effet, si l'on veut mettre fin à ses jours, il faut d'abord passer par tout un tas de "traitement" afin d'avoir à nouveau le goût de vivre, et si rien n'y fait, que l'on ne veut vraiment plus vivre, il faut l'accord du gouvernement, qui peut prendre des mois... Roïn, le personnage principal de ce roman, a essayé de mettre fin à ses jours de lui-même, sans accord, et il s'est vu revenir à la vie...
La vie est également plus longue et on en a même plusieurs... Tout est vraiment différent de ce que l'on connaît, les modes de vie, les ambitions, ne sont plus les mêmes. Mais tous ces modes de vie sont intrigants, on a cesse envie d'en savoir davantage.

J'ai commencé à décrocher lorsque l'on passe du côté du "méchant" de l'histoire. Quand il entre en jeu, que l'on découvre ses complots et intentions à peine dévoilés au départ, je ne comprenais pas tout et j'ai eu du mal à m'y intéresser. Il en va de même pour tout ce qui a suivi. Pourtant, les situations m'intéressaient : le but de Roïn lorsqu'il a compris que tout n'était pas tout rose dans le monde dans lequel il vit, la vie et le comportement décalé de sa femme, la technologie hautement poussée... mais je ne comprenais pas vraiment ce que je lisais et ça a apporté un gros frein à mon enthousiasme pour ce roman.

Roïn est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, simplement parce qu'il n'arrive pas à vivre avec son temps, il n'arrive pas à se faire à toute cette évolution. Je l'ai trouvé très touchant et très réaliste.
Sa femme fait plutôt réagir autrement... Obsédée par la mode et le renouveau, Roïn n'est qu'une source d'inspiration pour elle, et c'est ce côté de sa personnalité qui m'a beaucoup déplu.

Je pense que ce roman de science-fiction est trop brut, trop pur pour moi, simplement. Les choses m'ont parues trop complexes à suivre et m'ont enlevé tout intérêt à ma lecture... Je pense qu'il conviendrait mieux aux personnes qui aiment la science-fiction pure car l'univers est très enrichi et très approfondi.


- Autrefois, les gens vivaient au grand air, contemplaient la nature, et les étoiles la nuit.
- Tu l'as dit : autrefois. Nous ne sommes plus des sauvages ! Ils avaient quantité d'occupations bizarres. Certains faisaient pousser eux-mêmes des trucs qu'ils mangeaient. Tu te rends compte, Roïn, ils les mangeaient !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...