Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

11 févr. 2014

Un horizon de cendres.

Jean-Pierre Andrevon
Un horizon de cendres
Pocket - 2004
243 pages


Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe. Jusqu'au moment où vous réalisez qu'il est décédé depuis des semaines...
Troisième jour : La télé enchaîne les émissions spéciales : partout dans le monde les morts reviennent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants...
Cinquième jour : Paralysé de trouille et de dégoût, vous regardez votre femme serrer dans ses bras, au beau milieu de votre salon, une chose qui, un jour, fut sa mère...
Huitième jour : Votre femme vous a quitté après que vous avez réduit en cendres l'ignominie qu'elle appelait « maman ».
Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant...
Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu'une question : mon monde n'est-il pas désormais le leur ?



Mon avis :

Ça va être difficile de dire quelque chose de ce roman étant donné que je me suis profondément ennuyée... Beaucoup de romans de zombies se ressemblent, au moins sur le fond, mais là, il n'y a absolument rien d'original, même pas un tout petit détail.

On lit un genre de journal de bord. Un homme faisant parti des rares rescapés, des rares vivants, qui survit avec sa femme et sa fille au milieu de tous ces non-vivants (oui, ici on n'aime pas dire "zombies", on préfère "non-vivants", ça change...). Arrivée à la moitié du roman, je me suis quand même dit que c'était dommage que le résumé ne se contentait pas de résumer le livre mais vraiment de tout y raconter... À part la fin qui pousse un peu à la réflexion, il faut quand même pouvoir tenir jusque-là... Au final, aucune surprise, aucun suspense, et même les zombies ne sont pas "affreux". Le narrateur (le personnage principal donc) raconte tout ce qu'il vit depuis un certains temps, l'évolution des choses, mais j'ai trouvé cela vraiment ennuyant... Je n'avais pas l'impression d'y être, on pourrait même croire que les zombies ont toujours été là, que c'est normal et qu'ils ne font que passer. Je ne sais pas si j'exagère ou non, c'est simplement ce que j'ai ressenti tout au long de ma lecture...

C'est le genre de roman que l'on peut lire sans problème si l'on est un peu réfractaire aux zombies. Mais en aucun cas on est comblé si on cherche à frissonner et c'est bien dommage ! J'en ressors vraiment déçue et je ne sais pas quoi dire de plus. J'ai trouvé les personnages aussi creux que l'intrigue, sans réelle menace (pour les zombies) ou sans réel sentiment (pour les vivants). Ils sont là, point. À sa sortie, peut-être qu'il en valait la peine, mais il y a eu bien mieux depuis...

Il se lit tout de même rapidement (et heureusement !), que l'on soit déçu ou non, on ne perd pas beaucoup de temps. De plus, l'histoire se passe en France, cela change un peu. Simplement, ça ne suffit pas toujours...
Original ou non (tout dépend ce que l'on recherche), je me suis trop ennuyée pour pouvoir apprécier ma lecture.


Bonus :
- Un avis en demi-teinte chez Stephanie-plaisir de lire.





http://www.mort-sure.com/t7453-2014challenge-n-5-et-le-monde-changea


5 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a longtemps et ça ne m'avait pas plu du tout. Effectivement le livre est très "plat".

    RépondreSupprimer
  2. oh.... et bien moi qui était interessée par cette lecture, me voilà toute refroidie !

    RépondreSupprimer
  3. Rien que la couverture ne me donne pas envie , vu ce que tu en dis je passe mon tour .

    RépondreSupprimer
  4. Pas non plus emballée mais pour d'autres raisons aussi.

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...