Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

4 janv. 2013

Virgin suicides.

Jeffrey Eugenides
Virgin suicides
J'ai Lu - 2007
223 pages
4€80


Dans un quartier résidentiel et huppé de Grosse-Pointe (Michigan), cinq soeurs, des adolescentes entre 13 et 17 ans, se suicident en l’espace d’une année. Cécilia, la plus jeune, ouvre le bal. Les autres l’imiteront un an après. Entre-temps, les gamins du voisinage auront vécu et souffert avec elles... à distance. Ce suicide les aura tant marqués qu’une vingtaine d’années plus tard, alors qu’ils frôlent les quarante ans, ceux-ci mèneront une enquête dans l’espoir un peu fou d’éclaircir toute cette affaire. Ce récit en est le résultat, la reconstitution la plus minutieuse et la plus fidèle possible d’une année pour le moins particulière. Tous les témoins, les animés comme les objets les plus dérisoires, sont donc convoqués.


Mon avis :

Cécilia Lisbon s'est suicidée à 13 ans. Ses quatre soeurs, Lux (14 ans), Bonnie (15 ans), Mary (16 ans) et Therese (17 ans) se sont données la mort un an après, jour pour jour. Personne ne s'est vraiment pourquoi. Certains disent que Cécilia a libéré le virus en s'ouvrant les veines, d'autres disent que cela pourrait être dans les gênes... Mais personne n'est réellement d'accord sur la raison. Vingt ans plus tard, les gamins du voisinage des Lisbon, devenus adultes, n'arrivent pas à oublier cette tragique époque et commencent alors à essayer de comprendre ce qu'il s'est passé car leur mort ne les ont pas laissé indifférents...

Je me rappelais vaguement du film en lisant ce livre mais pourtant, je redécouvrais tout. Après ma lecture, j'ai donc eu envie de revoir l'adaptation et celle-ci m'a finalement déçue. Car dans le roman, on retrouve bien plus d'émotions que dans le film. Quand on commence à le lire, on est hanté par ce mystère qui entoure la famille Lisbon, on aimerait comprendre alors on analyse nous aussi. On ressent bien les peines et le désespoir des soeurs Lisbon après la mort de Cécilia ainsi que la détresse des parents complètement démunis, malgré que tout soit raconté de l'extérieur parce que personne ne connaissait réellement cette famille. C'est un roman très riche en émotions qu'il ne vaut mieux pas lire en étant déjà déprimé car il a un impacte conséquent sur notre façon de voir les choses, sur notre état d'esprit. Il est dur parce qu'on est plongé moralement et physiquement dedans.

On ne sait pas grand chose des personnages mais ils m'ont tous touché à leur façon. Déjà, les filles Lisbon, parce qu'il y a un gros mystère autour d'elles et qu'on ressort de cette lecture sans vraiment comprendre pourquoi elles ont fait un tel geste. Du moins, pour ce qui est de Cécilia, car on peut se douter que ses soeurs sont mortes à cause de la perte de Cécilia.
Les hommes, les voisins, qui racontent ce qu'ils ont vu, vécu, sont profondément touchants. Ils n'étaient que des gosses et pourtant ils s'inquiétaient beaucoup pour elles et voulaient vraiment les aider. Ils se sont attachés à elles comme d'autres les ont vite oublié ou préféré faire comme si c'était le cas.
Mr et Mrs Lisbon m'ont paru étranges. Ils n'ont pas l'air très sévères mais quand même, ils ont l'air sérieusement dérangé.

Un coup de coeur comme je m'y attendais presque. L'écriture aurait pu changer la donne mais c'est un roman qu'on ne peut pas lâcher facilement avant d'avoir lu le dernier mot. C'est comme si on lisait un article dans un journal qui parlerait des soeurs Lisbon. On est captivé, submergé par l'émotion.


 

3 commentaires:

  1. C'est assez étrange, car je n'ai pas lu le livre mais j'en ai vu l'adaptation par Sofia Coppola, et le film ne m'a pas du tout fait la même impression. Enfin, il m'a touchée, mais l'ambiance est tellement enveloppée de mystère, les personnages sont tellement séparés de nous par un voile, impénétrables, que c'est difficile de dire qu'on a de l'empathie pour eux. Beaucoup de choses passent par le regard, mais ce qui m'a le plus marquée, ce sont les silences du film. Après, Coppola adapte les choses à sa manière, donc je me demande à quoi ressemble l'atmosphère du livre, en comparaison... as-tu vu le film ? Et si oui, qu'en as-tu pensé ? Je suis curieuse de le savoir. En tout cas il faudra que je lise le livre pour voir tout ça de moi-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu le film une dizaine de fois avant de lire le roman ^^ C'était mon film préféré avant de découvrir le bouquin en fait... Dans le film, les émotions sont déjà fortes à cause de l'atmosphère, de ce silence. Enfin, je veux dire, on est hapé par le drame de cette famille et on a envie de tout voir jusqu'à la fin. Eh bien, dans le livre, c'est la même chose, sauf que j'ai trouvé l'atmosphère bien plus oppressante. On n'a déjà pas ce silence forcément, mais on se retrouve au coeur du drame et c'est ça qui m'a manqué finalement dans le film... On a beau être intrigué, on ne se sent pas forcément concerné alors que dans le livre oui ^^
      Je te conseille bien plus le livre que le film ! Tu pourras voir la différence (ou plutôt sentir !) si tu as l'occasion de le lire un jour :)

      Supprimer
    2. Je prends bien note alors, ça m'intrigue de plus en plus :)

      Supprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...