Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 janv. 2013

Les mondes d'Ewilan - Tome 1 à 3.

Pierre Bottero
Les mondes d'Ewilan - La forêt des captifs (Tome 1)
Rageot - 2007
316 pages
7€70


Tandis que ses parents explorent des territoires sauvages de l'autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur Terre d'une sinistre Institution. Au coeur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval fomente son retour en Gwendalavir qu'elle cherche plus que jamais à conquérir. Traumatisée et réduite à l'impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne peut compter que sur le courage de Salim et le sacrifice d'un homme-lige. Il lui faudra apprendre la patience sous l'oeil bienveillant d'un vieil ermite, afin de recouvrer ses forces. Alors seulement sonnera l'heure de la vengeance.


Mon avis : 
 
Je pense préféré cette trilogie à la première. Mais commençons par le premier tome que j'ai adoré, surtout parce que ça se passe exclusivement dans notre monde. Je rappelle que la fantasy et moi ça fait deux, à la base... Il n'y a pas grand chose de nouveaux par rapport à La quête d'Ewilan mais quand même, une nouvelle intrigue saisissante !

Ewilan est prisonnière dans une Institution de recherches et d'expérimentations. Mais elle n'est pas seule, d'autres enfants sont également prisonniers avec elle. Salim va devoir ruser pour sauver Ewilan et la ramener à Gwendalavir.

Comme je le disais, j'ai adoré cette histoire. Déjà parce qu'elle se passe dans notre monde mais aussi pour les nouvelles aventures d'Ewilan. J'ai lu ce livre d'une traite, il m'a littéralement captivé. Tout est bien mis en place, rapidement et efficacement. Il n'y a aucun passage long ou ennuyant et il y a toujours des rebondissements. J'ai du mal à trouver les mots pour décrire ce roman... Je l'ai trouvé simple mais en même temps enrichi. Peut-être simple dans le style d'écriture (ce qui est une bonne chose ici) et enrichi niveau aventure.

Je suis bien contente de retrouver Ewilan comme elle était dans le premier tome de La quête d'Ewilan. Dans le deuxième tome de la première trilogie, elle m'avait carrément déçue par son comportement. Là, elle est redevenue amicale, tendre et drôle. Elle ne veut plus absolument tout contrôler et diriger en étant arrogante et autoritaire. C'est une bonne chose. De plus, on en apprend un peu plus sur son Don, qui est bien plus puissant que ce qu'elle pensait. Je me demande ce que nous réserve les autres tomes car elle n'a pas l'air d'avoir tout vu de ses capacités.
Je suis contente aussi de retrouver Salim, en loup. Même si on ne sait pas encore pourquoi (mais tout laisse à croire qu'on saura un jour !), j'aime bien cet aspect-là de sa nouvelle personnalité. Car oui, Salim a changé, il a grandi. Peut-être grâce à l'amour qu'il porte à Ewilan ou par ses aventures passées en Gwendalavir. Je ne sais pas mais je le préfère comme ça.
Maniel, dont je ne me préoccupais pas jusque là, est remonté dans mon estime. Depuis qu'il est devenu homme-lige de la famille d'Ewilan, il a changé, il est dévoué et ça le rend plutôt attendrissant et attachant.
Bien sûr, je ne peux pas oublier le petit Illian. Il a un Don très puissant qui dépasse tout ce qu'Ewilan et Maître Duom ont vu jusqu'ici. Il passe par l'Imagination mais en utilisant seulement sa Volonté. Il est très dangereux mais totalement inconscient de ce qu'il fait. C'est un personnage mignon & attachant, qu'on a envie de suivre par la suite.
Je ne peux pas oublié Eléa Ril' Morienval qui est toujours là ! Qui ne se décide pas à être vaincu apparemment & tant que ce combat continuera, ça promet de bonnes aventures.
 
Une lecture fort agréable, avec des changements qui nous donnent envie d'en découvrir encore plus. Des émotions fortes, des sentiments forts, un vrai moment de plaisir. J'ai hâte de découvrir la suite.
 
 
 
 
 Pierre Bottero
Les mondes d'Ewilan - L'oeil d'Otolep (Tome 2)
Rageot - 2005
323 pages


Le brûleur arrivait sur eux à une vitesse hallucinante. Ellana encocha une flèche, Edwin tira son sabre, Salim son poignard. Le cœur serré par l'angoisse, Ewilan comprit pourtant qu'ils ne pourraient pas arrête le monstre. Elle se glissa, dans l'Imagination.
 
 
Mon avis : 
 
Un second tome qui ne m'a pas déçu mais un peu ennuyé... Il ne se passe pas grand chose, du moins il n'y a pas beaucoup d'action mais quelques surprises, donc ça rattrape le coup !

Ewilan doit suivre les cours à l'académie d'Al Jeit. Bien qu'elle soit meilleure que tous les élèves et même certains professeurs, elle doit avoir une vie de son âge, une vie "normale", autant que possible. Mais une nouvelle menace a atteint l'Imagination. Une espère de méduse qui descend de plus en plus bas dans les Spires pour tenter de venir dans le monde réel.

J'ai été surprise parce qu'il y a de nouvelles révélations et de nouveaux mystères. Je ne m'y attendais pas. Un traître au sein de l'académie, une méduse dans l'Imagination qui sort de nulle part et que personne n'est capable de vaincre, d'autres trahisons aussi... Il y a plein de choses qu'on n'attend pas.
Beaucoup d'émotions aussi dans ce tome. Ewilan confrontée à la mort, ce n'est pas rien... Il y a des passages limites poétiques très émouvants..
Donc j'ai aimé pour l'émotion et les surprises. Mais je suis un peu déçue qu'il n'y ait pas plus d'action. Il y en a certes mais si peu... Enfin, le troisième tome promet d'être riche : une méduse à détruire, un mystérieux inconnu qui va rentrer dans l'histoire, le voyage d'Ewilan qui va se poursuivre vers ses parents dans la ville originaire d'Illian. J'ai hâte de le lire !

L'amour entre Salim et Ewilan m'a beaucoup marqué dans ce tome.  Il se renforce de plus en plus. Un amour unique que tout le monde respecte et apprécie. J'aime beaucoup la nouvelle tournure des événements.
 
 
 
 
 Pierre Bottero
Les mondes d'Ewilan - Les tentacules du mal (Tome 3)
Rageot - 2005
415 pages


"Un frisson d'angoisse parcourut le dos d'Ewilan.
- L'Appel Final mérite des jeux extraordinaires, peuple de Valingaï, pourquivit Baaldoub. Je t'ai donc concocté un programme éblouissant, un programme sanglant, un programme à ta mesure!"
 
 
Mon avis : 
 
Cette trilogie s'achève et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce dernier tome.

Ewilan poursuit son but avec ses amis : détruire Ahmour, la méduse qui a pris possession des Spires et qui rend l'Imagination inaccessible à moins d'y risquer une mort certaine. Elle devra ruser et faire les bons choix pour anéantir ce monstre afin de sauver son monde.

L'aspect jeunesse m'a frappé dans ce tome. Comme les autres, on se doute que tout finira bien pour certains personnages même s'il y a des passages difficiles et émouvants. Mais je pense que les romans axés "trop" jeunesse me correspondent moins maintenant.
Néanmoins, j'ai aimé beaucoup de choses et je n'ai pas été déçu. Il y a de l'action, de l'inattendu, des révélations auxquelles je ne m'y attendais pas et j'ai été agréablement surprise.

J'ai trouvé ce tome bien plus rempli d'aventures que les précédents, qui étaient déjà bien fournis en la matière. On découvre de nouvelles zones dangereuses, de nouveaux villages peu accueillants et de nouveaux monstres redoutables. Mais l'amour est aussi bien présent et promet de magnifiques moments...

On en apprend plus sur Illian, on sait qui il est vraiment et quel est son rôle. Sa façon de se comporter est bien plus touchante que dans le tome précédent.
J'ai beaucoup aimé Edwin dans ce tome. Le maître d'armes autoritaire et froid laisse place à un homme fort en sentiments et parfois hésitant... Comme on ne l'a jamais vu ! Ce qui le rend plus humain et accessible.
Ce que j'ai le plus apprécié est que tous les personnages ont un rôle important finalement. Aucun n'est mis à l'écart et même ceux qui paraissaient inutiles au début de la trilogie se révèlent indispensables et importants. Ils ont tous une grande complicité entre eux, ce qui rend l'histoire encore plus prenante et intéressante.

Je suis un peu nostalgique de finir cette trilogie. Je suis Ewilan depuis ses débuts, donc depuis La quête d'Ewilan et je m'étais attachée petit à petit à tout le monde, en passant par des aspects positifs ou négatifs, jusqu'à aimer ou détester certains par la suite. Je m'en rends compte maintenant. Tout avait son importance, depuis le début et ça va faire un peu vide de ne plus suivre leurs aventures. En tout cas, je compte bien lire les aventures d'Ellana car le monde des Marchombres est très intéressant je trouve, autant ne pas en sortir tout de suite...
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...