Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 janv. 2013

Le passeur.

Lois Lowry
Le passeur
L'école des loisirs (Médium) - 1993
288 pages
8€


Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.


Mon avis : 

Je ne peux pas dire que j'ai détesté ni que j'ai beaucoup aimé mais en tout cas c'est une lecture très agréable et intéressante. Je suis juste un peu déçue par la fin parce qu'elle intrigue beaucoup et ça s'arrête comme ça, en plein commencement dans la véritable aventure. C'est frustrant.

Jonas vit dans un monde où l'amour et la haine n'existe pas. Les couleurs même n'existent pas. Ils vivent tous une vie bien paisible, avec des règles strictes qui semblent convenir à tout le monde. Mais Jonas, à l'issu de ses 12 ans, va suivre une formation pour devenir le prochain dépositaire de la mémoire. Seul lui est capable de l'être car il est unique. Une formation difficile et éprouvante qui peut cacher certaines vérités...

J'ai beaucoup aimé la façon dont sont décrits les événements. L'auteur y va en douceur. On apprend d'abord à connaître les meurs et coutumes de la ville, même si tous les jours se ressemblent. On ne tombe pas une seconde dans l'ennui car on a toujours envie de savoir plus, surtout grâce à la formation de Jonas et surtout quand on se rend bien compte à quel point il est différent des autres. Son "don" et l'élargissement nous intriguent et Jonas est très crédible face à la véritable définition de l'élargissement.
Le seul problème que j'ai rencontré, comme je le disais, est la fin. On a envie d'en savoir plus, beaucoup plus. Enfin, si quelqu'un a déjà lu la suite, peut-être qu'on pourrait me dire si on découvre la vie dans cet "Ailleurs"...

Jonas est un petit garçon très attendrissant, qui apparemment, est le seul à ressentir des choses et à se poser des questions sur tout ce qu'il se passe autour de lui. Enfin, c'est surtout grâce à sa formation. Il est le seul, à part le Passeur, qui peut ressentir la douleur, celle que personne ne connaît. Entre autres... Il m'a beaucoup ému quand il a découvert des vérités qu'un enfant ne devrait pas connaître si tôt... Il est plein de bonnes intentions et de courage.
Le Passeur m'a beaucoup touché aussi. Dire qu'il a enduré, seul, pendant des années, la peine de tout le monde, sans jamais rien dire, sans jamais rien confier à personne. On le sent exténué à la fin et on en vient à avoir de la peine pour lui.

C'était une lecture très agréable, remplie d'émotions et de surprises mais un peu trop courte. Une histoire bien développée, bien menée et bien décrite mais qui nous laisse sur notre fin. J'aimerai tellement connaître la suite... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...