Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

18 juin 2017

La mère coupable.

Caroline Fourment
La mère coupable
Mazarine - 2017
250 pages
15€



La Mère coupable, c’est cet individu qui peut dans le même temps râler et faire des bisous, crier « Va dans ta chambre ! » et susurrer « Viens faire un câlin à Maman », qui hurle à mort quand l’ado fait couler l’eau trop longtemps, mais qui laisse la petite lumière allumée toute la nuit pour rassurer le petit dernier...
La Mère coupable, c’est vous, cette maman pleine de paradoxes inexplicables, qui tente de mener sa vie comme elle l’entend pour tordre le cou à la mère parfaite. Ajoutez-y un soupçon de crise de la quarantaine, quelques kilos en trop, un mari aimant mais souvent absent, un ex-petit ami qui refait surface, et une chanson d’amour des années 1980 qui vient interrompre la bande-son du quotidien de cette mère de famille perdue dans sa routine.
Sans jamais donner de leçon, l’auteure qui se cache derrière ce pseudo depuis la création de son blog croque avec humour et bienveillance la vie de famille #ensirotantunverredemojitopardi !












Je suis la page Facebook de La mère coupable depuis un bon moment et je ne pouvais donc pas passer à côté de son livre ! J'espérais y retrouver toute la fraicheur, la spontanéité, l'humour et l'honnêteté de sa page et c'est exactement ça. Un livre déculpabilisant que je recommande à toutes les mamans !

Dans ce roman, la mère coupable nous raconte l'histoire d'une maman perdue dans sa routine... de maman justement. Cette mère coupable pourrait être n'importe laquelle d'entre nous. Des anecdotes de la "cruauté" (on se comprend) des enfants, le temps qui passe et qui nous fait vieillir, un mari que l'on aime mais qui n'est pas suffisamment là malgré tout ce qu'il peut faire, un ex qui revient subitement... on retrouve tout un tas de passages, de moments de vie, où chaque mère aura l'occasion de s'y retrouver. Beaucoup d'humour, d'amour, de vie mais aussi beaucoup de remise en question, d'honnêteté, de franchise, de doutes...

C'est simple, dans ce livre, on se retrouve toute un peu. Cette mère de famille s'est perdue dans son rôle de maman, oubliant la femme qu'elle était. Qui n'est jamais passé par là ? Qui n'en a jamais eu marre du comportement de ses enfants ? Qui n'est jamais allé trop loin dans les pensées que l'on peut avoir envers les enfants ou le mari ? Ce livre nous aide à déculpabiliser et ça fait un bien fou. On se rend compte que, finalement, ce que l'on traverse quotidiennement ou presque, est vécu par d'autres moments, que ce sont juste des passages normaux de la vie. Que l'on est simplement humaines et non parfaites, même si l'on recherche toujours la perfection sans vraiment le vouloir...
J'ai beaucoup rigolé grâce à Caroline Fourment, autant pour ses anecdotes où je me retrouvais (sans pour autant avoir d'ados à la maison), autant pour sa façon de décrire les choses. Il y a beaucoup d'humour dans son récit, sans oublier toutefois une petite dose de sérieux quand les doutes sont un peu plus présents... Il y a un juste milieu dans ce roman, ce qui fait que l'on se retrouve sans problème, que l'on comprend totalement cette mère coupable et que l'on a envie de continuer la lecture sans jamais s'arrêter. À quand un autre épisode ?

C'est un roman que je ne peux donc que conseiller. Il est parfait dans le sens où l'on se sent moins "seule au monde". Il fait rire mais également déculpabiliser et on a toutes besoin à un moment ou à un autre. N'hésitez pas, vous ne serez pas déçues !



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...