Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

10 avr. 2017

CES MOTS QUI ME BLESSENT...

CES MOTS QUI ME BLESSENT...



CÉLINE MUSMEAUX
CES MOTS QUI ME BLESSENT...
Nymphalis, 2017
385 pages, 15€99



Le deuxième trimestre a commencé. Cassandra n’en peut plus d’aller en cours. Entre les profs et ses camarades de classe, c’est l’enfer.
Personne ne comprend ses difficultés scolaires. Pire, ils la méprisent sans cesse pour lui rappeler qu’elle est dyslexique.
Parfois, c’est trop dur d’encaisser tout cela. Alors, au moment où elle craque, c’est le toit qu’elle choisit comme refuge.
Cependant, ce lieu semble être déjà l’endroit favori d’Enzo, un garçon en terminale comme elle. Celui-ci n’a pas la réputation d’être un élève assidu. Au contraire, il fait partie des parias comme Cassandra.
Pourtant, lorsqu’il pense qu’elle est au bord du suicide, il intervient pour la « sauver » puis il la prend sous son aile, lui offrant ainsi un peu de compassion.
Que peut-il naître d’une telle rencontre ?




Cassandra, dite Cassie, est une jeune adulte de 18 ans en terminale, qui est mal dans sa peau à cause de sa dyslexie, et qui est en colère permanente contre ces mots avec lesquels elle se bat, rencontre des soucis avec ses camarades de classe ainsi que certains professeurs.
Enzo, jeune adulte de 18 ans en terminale aussi, sèche souvent les cours. Timide et prêt à tout pour ceux à qui il tient. Ses camarades le rejettent à cause de sa différence, ils le surnomment le "junkie".
En personnages secondaires, il y a aussi le prof d'économie de Cassie qui l'humilie à chaque cours ainsi que Quentin, "le gars qui la cherche en permanence".

Après une ultime humiliation publique de la part de son prof d'économie, Cassie se réfugie sur le toit, complètement désemparée face à sa situation. C'est là qu'elle fait la rencontre d'Enzo qui pense qu'elle va sauter du cinquième étage. Il réussi à la calmer grâce à ses mots qui la touchent et la bouleversent.
En très peu de temps, Cassie tombe éperdument amoureuse d'Enzo, mais tout se complique quand elle découvre son univers : une famille monoparentale violente, et un amour pour la musique et le chant qui font peur à Cassie à cause de sa dyslexie.
Pour Enzo, c'est aussi le grand amour et son objectif est d'aider Cassie à trouver confiance en elle, de faire en sorte que les mots ne lui fassent plus peur et ne la blessent plus. Elle devient aussi sa raison de vivre. Grâce à elle, il veut qu'ils obtiennent leur BAC pour pouvoir se construire un avenir.
Mais tout est compliqué, tout le monde leur tourne le dos, tout le monde leur prédit un avenir noir et malgré tout cela, ils vont se battre pour s'en sortir et le parcours va s’avérer long et difficile.

J'avoue avoir eu certaines craintes concernant le sujet du livre mais étant une grande fan de Céline Musmeaux, je me suis lancée tête la première dans ce livre et c'est sans regret.
Deux choses m'ont dérangée dans cette histoire : Cassie pleure énormément, trop à mon goût, et l'humiliation faite par le prof d'économie ; dans la vraie vie cette humiliation n'est pas tolérée.
Le thème principal de la dyslexie a été abordé avec légèreté mais sérieux et l'auteur s'est concentrée sur le ressenti de Cassie par rapport à ce thème.
Oui, les mots peuvent blesser, qu'on les entende ou qu'on n'arrive pas à les dire.
Le thème secondaire de la maltraitance est traité avec tout autant de légèreté et montre aussi que les apparences sont parfois trompeuses et que, quand on veut on peut réussir dans la vie malgré le contexte familial.

Comme d'habitude, Céline Musmeaux m'a touchée par cette histoire. Des thèmes pas faciles à aborder et pourtant c'est une histoire que l'on vit à fond et avec laquelle elle arrive à nous faire ressentir les sentiments de ses personnages. 







1 commentaire:

  1. Je ne connais pas cette auteure, mais le livre a l'air intéressant. Je note :)

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...