Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

18 mars 2017

Surtensions.

Olivier Norek
Surtensions
Michel Lafon - 2016
501 pages
19€95
1. Code 93 / 2. Territoires / 3. Surtensions


Le capitaine de police, Coste, doit protéger un membre de son équipe. Il se retrouve au cœur d'une histoire réunissant pédophile, assassin, kidnappeur, braqueur... Pour s'en sortir, il devra faire face à ses démons.


Mon avis :

Surtensions est le troisième tome de la trilogie "Victor Coste". Les trois livres peuvent se lire indépendamment sans problème puisqu'ils ont tous une intrigue différente. Le petit plus si on lit les tomes dans le bon ordre, c'est de voir l'évolution des personnages et on s'attache plus facilement à eux puisqu'on les connait mieux. Pour ma part, il n'y a que le premier tome que je n'ai pas lu et ça n'a pas dérangé pour apprécier les deux autres !

La construction du récit est un peu particulière et il y a des passages où il faut s'accrocher pour suivre un peu ce qu'il se passe... Disons que si l'on décroche à un moment ou à un autre, ça devient plus compliqué de se remettre dedans. En effet, il est construit de telle façon que l'intrigue parait découpée en plusieurs petites. Tout se réunit au final mais on suit plusieurs moments différents avec des personnages différents et il ne faut pas s'emmêler les pinceaux car ces derniers sont assez nombreux.
On commence par une bonne visite guidée au sein d'une prison où on peut découvrir à quel point les prisonniers ont la main sur trop de choses... Il suffit que l'on connaisse une personne importante pour être un prisonnier à part, ou bien que l'on ait fait un crime en particulier pour avoir un statut en particulier au sein de la prison. Et le personnel n'est d'aucune aide, bien au contraire... Si au début  je ne voyais pas du tout où l'auteur voulait en venir, car ça reste un passage assez long, j'ai grandement apprécié cette immersion en prison, même si c'est bien plus crade que ce que l'on pourrait penser...
On assiste aussi au kidnapping sous chantage d'une famille par quatre personnages clés. L'atmosphère est malsaine et l'auteur ne lésine pas avec les détails. C'est dérangeant mais c'est ce qui rend aussi les événements poignants et prenants.

On découvre aussi un Victor Coste lassé et blasé. Il se remet en question mais son métier reste tout pour lui et, même en voulant prendre du recule et de l'espace, il ne peut pas faire autrement que de se mettre à la tâche. C'est un personnage que j'adore parce qu'il est très naturel et l'auteur sait faire passer les émotions à travers lui. On ressent très facilement ce qu'il ressent à chaque instant.
J'ai aimé pas mal de personnages secondaires également car, même s'ils ont le statut de méchant, on se rend compte que certains ne le sont pas tant que ça. Il y en a qui agissent mal par amour, par loyauté. D'autres qui savent ce qu'est l'amour malgré tout et qui ne le cache pas. Leur côté méchant est comme une seconde peau sur eux, ça change de découvrir des personnages si naturels dans ce qu'ils font du côté obscur, tout en découvrant qu'ils peuvent être humais comme tout un chacun.

Pour moi, ce n'est pas le meilleur de la trilogie à cause de toutes ces coupures pour suivre le point de vue de différents personnages qui cassent le rythme. On peut s'y perdre si on ne fait pas attention et j'avoue que des fois j'avais du mal à me remettre dedans. Toutefois, les personnages sont clairement développés et on prend un grand plaisir à suivre tout le monde, à voir comment tout cela va évoluer et la tournure que vont prendre les événements. L'auteur a un talent indéniable pour les thrillers !















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...