Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 nov. 2016

La Réelle Hauteur des hommes.

Jo Ann von Haff
La Réelle Hauteur des hommes
Hachette (Black Moon Romance) - 2016
Ebook
10€99

Mélanie, jeune illustratrice, ne commence pas sa journée sans avoir lu le billet de neuf heures du blog La réelle hauteur des hommes. Elle ne veut pas se l’avouer, mais elle a le béguin pour LittleJohn, son auteur anonyme. Sa meilleure amie, Alice, se moque constamment d’elle. Comment avoir le béguin pour un homme qu’on a jamais vu, et qui écrit exactement ce que les filles en mal de prince charmant veulent lire ? LittleJohn cache son vrai nom derrière ce drôle de pseudonyme. La relation virtuelle qu’il noue avec Mélanie est aussi inattendue qu’enivrante. Mais plus ils se rapprochent, plus s’impose à lui la question : est-il prêt à se dévoiler ?


Mon avis :

Je m'attendais à un roman épistolaire et un peu plus si affinités, mais en fait non. C'est tellement plus que ça ! Il y a bien un peu de correspondance, mais c'est plutôt ce qui amène à l'essentiel que le réel centre de l'histoire. Celle-ci est bien plus qu'une simple correspondance entre deux inconnus, ce qui en fait une romance originale et touchante !

LittleJohn est un blogueur connu pour son blog La Réelle Hauteur des hommes où il publie quotidiennement ses réflexions sur la vie.
Mélanie, une jeune illustratrice, ne commence pas ses journées sans lire le billet du jour de LittleJohn. Petit à petit, elle se prend à avoir des sentiments pour ce blogueur anonyme. Elle ne l'a jamais vu mais adore sa façon de penser. Elle se l'imagine tellement de plusieurs façons différentes qu'elle s'amuse à le dessiner de temps à autres et poste ses illustrations sur les réseaux sociaux. Tout le monde fait le lien avec LE LittleJohn et tout s'accélère pour Mélanie, y compris sa relation avec LittleJohn qu'elle connait maintenant grâce à ses illustrations. Mais le blogueur est-il prêt à se montrer tel qu'il est, lui qui a toujours préféré l'anonymat ?

Ce que j'aime dans cette romance, c'est qu'on est loin des histoires habituelles. Tout commence comme une banale relation, bien qu'elle mette du temps à se mettre en place, mais le secret de LittleJohn nous tombe dessus sans que l'on s'y attende vraiment. C'est tellement rare de voir ce genre d'hommes dans les romances et ça fait du bien ! LittleJohn n'est pas comme tout le monde et c'est de ça dont il est question dans cette romance : de la différence, du regard des autres sur soi-même ou sur le couple, de l'acceptation, de la dureté de la société. Ça choque par moments, ça fait réfléchir, ça ne laisse jamais indifférent.
J'ai trouvé quelques longueurs sur la fin, de rares situations redondantes, ce qui fait que ce n'est pas un coup de cœur mais malgré tout, tout y est. Toutes les étapes par lesquelles passent LittleJohn sont relatées et ne peuvent pas être ignorées. Ça ajoute bien plus de crédibilité à leur relation assez hors-norme aux yeux de la société. Je ne dirais pas que c'est un sujet tabou mais, en tout cas, on en voit très peu dans les romans et ça fait du bien de temps en temps de ne pas voir d'hommes parfaits sous tous rapports et de voir une femme qui assume tous ses choix du début à la fin, sans jamais se demander si ce sont les bons ou non. Mel sait où elle va.

Littlejohn est un personnage auquel on s'attache très vite. Pour ma part, je l'adorais déjà avant la révélation de son problème, je ne saurais même pas dire pourquoi. Disons qu'il n'avait rien à se faire reprocher et que l'alchimie était là simplement. Une fois la révélation passée, ça ne change rien mais, malgré tout, j'avoue que je ne sais pas si j'aurais eu la même réaction que Mélanie... Sans aucun jugement, ce n'est pas une différence très anodine quand on est la découvre par soi-même. J'ai bien aimé la façon dont l'auteure a amené cette différence, la réaction des différents personnages et surtout celle de LittleJohn lui-même qui a du mal à vivre avec à cause de son éducation et du regard de la société. Dans tous les cas, c'est un homme très attendrissant, qui prouve à lui seul ce qu'est être un véritable homme...
Mélanie est une jeune femme pleine de patience et d'amour. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié car elle a des valeurs et ne s'arrête pas à l'avis des autres ; elle a le sien et ça lui suffit largement. J'ai adoré la relation qu'elle a avec sa mère. Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à chaque fois à ce que cette dernière l'envoie promener lorsque Mélanie lui demandait conseils mais pas du tout, loin de là, et j'ai beaucoup aimé cette complicité entre elles. Autant qu'entre Mélanie et LittleJohn, dont le lien s'est fait très rapidement à l'opposé de leur relation amoureuse.

En bref, c'est une romance qui m'a beaucoup plu parce qu'elle est originale grâce à ses personnages. On ne rencontre pas ce genre tous les jours et ça fait du bien de lire autre chose que les clichés habituels (même si je n'ai rien contre en général).




















1 commentaire:

  1. J'aime bien les histoires qui sortent de l'ordinaire! Et ce roman me tente bien. Mais je dois avouer que la couverture est étrange. J'ai l'impression de me retrouver dans un roman psychédélique!!! Mauvais choix selon moi!

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...