Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

28 juil. 2015

Tes larmes et ton sang, Karen Rose.

Titre : Tes larmes et ton sang
Auteur :Karen Rose.
Éditions :Mosaïc
Genre : Suspense - Thriller
Pages : 474
Prix : 19€90
Ma note : 4 / 5


Résumé :

Oublier. Voilà pourquoi Dana Dupinsky se concacre vingt-quatre heures sur vingt-quatre au foyer qu'elle dirige à Chicago, et se dévoue autant aux femmes victimes de violence qu’elle y accueille. A ces femmes, elle met un point d’honneur à ne jamais poser de questions sur leur passé. Pourtant, elle donnerait cher pour cerner la véritable personnalité de Jane Smith, une nouvelle pensionnaire qui lui inspire un malaise profond. Pourquoi a-t-elle l’impression que cette femme au regard étrange cache quelque chose de trouble ? Et pourquoi Alec, son fils de douze ans, est-il si léthargique, si absent ? Sa sombre intuition va se confirmer tragiquement : quelques jours seulement après son arrivée, Jane prend la fuite avec l’enfant. Horrifiée, Dana apprend alors que sa pensionnaire est en réalité une dangereuse psychopathe tout juste sortie de prison, et qu’Alec n’est pas son fils : elle l’a enlevé. Pour le retrouver, Dana n’a pas le choix : elle doit affronter Jane et sa folie meurtrière. Affronter aussi les terrifiants souvenirs resurgis dans son sillage. Un combat rendu plus périlleux encore par la troublante et perturbante présence à ses côtés d’Ethan Buchanan, le parrain d’Alec, lui aussi prêt à tout pour sortir l’enfant des griffes de Jane.


Mon point de vue :

Rylan Dana Dupinsky se consacre corps et âme au foyer qu'elle dirige. Elle y accueille des femmes victimes de violence. Tout se déroule bien jusqu'au jour où elle reçoit une certaine Jane et son fils Erik. Dana doit faire face à cette folle furieuse ainsi qu'à ses propres démons. Très vite elle apprend qu'Erik n'est pas le fils de Jane, mais qu'elle l'a enlevé pour faire chanter les parents. Dans son combat elle rencontrera Ethan, détective privé et parrain du jeune Erik qui l'aidera dans son combat, qui est tout aussi important pour lui.

Dana Dupinsky est la gérante d'un foyer pour femmes battues. Elle le gère avec Evie. Toutes les deux s'évertuent à sauver ces femmes qui arrivent complètement perdues et détruites. On comprend très vite qu'à part le foyer elles n'ont rien d'autres que leurs amis mais ne sortent que pour aller accueillir les jeunes femmes qui souhaitent rejoindre le fameux foyer. Ethan lui est détective privé et gère avec son associé Clay Maynard une société de sécurité qui vise à protéger d'autres société de pirates informatique. Dana et Ethan se rencontre un soir à la gare routière qui est très souvent son point de rendez-vous avec les femmes qu'elle héberge. Ethan quant à lui s'y trouve pour visionner les vidéos des caméras pour retrouver son filleul. Au fil des pages, ils vont se rapprocher et nouer des liens très forts.



En personnages secondaires, on a bien sûr les parents du jeune garçon qui a été kidnappé. Je les place en tant que tel parce qu'ils sont (même si on ne le découvre que plus tard) très importants au sein de l'histoire. Sue Conway bien évidemment (je vous laisse lire le livre pour savoir de qui il s'agit) qui est plus que dérangée. Evie, dont on ne parle pas assez je trouve. Elle a un rôle important et malheureusement on en découvre que très peu à son sujet. Et Clay Maynar,. l'associé d'Ethan qui l'aidera à distance à résoudre l'affaire et à retrouver Erik.

Karen Rose me surprend dans ce livre car j'y ai redécouvert un personnage que j'avais déjà eu l'occasion de voir dans le premier livre que j'ai lu de cet auteur. Je me suis demandée du coup si un lien allait être fait ou un rappel et effectivement c'est le cas mais c'est très subtile. Ce qui n'est vraiment pas dérangeant.


J'avais beaucoup de mal à lire les œuvres de cette auteure car je trouvais que toutes ses histoires étaient un peu sur le même fond. J'ai hâte de lire son prochain roman si elle est restée sur sa lancée en changeant un peu sa façon de décrire les évènements...

En conclusion, malgré le temps qu'il m'a fallu pour accrocher à l'histoire, une fois prise dedans, on a plus envie de s'arrêter tant que la meurtrière n'a pas été arrêtée. Karen Rose nous tient en haleine un bon moment. Même si on découvre rapidement toute l'intrigue, elle a su me donner le goût d'en découvrir toujours plus sur les personnages et leurs histoires.  









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...