Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

CONCOURS EN COURS

11 mars 2015

Seuls contre tous.

Lucy Connors
Seuls contre tous
De La Martinière Jeunesse (J. Fiction) - 2015
393 pages
14€90


Issus de deux familles qui se haïssent, Victoria et Mickey n’auraient jamais dû tomber amoureux l’un de l’autre. Une interprétation moderne du mythe de Roméo et Juliette. À Whitfield County, la réputation sulfureuse des Rhodale, trafiquants notoires, n’est plus à faire. Et personne ne les déteste plus que les Whitfield, famille fondatrice de la communauté et l’une des plus puissantes de la région. Dernier né de la lignée Rhodale, Mickey Rhodale, lui, fait de son mieux pour ne pas suivre l’exemple de ses demi-frères trafiquants. Après des années de pensionnat, loin des tensions de la petite ville, la très sage Victoria Whitfield, elle, revient vivre dans le ranch familial. Entre Mickey et Victoria, c’est le coup de foudre. Et aucun sentiment n’a plus d’évidence qu’un coup de foudre. Cependant, leurs origines ne tardent pas à se rappeler à eux. Et plus ils tentent de lutter contre leurs héritages respectifs, plus l’évidence semble s’imposer : un Rhodale et une Whitfield ne peuvent s’aimer en paix. En tout cas, pas ici, à Whitfield County. Ni sans une rupture douloureuse avec les coutumes familiales.


Mon avis :

Tout sépare Victoria et Mickey. Leurs familles sont en guerre depuis tellement longtemps, de générations en générations, qu'ils sont destinés à s'ignorer, tout au mieux. Mais, depuis leur rencontre, les sentiments ne font que s'accroître entre eux, ils n'ont aucune envie de laisser le passé décider pour eux. Victoria est celle qui comprend le moins de quoi il retourne vraiment, non seulement elle débarque de la ville et ignore tout du passé sombre de sa famille mais elle n'est pas non plus la sœur d'un dangereux trafiquant de drogue, ce qui fait toute la différence par rapport à Mickey... Ils ne leur restent plus qu'à trouver une solution de paix pour pouvoir faire un bout de chemin ensemble, sans crainte...

Les romances se lisent habituellement d'une traite ou presque mais je dois dire que j'ai bien peiné pour les cent premières pages. Victoria débarque chez ses parents dans le comté de Whitfield, en provenance de la ville et il ne se passe clairement pas grand chose. Même la rencontre entre Mickey et Victoria n'attire pas spécialement l'attention parce qu'ils se vouvoiements, alors qu'ils ont sensiblement le même âge, qu'ils vont dans le même lycée et qu'ils sont sûrement les seuls du comté à se vouvoyer... Le tutoiement arrive en plein milieu d'une conversation sans que l'un des deux n'y prête attention. C'est rien en soi, mais j'ai trouvé que tout ça jetait un froid sur leur relation tout juste naissante, que ça faisait peu naturel. Il y a un autre détail qui m'a un peu ennuyé, c'est justement le peu de détails que l'on a concernant leurs moments intimes. Autant les flirts sont assez poussés, autant les passages à l'acte sont extrêmement rapides et plats. Je suis bien consciente que c'est un roman jeunesse et que ce n'est pas le plus important mais j'ai carrément eu l'impression d'avoir oublié de lire des lignes et ça reste assez frustrant, il manquait quelque chose.
A côté de ça, une fois ces cent premières pages assez plates passées, on ne peut que dévorer ce roman ! Même avec ces "défauts", il se lit finalement très bien. Il se passe beaucoup de choses par la suite et ça ne s'arrête pas à une simple romance : Mickey et Victoria doivent faire face à une vendetta entre leurs familles, à la vengeance qui anime celles-ci mais aussi faire face à la drogue, à l'alcool, à la violence et à des gens complètement murés dans leur haine. Ces thèmes permettent quelques émotions bienvenues, surtout quand les deux personnages principaux se retrouvent démunis au milieu de tout ça...

Les personnages sont par contre très intéressants à suivre du début à la fin. Sans avoir quoi que ce soit de particulier, ils se démarquent un peu tous du lot grâce à leurs rôles respectifs au sein de l'intrigue.
Mickey n'est pas le vrai bad boy que l'on peut espérer puisqu'il doit sa réputation surtout à des rumeurs et des non-dits mais il reste agréable à découvrir et montre justement qu'il vaut bien mieux que les autres par certaines de ses réactions et réflexions...
Victoria m'agaçait lors de ses réactions pour certaines bagarres, tout en sachant qu'elle était consciente de la réputation de Mickey... Mais c'est un personnage fort, qui vit des situations difficiles avec sa propre famille, ayant des parents très doués pour faire l'autruche face aux problèmes et une sœur alcoolique. Elle est touchante malgré tout.
Les personnages, leur personnalité plus particulièrement, sont très variés ; chacun a sa propre façon de penser, de voir les choses, et de vivre sa vie. Cela donne un cadre parfait pour une bonne intrigue dans l'ensemble, autour de cette romance semée d'embûches.

Ce ne sera pas la romance de l'année pour moi mais elle est plaisante à découvrir dans l'ensemble, malgré les points négatifs. Le seul gros bémol pour moi, qui n'en est pas vraiment un, est cette fin horrible qui appelle a une suite et qui tardera sûrement à arriver puisqu'il faut déjà qu'elle paraisse un jour en vo...




















1 commentaire:

  1. J'ai eu un peu de mal avec cette lecture, certains clichés vus et revus un peu partour (bad boy et jeune fille un peu naïve, ...) seule la fin m'interpelle :)

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...