Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

28 déc. 2014

LZR-1143 - Tome 1 à 3.

Bryan James
Contamination (Tome 1)
Panini (Eclipse) - 2014
400 pages
14€


Ancienne star du cinéma d’action, Mike McKnight est condamné à la réclusion à perpétuité dans un hôpital psychiatrique pour le meurtre de sa femme. Se réveillant un matin dans un asile déserté avec une mémoire plus que défaillante, il comprend qu’une terrible épidémie ravage le pays. Il parvient néanmoins à quitter l’hôpital en compagnie de quelques survivants. À l’extérieur, c’est l’apocalypse : le monde a sombré dans le chaos devant les hordes de morts-vivants. Tout en essayant d’échapper aux survivants et aux zombies, Mike retrouve progressivement la mémoire et la raison pour laquelle il a été enfermé : sa femme, une chercheuse en biochimie qui travaillait sur la réanimation des cellules dans le cadre d’un projet nommé Lazare, était proche du but… Y aurait-il un lien entre ces recherches et la pandémie qui ravage le monde ? Désormais persuadé que sa femme a été éliminée, il part à la recherche de ce qu’elle cherchait à protéger : un moyen de contrer l’épidémie.




Mon avis :

Enfin un livre de zombies qui m'aura complètement satisfaite ! Et pour un premier roman - ce que l'on ne soupçonne pas à sa lecture - l'auteur a brillamment réussi !

McKnight est une ex-star de ciné connue et reconnue (avec une réplique culte qui ne cesse de lui coller à la peau !) qui a vu sa vie basculer du jour au lendemain. Condamné pour le meurtre de sa femme, il est enfermé entre quatre murs blancs, bourré de cachets et souffrant de trous de mémoire quant aux actes qui l'ont conduit dans cet hôpital psychiatrique. Mais lorsqu'un jour il se réveille dans cet hôpital vide, presque complètement lucide, il se rend compte que quelque chose ne va pas. De fil en aiguille, il comprend que c'est la panique totale, que les gens meurent autour de lui et surtout, que certains se relèvent...
Formant un groupe avec le peu de survivants qu'il a trouvé sur son chemin de la sortie (une psychiatre et quelques patients), ils décident donc de fuir ce virus autant que possible et espèrent peut-être même trouver un remède, pour peu qu'il existe...

L'intrigue n'a franchement rien d'original mais c'est le tout qui rend ce roman exceptionnel. J'ai lu quelques romans sur ce sujet et je n'ai jamais été autant captivée, autant satisfaite qu'avec celui-ci : il est complet !
L'intrigue parait d'abord banale : un virus qui se répand par les fluides et les morsures transformant les gens en zombies, des survivants en quête d'un remède, des combats Hommes vs Zombies, des morts à tous les coins de rue... Mais, petit à petit, l'intrigue se complexifie, les pièces du puzzle se mettent en place et tout prend une tournure différente, rien n'est laissé au hasard. Absolument rien !

La plume de l'auteur est superbe. On visualise les scènes sans problèmes, on se fond dans le décor, on se retrouve aux côtés des personnages et les révélations qui nous tombent dessus nous laissent bouche-bée. Surtout que l'on en a jusqu'aux toutes dernières pages ! De quoi n'être jamais en reste. Une plume parfaitement adaptée à ce genre de roman.

J'ai eu un gros coup de cœur pour le personnage principal, Mike McKnight. Il est le narrateur et c'est bien simple, on ne s'ennuie jamais avec lui ! Déjà que l'on n'en a pas le temps avec toutes les scènes d'action, de visualisation ou de révélation, il en rajoute toujours une couche. De nature sarcastique, ses répliques sont toujours bien placées et le rendent atypique et très agréable à suivre. De plus, on ne distingue jamais réellement s'il est vraiment fou ou non... Il n'est pas toujours simple à cerner mais on est projeté directement dans sa tête, ce qui montre aussi qu'il ne se cerne pas toujours lui-même et c'est un pur plaisir !
Les personnages secondaires pourraient paraître fades à côté, s'ils ne réservaient pas quelques surprises de temps à autres...

Le détail qui me rend encore plus accro : cette fin très ouverte, où l'on peut s'imaginer un peu tout et n'importe quoi mais surtout, où l'on ne comprend rien ! Mais c'est voulu, et terriblement frustrant pour le lecteur qui voudra absolument connaître la suite... Vivement le second tome !

En bref, c'est un excellent roman qui n'a rien à envier aux meilleurs films du genre !



Livre lu pour Au Boudoir Écarlate










Bryan James
Évolution (Tome 2)
Panini (Eclipse) - 2014
400 pages
14€


Les morts sont revenus à la vie. Un virus mortel a fait des millions de victimes, transformant les infectés en zombies. La société s’est effondrée, les villes sont des cimetières ouverts et la race humaine est proche de l’extinction. Mike est parvenu à survivre jusque-là. Depuis sa cellule d'un hôpital psychiatrique, il a combattu les fantômes de son passé et des hordes de morts-vivants. Du pont d’un porte-avions aux fermes de la côte est des USA, en passant par la capitale, cet ancien acteur de films d’action détient l’espoir d’une espèce entière. La dernière chance d’enrayer la prolifération du virus est de repousser la vague d’infection. Mais les morts-vivants sont en train de changer. Ils évoluent. Chassant en groupe plus important et unissant leurs efforts pour traquer leurs proies, ils sont devenus des prédateurs encore plus dangereux. Pour survivre, Mike devra apprendre à s’adapter… 


Mon avis :

Mike a réussi à survivre au fléau qui menace d'éradiquer l'espèce humaine tout en luttant pour comprendre le sens de ses souvenirs, le jour où tout a changé mais il n'est pas au bout de ses peines. À bord d'un bateau, aux côtés de Kate, tous deux sont convaincus de détenir l'antidote dans une fiole. Très vite, le capitaine la leur prend de force et décide d'immuniser tout l'équipage... qui finit par être contaminé malgré tout. Ils n'ont plus d'autres choix que de fuir à nouveau, l'antidote courant dans leurs veines, étant certains d'être le seul espoir de l'humanité restante. Mais les zombies évoluent rapidement. De plus en plus nombreux, ils deviennent aussi plus intelligent et se regroupent désormais pour se déplacer exclusivement en meute, tandis que les effets secondaires de l'antidote agissent progressivement sur Mike et Kate...

Ce deuxième tome est tout aussi bon que le premier, si ce n'est qu'il est un peu plus long à démarrer. Mais une fois que l'intrigue est réellement en place, l'action commence aussi et ne s'arrête plus !
Des nouveaux éléments sont mis en place tels que les effets secondaires de l'antidote, les zombies qui changent de comportement et qui évoluent, des nouveaux personnages et un nouveau but, que l'on découvrira sûrement plus en profondeur dans le troisième tome.

Mike est toujours fidèle à lui-même avec son humour mordant et son courage en toute circonstance. Il change un peu de comportement vis à vis de Kate, qu'il apprend finalement à bien connaître, ou c'est elle qui s'habitue à sa personnalité si spéciale. Quoi qu'il en soit, ces deux-là forment un beau duo et leurs répliques sont toujours aussi plaisantes.
Les nouveaux personnages alliés, inespérés mais bienvenus dans ce chaos, rythment davantage l'intrigue, amenant leur lot d'imprévus mais aussi d'espoir de réussite.

Je suis vraiment fan de la plume de l'auteur. J'aime cette ambiance glauque que James Bryan sait si bien décrire, tout en équilibrant parfaitement les choses pour que ce ne soit pas trop lourd à lire et que ça reste assez crédible bien que ce soit de la science-fiction.

De l'action en continue, des rebondissements, de l'évolution, des combats intéressants et palpitants, des nouveaux personnages utiles et intéressants, une intrigue prenante et un style fluide et travaillé qui nous permet de visualiser l'ensemble de l'histoire... Une belle pépite à découvrir !





Livre lu pour Au Boudoir Écarlate.










http://www.mort-sure.com/t7453-2014challenge-n-5-et-le-monde-changea



Bryan James
Rédemption (Tome 3)
Panini (Eclipse) - 2014
422 pages
14 €


D’abord vint l’infection, des hordes de morts-vivants mettant l’humanité à genoux. Désolation et misère suivirent, tandis que les derniers survivants affrontaient non seulement les morts-vivants mais aussi d’autres rescapés, avec l’infime espoir de s’en sortir. Malgré la douleur et la destruction, la population mondiale en voie d’extinction, Mike McKnight a survécu. Lui et ses alliés tentent de trouver un remède à la peste décimant l’humanité : un vaccin. Mais le succès de leur entreprise passe par un dangereux voyage à travers le pays, de Washington à Seattle. Mike et les siens doivent trouver le moyen de traverser une nation détruite par les morts-vivants, un monde où les pires horreurs sont autant perpétrées par les humains que par les zombies. Chaque minute compte. Sur la terre dévastée qu’on appelait autrefois les États-Unis d’Amérique, ils se battent contre le fléau mort-vivant et contre le temps, espérant en dépit de tout que le prochain coucher de soleil ne sera pas le dernier... Espérant pouvoir aider l’humanité à trouver ce dont elle a le plus besoin en ces heures terribles : la rédemption.


Mon avis :

Le second tome était assez innovant par rapport au premier, les personnages maîtrisaient un peu plus leur environnement (ils géraient tout du moins), il y a eu les effets secondaires de l'antidote, un nouveau but, de nouvelles rencontres, un changement du point de vue zombies... Dans celui-ci, peu de nouveautés mais toujours autant de zombies, de massacres et d'action !

Mike, Kate, Ky et Roméo (le chien qui ne fait désormais plus qu'un avec le petit groupe) sont désormais en sécurité par rapport à la horde de zombies qui trainent dans les rues. Toutefois, ils ne le sont pas contre eux-mêmes. Leurs effets secondaires dû à l'antidote sont en train de les tuer à petit feu... Ils décident donc de rejoindre une université à Seattle où ils devraient y trouver un médecin qui pourra leur donner l'antidote sans les effets secondaires.

Finalement, je ne sais pas trop quoi dire sur ce dernier tome car il m'a donné la même impression que le second ; si ce n'est pas le début qui est long à démarrer, ce sont certains passages qui trainent en longueur et qui m'ont moins captivée que les précédents tomes mais à côté de ça, les scènes de combats avec les zombies sont fidèles à leur habitude, clairement détaillées et aussi dynamiques que dans un film ! C'est toujours un régal de suivre la progression du groupe vers leur but ultime, grâce à ce qu'ils sont (j'y reviendrai plus tard) et, aussi fou que ça puisse être, à ce qu'ils vivent. Non seulement ils doivent survivre entourés de zombies mais, pour Kate et Mike, ils doivent en plus gérer les effets secondaires qui ne sont pas toujours bien avantageux puisque, par exemple, leur difficulté face au soleil leur complique sérieusement la tâche. Sans parler de l'adrénaline qui leur permet d'être plus costaud mais qui pourrait aussi faire cesser leur cœur de battre... Il n'y a pas seulement ceci, ils mènent plusieurs combats en parallèle des zombies, ce qui amènent davantage d'action et de bons passages à se mettre sous la dent.

Mike est toujours aussi sarcastique, pour notre plus grand plaisir ! Une petite blague revient assez régulièrement, un petit clin d’œil non expliqué mais que l'on comprend sans peine, contrairement à d'autres personnages, et qui fait son petit effet. Kate n'est pas en reste question humour et partage toujours de bonnes répliques avec Mike. Dur dur de les quitter ces deux-là...
Ky est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Très jeune pour ce monde apocalyptique, elle a su parfaitement s'intégrer au sein de l'intrigue, ne se laissant jamais mettre de côté et redoublant de bravoure.
Ces trois personnages ont des personnalités bien différentes et sont surtout grandement développés. On a l'impression d'évoluer à leurs côtés dans cet univers, de les connaître réellement, ce qui rend leurs émotions bien plus poignantes.

Pour conclure la trilogie, je peux dire simplement qu'elle est à lire, qu'elle est absolument à découvrir, que l'on ne peut pas s'arrêter seulement au premier tome tellement la suite est dans la même lignée... Il y a de l'action tout le temps, des massacres de zombies comme si l'on y était, une intrigue complexe tout en étant accessible par tous ; des personnages attachants, vivants, émouvants que l'on ne veut pas quitter et des descriptions tellement bien étoffées que l'on a l'impression de regarder un film et non lire un livre. 
Je ne peux que conseiller cette trilogie. Elle ne marquera sans doute qu'un temps mais elle vaut largement le détour et mérite amplement qu'on s'y attarde un peu !







 Livre lu pour Au Boudoir Écarlate.




11 commentaires:

  1. je suis trop contente de lire ton billet car il me tentait bcp mais j'avais lu un bon et un rès mauvais avis dessus. Tu aiguilles donc mon choix, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très mauvais ? Je suis curieuse de le voir.
      Perso je suis très difficile en matière de zombies. En général, je passe un bon moment mais sans plus. Il me faut l'ambiance des bons films du genre, du réalisme et des personnages atypiques. C'est exactement ce que j'ai retrouvé dans celui-ci et c'est bien la première fois ^^

      Supprimer
  2. Découvert par hasard sur le net, ce livre me tente énormément et ton avis très positif ne fait que confirmer mon envie :D. Merci !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu les 2 premiers tome en 1 semaine. Bryan James m'a embarqué dans ce monde d'horreur que j'apprécie totalement. J'ai cru tout d'abord à une pâle copie de walking dead (il y a bien quelques similitudes ...) et pourtant j'ai lu et lu jusqu'à épuisement ... de mes yeux mais surtout des lignes qui mettaient fin au tome. Aujourd'hui frustration ce fait car je n'ai pas le tome 3 !!!! A L'AIDE !!!! bon demain je vais l'acheter ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage décision ! Mais ce dernier tome risque d'avoir le même effet que les précédents, "malheureusement"...

      Supprimer
  4. Ohhhhhhhhhhhhh je les note car tu me tentes !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Une trilogie de zombies qui a l'air vraiment géniale :) Comme yuya, je prends note ;)
    Bonne prochaine lecture :)
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu le 1er tome et j'ai adoré... intrigue plus action qui font bon ménage... je cherchais des infos sur les tomes 2 et 3, et ton avis m'incite donc trouver ces 2 tomes pour mes lectures d'été.

    Sinon, si tu as aimé LZR-1143, j'ai lu pas mal de livres des éditions panini série Eclipse et d'autres, et je peux te dire que d'autres séries sont tout bonnement excellente et valent la peine d'être lues :
    Apocalypse Z de Manuel Loumeiro (le tome 1 est addictif),
    Virus morning star, en 3 tomes, très militaire américain, mais franchement excellent,
    Chroniques de l'armageddon, en 3 tomes, mais 3ème tome décevant par une fin que l'on dirait baclée...
    L'homme des morts, oneshot où un homme est payé par des familles survivantes pour éliminer des membres de leurs famille devenues zombies... mais tout ne va pas se passer comme prévu... Super.
    Welcome to harmony, oneshot également... qui se lit très vite tellement c'est bien ! Un film doit sortir en en 2015 aux USA, en france je ne sais pas, mais la BA est alléchante et retranscris bien l'ambiance du livre...

    Sinon, bravo pour ton site, toujours sympa de partager les lectures qu'on a aimées.
    Cyril

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces suggestions ! J'aime beaucoup les éditions Panini, surtout la collection Eclipse et les titres que tu as cités m'intéressaient déjà donc je vais tenter de les lire très prochainement, en commençant par Apocalypse Z qui est dans ma PAL :)

      Supprimer
  7. Ben dit donc, je suis en train de lires ces livres vraiment très mauvais, mais alors à un point que je me demande comment ces livres ont ils pu être imprimer, et je vais donc voir par curiosité les avis sur internet et voila que je tombe la dessus et que les bras m'en tombent.
    Et pourtant je suis quelqu'un de très facile en matière de zombies, mais là, trop c'est trop.
    Le gros problème de ces livres: On se rend très rapidement compte qu'il n'arrivera absolument rien aux héros!
    Ces livres se résume ainsi: Début de livre début de mission il faut se rendre d'un point A à un point B, puis vlan ça y est, nos héros complétement immortel s'embarque dans une suite de scènes d'actions toutes plus rocambolesque les unes que les autres et totalement irréalistes et s'en sortent "easy" puis nouveau chapitre et nouvelles scènes d'actions complétements irréalistes, et ça dur, dur, dur jusqu'à la fin du livre qui nous amène à un autre livre construit exactement de la même manière.
    De temps en temps de nouveaux personnages apparaissent, complétements fades, on sait rapidement qu'ils ne feront pas long feu, et ça ne rate pas.
    C'est extrêmement prévisible.
    Je viens d'arrêter ma lecture au tome 3 quand nos héros s'écrasent en avion sur du béton après une chute vertigineuse, et bien évidemment s'en sortent indemne et repartent même "au pas de gymnastique" STOP On dirait les vieux films de chuck norris!
    Et je vous passe la scène ou une petite fille de 12 ans et son chien s'enfuient d'un centre ultra sécurisé passent au travers de millions de zombies et se retrouve pile poil au bon endroit au bon moment avion que l'avion ne décolle et sans égratignure. Une équipe de swat surentrainé n'étant pas arriver à repousser quelques zombies précédemment ...
    A la rigueur peut être plaira t'il aux ados qui aiment les scènes d'actions surréalistes à la chaine, mais si vous voulez quelques chose de plus mature et réaliste et surtout une véritable histoire, ne lisez surtout pas ces livres.

    ça n'a rien à voir au "virus morningstar" par exemple, oû il n'y a pas vraiment de héros et oû on s'attache vite aux personnages, et l'action et réaliste et n'importe qui peut disparaitre d'une page à l'autre.

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...