Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

1 févr. 2014

Lycée out.

Claire Loup
Lycée out
Plon - 2010
252 pages
16€30


Que faire quand on a un petit ami qui a le mauvais goût devous quitter en expédiant une carte postale sans même la glisser dans une enveloppe ? Pleurer ? Ce n'est pas le genre d'Emma. Se venger, sûrement, d'autant qu'il est davantage question d'amour-propre que de grands sentiments. Et la vengeance d'Emma est somptueuse, imaginative, inattendue. L'amoureuse délaissée devient une redoutable combattante, une « Napoléonienne de l'amour », comme elle se surnomme elle-même. Le seul détail que la brillante stratège a négligé, c'est qu'elle attirerait l'attention d'un garçon inconnu qui lui donnerait la réplique en se dissimulant sous le pseudo de Don Juan.



Mon avis :

Je voyais plus ce roman comme quelque chose de déprimant mais en fait, pas du tout. Ce roman est rempli d'humour noir, de vengeance (très soft vu que Emma n'a que 17 ans et que c'est un roman jeunesse...) mais aussi d'une belle histoire d'amour originale.

Emma reçoit des cartes d'anniversaire la veille de ses 17 ans. Parmi celles-ci, se trouve une belle carte postale, avec dauphins et petits coeurs, de son petit ami... qui lui annonce qu'il la quitte ! Passé le petit moment de déprime, elle relativise en repensant à sa façon d'avoir mis fin à leur relation. Mais sa fierté en prend un coup quand elle apprend par inadvertance pour qui il la quitté.. De là, commence à germer une petite vengeance dans la tête d'Emma pour tenter de récupérer son ex mais aussi pour humilier sa nouvelle copine. Se laissant prendre à son propre jeu dans le Lycée out, son journal qui fait concurrence à Aude, la petite amie visée, elle ne se doute pas un moment que l'amour pourrait vraiment lui tomber dessus...

J'ai beaucoup apprécié que l'héroïne ne s'apitoie pas dix ans sur son sort après cette rupture... C'est sûr, elle va mal pendant un temps, ce n'est jamais facile de l'accepter mais ça ne dure vraiment pas longtemps et le reste n'est presque que du plaisir à lire ! Je dis bien presque, parce qu'il y a quand même quelques petites choses qui m'ont agacée...
Au départ, j'ai trouvé assez futile qu'elle se venge en créant un journal interdit juste pour casser sa "rivale", surtout qu'elle se fout pas mal de ce garçon... Fierté ou pas, je n'en voyais pas l'intérêt... Mais par la suite, je me suis rendue compte que ce journal était le bienvenu si on voulait rencontrer le mystérieux Don Juan !
Ce roman est donc composé de deux points de vue : on a celui d'Emma qui nous raconte ce qu'elle ressent mais aussi tout ce qu'elle met dans ce journal, puis on a ce Don Juan qui nous révèle très vite son identité (sans qu'Emma le sache pour autant, même si ça m'a paru évident...).
Au final, ce sera la correspondance entre ce Don Juan et La Napoléonienne (pseudo d'Emma pour son journal) qui m'aura le plus marqué... J'ai adoré leurs échanges originaux, ce qu'ils en ressentaient chacun de leur côté et tout au long de la lecture, on n'a qu'une envie : qu'ils se rencontrent enfin !

De tous les personnages, Benjamin est de loin mon préféré. Il n'a que 18 ans, fait un peu n'importe quoi de sa vie (aussi bien avec les filles qu'avec les études) mais il en veut. Il a envie de s'en sortir même s'il baisse vite les bras... Je lui ai quand même trouvé un certain côté mâture, il est juste paumé... J'ai vraiment flashé sur ce personnage auquel je me suis tout de suite attachée !
Emma a 17 ans mais paraît plus jeune, elle est très futile, c'est ce qui m'a agacée chez elle... Cette façon de répondre à sa mère ou de réagir face à certaines situations m'a exaspérée. Mais elle a beaucoup de points forts qui rattrapent ce côté ! C'est une battante qui a beaucoup de répondant et qui ne se laisse jamais faire. Sa "double identité" est très intéressante à suivre, on la découvre mieux sous son pseudo, son humour est bien plus décalé qu'à son habitude...

Ce roman se lit très vite et est quand même pas mal accrocheur. On a toujours envie de savoir ce qu'il va se passer et là fin est horrible à ce niveau-là ! L'auteur nous laisse en suspens alors qu'il y aurait un million de possibilités de suite...
Dans l'ensemble, j'ai donc bien aimé. Comme il se lit tout seul et que la curiosité est omniprésente, il en devient une lecture très plaisante.






4 commentaires:

  1. Merci pour ton avis, j'aime beaucoup la couverture aussi (qui fait un peu magazine)!

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire est assez originale :)
    Merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  3. Oh je suis d'accord avec toi, j'ai préféré Don Juan à la Napoléonienne de l'amour ! Il est plus intéressant, avec des problèmes qui ont un sens.

    RépondreSupprimer
  4. Il m'a l'air sympathique ce livre jeunesse

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...