Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

2 janv. 2014

Seuls au monde - Tome 1.

Emmy Laybourne
Seuls au monde (Tome 1)
Hachette - 2013
343 pages
15€90


La fin du monde débute comme un jour ordinaire où tout bascule soudain.
Une tempête de grêle. Un accident. Des morts. À peine le temps de retrouver ses esprits qu'il faut déjà courir, chercher un abri. Dehors, la menace plane toujours, contaminant l'air. La grêle n'était qu'un début...
Nous sommes quatorze, pris au piège dans un centre commercial. À attendre une aide qui ne viendra jamais.
Nous sommes seuls au monde.



Mon avis :

J'aime beaucoup ce genre de lecture, où l'on est plongé dans un huis-clos très rapidement et où les chances de s'en sortir sont très, très minces. Bien que très jeunesse, ce roman propose tout de même un beau mélange de suspense, d'angoisse et d'adrénaline !

Un matin comme tant d'autres, Dean se dépêche de se préparer pour ne pas louper le bus scolaire. Ce matin aurait dû être comme tous les autres, mais, une fois sur la route des écoles, une tempête de grêle s'abat sur les bus ; sur celui de Dean et sur celui de son frère. La tempête entraîne des accidents, les bus sont couchés, transpercés par la grêle, des élèves sont tués. Tout va très vite, il faut que tous les élèves restants courent se mettre à l'abri. C'est là que la conductrice du bus de Dean emmène tout le monde dans le centre commercial proche de l'accident, où tout le monde restera enfermé là à entendre une aide extérieure... qui tarde à arriver. Si la grêle aurait frappé seule, peut-être que tout le monde aurait pu s'en sortir, mais d'autres événements rendent la fuite du centre commercial impossible...

Si j'ai eu du mal avec le style de l'auteure au tout début, ce sentiment s'est très vite effacé à mesure que je découvrais les personnages et les événements toujours plus surprenants les uns que les autres qui ne faisaient que s'enchaîner. En effet, une fois qu'ils sont à l'intérieur du centre commercial, on peut espérer des petits temps morts, histoire de reprendre notre souffle, mais ça ne dure jamais longtemps ! L'auteure trouve toujours quelque chose pour nous captiver et nous attirer un peu plus au milieu de ces jeunes qui font leur possible pour survivre. Aucun adulte n'étant présent, les adolescents doivent prendre sur eux pour éviter l'anarchie et surtout, pour veiller sur les tout-petits... C'est ce que j'ai très apprécié dans ce roman, tout ne se passe pas toujours comme il faudrait, parce qu'il s'agit d'ados, ils ne sont pas matures du jour au lendemain et ça rend l'histoire bien plus crédible.
On pourrait penser qu'ils sont donc tranquilles une fois qu'ils sont dans le centre commercial. Certes, ils sont à l'abri de certaines choses mais beaucoup de rebondissements entraînent des problèmes et poussent tous ces jeunes à réfléchir et à réagir en conséquence. De la haine à l'amour, de la violence à la douceur, des gestes puérils aux actes remarquables, ces ados nous font passer un bon moment de détente grâce à leur réactivité et leur humanité.

Les personnages sont tous profondément travaillés. Des ados aux plus jeunes, on a une belle panoplie de personnalités ! Ma préférence ne va donc vers aucun, je les ai tous apprécié (voire détesté à certaines situations) pour ce qu'ils sont et ce qu'ils offrent. Ils sont nombreux mais on a aucune difficulté à tous les différenciés.

J'ai totalement adhéré à ce premier tome qui me donne envie de me jeter sur la suite ! Je pourrai juste y reprocher ce petit détail à la fin, cette révélation que j'ai vu venir de loin (même si je m'attendais pas à la découvrir à la fin), qui change la décision de Dean mais qui n'était pas très utile selon moi. Elle apporte un peu de piment, mais faudrait-il encore que l'auteure en parle dans le second tome, sinon cela n'avait aucun intérêt d'être mentionné. Après, ce n'est qu'un détail, mais au vu de la fin, ça change beaucoup de choses ! On peut avoir une petite idée de la suite des événements vu ce que Dean entreprend de faire à la fin et, comme tout le reste du récit, ça donne un peu plus envie, encore, de découvrir le deuxième tome sans tarder !








5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il l'est ^^ Il faut pas oublier le côté jeunesse parce qu'il se ressent beaucoup mais tous les personnages grandissent d'une façon ou d'une autre (ça se ressent aussi) et comme l'action ne s'arrête jamais c'est toujours un plaisir de poursuivre la lecture :)

      Supprimer
  2. Même avis, bien aiméµ. Je pense qu'il est plus Young adult que jeunesse car certaines scènes sont vraiment violentes. Bises. Orbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai mais bon, il est conseillé à partir de 13 ans donc ça reste jeunesse tout de même et le style s'en ressent :/

      Supprimer
  3. Il a l'air super^^Tu m'a vraiment donnée envie de le lire! :D

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...