Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

7 déc. 2013

Dés-accords.

Bernard Friot
Dés-accords
Milan (Macadam) - 2009
154 pages
10€50


Martin est amoureux de Julia, une jeune cantatrice de 25 ans.
Elle prend des cours de chant avec son père à lui, Martin, un lycéen de 17 ans. Martin est fou d'amour, mais ce bonheur tiendra-t-il ses promesses ? Car Martin a des soupçons sur Julia. Et sur son père.


Mon avis :

Je ne suis pas sûre d'avoir réellement un avis pour ce livre. Je ne peux pas dire que j'ai aimé mais je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé non plus... Je crois que c'est la première fois qu'il m'arrive de ne rien ressentir du tout. L'histoire n'est pas vraiment plate mais il ne s'y passe pas grand chose non plus.

Martin rencontre Julia par l'intermédiaire de son père puisque c'est avec lui qu'elle chante la plupart du temps, pendant une période du moins. Mais il n'a que 17 ans et elle, 25. Comment faire face à cet amour presque impossible ? Comment faire face, surtout, à la jalousie que suscite autant un premier amour secret ? Martin va apprendre à grandir grâce à cet amour.

L'histoire est surtout basée sur la musique et sur le premier amour d'un adolescent pour une femme plus âgée. Mais rien d'extraordinaire. Je ne pense pas que le but de ce roman soit de nous surprendre mais plutôt de nous montrer des sentiments forts. N'étant pas passionnée de musique dont ce livre fait preuve, je ne pouvais que m'attacher à cette partie de l'histoire, à cet amour. Mais je n'y ai pas trouvé grand chose si ce n'est que l'auteur met bien le point sur la jalousie que suscite cette union.

Martin est un ado banal : il vit avec son père et son petit frère, va au lycée et tombe amoureux. Ni plus ni moins. Par contre, ce qui m'a étonnée, c'est que quand il parle de son père à quelqu'un, il le nomme plus par son prénom que par "papa" ou "père" par exemple. J'ai trouvé ça un peu dérangeant, n'en ayant pas l'habitude.
Le frère de Martin est adorable. D'ailleurs, heureusement qu'il est là de temps en temps avec son petit jeu quotidien pour nous faire souffler un peu, pour apporter de la légèreté...
J'ai eu du mal à savoir si leurs parents étaient divorcés ou pas et d'ailleurs, après avoir fermé le livre, je ne sais toujours pas. Je ne sais pas si leur père n'a eu ne serait-ce qu'un semblant de début de relation intime avec Julia. Ça y ressemblait mais je n'en suis pas sûre... Ce n'est pas très clair.

Bref, je ne vais pas m'attarder sur ce livre. Il n'est pas mauvais. Il se lit vite et il y a quand même un peu d'émotions, de ressentiments mais il manque quelque chose.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...