Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

22 nov. 2013

Amy Girl.

Bari Wood
Amy Girl
France Loisirs - 1989
356 pages


Amy Kaslov, huit ans. Une fillette délicieuse qui a tout pour elle excepté sa famille : une mère alcoolique, un père fou... Lorsqu'elle assiste, sans être vue, à une scène de ménage particulièrement violente — puisqu'elle s'achèvera par la mort de sa mère — Amy sent brusquement une transformation s'opérer dans sa tête, ce qu'elle appelle « un vent froid » dont elle découvrira peu à peu qu'il lui donne, lorsqu'elle est menacée, un pouvoir mental sur les autres.
Ce don, personne au début ne le voit ou ne peut le voir : pas plus les deux psychiatres qui soignent la fillette que le lieutenant Levin, qui l'a accueillie au sein de sa famille.
Jusqu'au jour où, après plusieurs alertes inquiétantes, Amy contraint l'affreux Paulie, le fils de Levin, à sauter dans une maison en feu, avant de l'épargner à la dernière seconde.
Dès lors, les choses sont claires : Amy Kaslov est certes une enfant adorable, mais aussi une tueuse implacable. Ce que confirmera la suite des événements. D'effroyable manière...



Mon avis :

Je ne sais pas du tout quoi penser de ce roman... Je l'ai lu jusqu'au bout parce que j'ai été totalement prise dans l'histoire mais au final, il n'a rien d'exceptionnel et je suis déçue de n'y avoir rien ressenti..

Amy Kaslov n'a que huit ans lorsqu'elle assiste à l'assassinat de sa mère par son père. Cachée dans le placard de la cuisine, elle voit tout par le trou de la serrure. Trois jours plus tard, la fillette est retrouvée par un groupe de police, dont Levin faisait parti. Dès lors, il pense tout de suite à l'adopter et ainsi, lui rendre la vie meilleure avec sa femme et ses deux enfants : Greta et Paul. Tout se passe bien avec tout le monde, excepté avec Paul qui n'apprécie pas du tout qu'Amy s'immisce dans sa famille... Ce que personne ne sait, c'est que la fillette a développé un don étrange dans ce placard.. Un pouvoir particulièrement dangereux. S'ensuit alors une série de phénomènes incontrôlables et inexplicables, semant la terreur au sein de la famille Levin mais aussi dans le corps médical qui tente de soigner Amy...

L'histoire commence très bien, remplie de détails et c'est  un vrai plaisir de découvrir la vie d'Amy qui habite d'abord avec sa mère. Tous les événements sont décrits avec simplicité et on est vite captivé par ce qu'il se passe : le meurtre de sa mère arrive rapidement, l'adoption par le lieutenant Levin également même si tout est détaillé en profondeur. On fait la connaissance de beaucoup de personnages intéressants. L'oncle d'Amy, par exemple, qui est enfermé dans un asile et qui est doté d'un pouvoir exceptionnel lui aussi. Ainsi que les psychiatres de la jeune fille qui ne comprennent pas tout ce qu'il se passe parce que ces pouvoirs sont trop irrationnels pour oser y croire... On s'attache facilement à tout ce petit monde. Le problème est qu'il ne s'y passe pas grand chose... Certes, certains passages sont terrifiants et les scènes de massacre racontées dans les détails retournent bien l'estomac... Mais je n'ai pas ressenti la moindre tension pour ce qui allait advenir. Pas la moindre peur, ni d'inquiétude, ni de stress... Rien. C'est ce qui m'a déçue... Autant on rentre bien dans l'histoire au point de toujours vouloir en savoir plus, autant les émotions sont mises de côté et je ne comprends pas pourquoi... Je ne sais pas où est le véritable problème et du coup, je ne sais pas quoi penser de tout ça...
Les phénomènes paranormaux m'ont toujours intéressée. Dans ce roman, on est en plein dedans, voilà pourquoi c'était intéressant pour moi, de suivre cette histoire. De plus, la façon dont sont racontées les choses nous aident vraiment à nous glisser dans le récit. Mais à part ça ? Rien. Je ne sais pas comment l'expliquer autrement... J'attendais toujours quelque chose de surprenant, qui me ferait peur ou jouerait avec mes nerfs mais ça n'a jamais été le cas... Ça m'ennuie vraiment qu'une histoire aussi prenante ne fasse rien ressortir au final...

Amy est une fillette qu'on prend tout de suite en pitié : elle a 8 ans et assiste à la mort de sa mère par son propre père, chez elle. Même si elle n'a pas tout vu, elle sait ce qu'il s'est passé. On ne peut que s'attacher à elle. De plus, son pouvoir est intriguant. Elle ne le contrôle pas, il survient par sa colère et on se demande toujours ce qu'il va se passer... Malgré son jeune âge, elle est une fillette rempli de haine et de vengeance, malgré elle... Ce que l'on peut comprendre finalement.
Jonathan, l'oncle "fou" d'Amy m'a tout de suite intéressé par son don mais aussi parce qu'il n'est pas si fou finalement... Il est bien plus humain que beaucoup d'autres hommes de ce roman et j'ai beaucoup aimé sa personnalité, si forte et si fragile à la fois...
Les membres de la famille Levin ont tous un petit quelque chose. Ils forment une famille presque modèle, s'il n'y avait pas ce fils de quinze ans qui déteste tout et tout le monde... Paul, de son surnom Paulie, est un vrai cancre qui prend malin plaisir à faire le mal... Imaginez donc ce que ça donne quand il se frotte à Amy... Greta, la petite sœur, aime tout et tout le monde, à l'inverse de son frère donc. C'est le petit rayon de soleil dans cette ambiance sombre et machiavélique.

Ce livre sera donc à oublier rapidement pour ma part... Même si certaines choses m'ont marquée, comme les dons, la facilité à s'introduire dans l'histoire et les détails sanglants, le fait de ne rien avoir ressenti d'angoissant dans ce genre de roman m'a agacée...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...