Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

4 janv. 2013

Les enfants de la violence.

Claude Couderc
Les enfant de la violence
Pocket - 1991
190 pages
5€20


Ils s'appellent Bruno ou Nadia, Laurent ou Julie. Ils ont entre sept et dix-sept ans. Ils vivent dans des banlieues sans autre horizon que le centre commercial et les caves de HLM ou dans des bourgs sans autre animation que celle du bistrot.
Leurs parents, sans travail, alcooliques, incestueux, ou simplement indifférents, ne leur ont transmis que misère affective et intellectuelle.
Aussi ces enfants portent-ils dans leur chair et dans leur coeur les stigmates d'une vie sans amour. Plongés dans l'univers de la drogue, de la délinquance, livrés à eux-mêmes ou à la loi des bandes, ils perpétuent le seul langage qu'on leur ait appris : celui de la violence.
Sans lyrisme, avec objectivité et dépouillement, Claude Couderc nous dévoile la vie de dix enfants parmi tant d'autres, figures déchirantes de l'enfance bafouée. Un voyage halluciné. Et nécessaire.


Mon avis : 

Je n'ai jamais rien lu d'aussi bouleversant, d'aussi irréel, d'aussi... monstrueux. Ca me fait peur quand je lis ce genre de témoignages... Certaines personnes, que ce soit des enfants ou des adultes, sont des animaux, des êtres sans scrupules, sans âmes. Je ne comprends pas ce qui leur passe par la tête et j'imagine que je ne comprendrai jamais. D'ailleurs, je pense qu'il vaut mieux se méfier des gens qui les comprennent... Je ne me ferai jamais à ce monde répugnant dans lequel on vit. Car ces dix nouvelles sont bien des témoignages réels, tous plus horribles les uns que les autres et il y a bien pire... Il y a toujours pire.

Laurent a 13 ans lorsqu'il tue son père. Ce dernier le maltraitait, le rabaissait. Tous les deux jaloux l'un de l'autre parce qu'ils doivent se partager la femme, la mère de famille. Alors Laurent va aller jusqu'au bout des choses, pour que ce père arrête d'être un tyran et pour que sa mère ne soit qu'à lui. Il ne regrettera jamais son geste, même lorsqu'il sera en prison et qu'il aura tout perdu.

Marie a 11 ans quand elle commence à fumer des joints. Ses parents sont très rarement à la maison parce qu'ils travaillent beaucoup. Elle doit tout faire à leur place, toutes les tâches ménagères. Jusqu'au jour où elle côtoie un garçon qui lui plait. Un garçon peu fréquentable qui se drogue et traîne dans les caves. Mais elle se sent bien avec lui & n'hésitera pas à tout faire pour lui plaire. Résultats : elle commence à se droguer a 11 ans, couche a 12 ans et est atteinte du sida à 15 ans... Les drogues dures et les squattes ont désormais pris places dans sa vie, tout ça pour combler le vide que lui donnait ses parents.

Denis boit depuis l'âge de 8 ans. C'est commun dans son village. On est à la campagne, dès qu'il fait froid ou qu'on est malade, on boit une petit goutte. Le problème, c'est que Denis y a pris goût. À 10 ans, il boit juste pour le plaisir, parce qu'il en a besoin, il devient alcoolique. Comme son père. Il se marie a 16 ans parce que sa copine, du même âge, est tombée enceinte. Trop violent avec sa copine, son beau-père le chasse et l'interdit de les voir, sa copine et le bébé. Mais il compte bien devenir un saint et arrêter de boire, sauf que ça ne dure pas longtemps. Sur un coup de nerfs, il décide de tuer ses beaux-parents. Il ne se rend pas vraiment compte de ce qu'il se passe, l'alcool pense à sa place. Jusqu'à ce qu'il tue accidentellement sa copine et donc son bébé par la même occasion. Il retrouve la réalité, perd les pédales et tente de se suicider.

Catherine a 13 ans lorsqu'elle tombe enceinte la première fois. Les garçons de sa bande lui tournaient autour après avoir bu quelques bières. Se laissant emporter par leurs hormones, ils commettent l'impensable. Ils lui courent après, la coincent et la violent. Ils ont entre 12 et 14 ans. Elle tombe donc enceinte mais ne dis rien, pour pouvoir le garder. Ses parents s'inquiètent seulement du qu'en dira-t-on... Elle est placée dans un foyer maternel pour qu'elle puisse être bien encadrée pendant son parcours de "maman isolée mineure". Elle sort de temps en temps et rencontre un jeune garçon. Il ne supporte pas la fille de Catherine qui pleure tout le temps mais il a bien envie d'aller plus loin avec elle. À 14 ans, elle accouche d'une deuxième petite fille dont le père est en prison...

Milou a 7 ans lorsqu'il se fait arrêter pour la première fois. Vol à main armée, pour faire comme ses grands frères. C'est la première fois que le juge voit un délinquant aussi jeune, il le place seulement en centre d'éducation. Mais il n'y a rien à faire, il ne veut pas d'aide, il ne veut pas qu'on l'aime, il a une fierté. Il a une permission de deux semaines pour Noël, il retourne donc chez lui où il revoit son frère Jean-Louis, son modèle. Il ne retournera pas au centre et replongera dans la délinquance. À 8 ans, il se fait arrêter de nouveau et est, cette fois, placée en centre d'éducation surveillée. Il en sort à 15 ans pour finalement, replonger et aller en prison à l'âge de 16 ans.

Julie a 13 ans quand ses parents divorces. Sa mère a obtenu la garde. Pour refaire sa vie, elle sort beaucoup, emmène même sa fille en boite de nuit avec elle. Son beau-père est gentil, elle a une grande complicité avec lui. Elle ne se doute pas qu'il a des pensées perverses quand il pose sa main sur sa cuisse lorsqu'un soir ils se retrouvent seuls à la maison. Mais Julie a un corps de femme maintenant, elle est attirante et son beau-père compte bien le lui faire comprendre. Elle ne se laissera pas faire mais ne dira rien à sa mère par peur. Elle n'a plus confiance et ignore l'homme, devient même arrogante avec sa mère. Puis la confiance revient petit à petit et le beau-père recommence. Sauf qu'il va plus loin cette fois... Sa mère arrivée au même moment, elle n'a pas le choix de constater les faits... Le père de Julie a donc sa garde exclusive. Il a des gestes déplacés, Julie s'en inquiète. Lorsque sa belle-mère part en voyage pour son travail, son père se glisse dans son lit pour lui prouver, lui aussi, qu'elle a un corps de femme... Tous les soirs. Pendant plusieurs mois. La belle-mère les surprend et contre toute attente, est complice de ce père pervers...

Bruno a 15 ans. Il est le chef d'une bande de skins. Tous ceux qui ne rentrent pas dans la normale, doivent être tourmentés voire abattus. C'est ainsi que fonctionne Bruno, dès qu'il en a l'occasion, il s'incruste avec sa bande dans des soirées de bourgeois pour leur faire la misère et leur faire peur. Ils n'hésitent pas à frapper et torturer des arabes et des noirs, seulement à cause de leurs origines, de la couleur de leur peau... Mais un soir, un "combat" ne se passera pas comme prévu... Son éducateur l'avait prévenu que des CRS allait venir mais il n'a rien voulu entendre. Sa vie s'éteindra à 16 ans, d'une balle perdue.

Nadira a 16 ans. Sa mère est battue par son père, alcoolique depuis qu'il a perdu son travail. Elle est placé en centre d'éducation surveillée pour violence et fugues répétitives, laissant sa mère et sa petite soeur seules face à ce bourreau, impuissantes. Mais sa colère aura raison de lui. Quand elle rentre chez elle, un week-end, et assiste à la violence de son père, c'en est trop pour elle : elle se jète sur lui, le roue de coups presque mortel. Elle est devenue l'homme de la maison. Son père a peur d'elle et c'est elle qui ramène l'argent à la maison contrairement à lui. Poussé à bout, il repartira dans son pays natal, l'Algérie, en espérant que ses trois petites femmes le rejoindront un jour...

David a 15 ans lorsqu'il devient papa. Drogué et alcoolique, il n'assume pas son rôle de père, ne se rend même pas compte de la monstruosité et de la gravité de ses gestes... Il parle a son bébé comme s'il avait son âge, comme si c'était un pote, voire moins que ça... Il ne se rend pas compte que ce petit bout de chaire ne le comprend pas encore... Ses pleurs, ses cris le rendent nerveux. Plusieurs fois, il le maltraitera. Les médecins s'en rendent compte mais ne font rien. Jusqu'au jour où Loïc, 3 mois, tombe dans le coma à la suite de ces coups.. Il sera jugé pour ça. Emprisonné. Mais pas assez longtemps... Son père le frappait quand il était plus jeune. Lorsque ce dernier est mort, il a pris la place de chef de famille et parle avec les poings. Même avec sa copine. Même lorsqu'elle est enceinte. Loïc se réveillera de son coma mais non sans séquelles...

Olivier, 14 ans, est battu par ses deux parents, régulièrement. Sa soeur aussi. Sa mère est alcoolique depuis son plus jeune âge, elle ne vit aujourd'hui que pour ça. Il se décide à fuguer pour ne plus subir tout ça et vit dans un aéroport. Il rencontre David, avec qui il a plusieurs points communs et une grosse complicité. Il l'aidera à tenir et à s'en sortir mais pas longtemps. Au bout de quelques mois, la vie dans la rue est vraiment difficile. Il en fait les frais. Il s'en sort à l'âge de 16 ans. Il gagne bien sa vie, ne se prive plus de rien. Il se prostitue.

Je crois que c'est le témoignage de Julie qui m'a le plus marqué et le plus ému... J'en ai pleuré... Il y a des détails, des faits tellement morbides... C'est horrible. Bien plus que les autres... Je n'arrive pas à imaginer des gens aussi ignobles. Sérieusement, pourquoi ? Pourquoi faire des enfants (voulus ou non voulus, ça ne change strictement rien !) si c'est pour leur rendre la vie impossible, invivable ?
J'ai remarqué que beaucoup d'enfants, soit retraçaient la vie de leurs parents, soit encaissaient tellement ce qui leur arrivait, qu'ils explosaient et devenaient violents. J'en ai donc conclut : tout vient des parents... Sciemment ou non. Bien sûr, l'environnement et l'influence sont des facteurs importants, ce qui fait que mêmes les parents les plus irréprochables se retrouvent avec des enfants difficiles mais je ne peux pas m'enlever de la tête que dans la majorité des cas, les parents sont fautifs... C'est triste. C'est insupportable. Intolérable.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...