Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

6 janv. 2013

Chroniques de la fin du monde - Tome 1.

Susan Beth Pfeffer
Chroniques de la fin du monde - Au commencement (Tome 1)
391 pages
17€75


Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.


Mon avis :

Miranda vit avec sa mère et ses deux frères. Elle mène une vie tranquille comme toutes les adolescentes de 16 ans. Elle va à l'école, vit de ses passions et pense au grand amour. Mais tout va basculer lorsqu'un astéroïde va percuter la Lune trop violemment. Ce n'était pas prévu, pas aussi fort. Personne ne comprend ce qu'il se passe. Dans l'immédiat, rien n'est dramatique. Mais les événements arrivent vite et se déchainent : raz-de-marée, volcan en éruption, électricité coupée, climat détraqué... Rien ne va plus. Tout se détruit au fil des jours. Un seul mot d'ordre : survivre.

Il se passe beaucoup de choses dans ce roman mais en même temps j'avais l'impression qu'il ne se passait rien. Mais c'est parce qu'on voit tout  des yeux de Miranda puisque c'est elle qui écrit un journal pour raconter ce qu'il se passe, comment ils s'en sortent, etc. Donc, j'ai eu cette impression d'être enfermée avec elle quand c'était le cas, d'être complètement désespérée parce que je ne savais pas ce qu'il se passait dans le monde, je ne savais pas où en étaient les choses, comme elle. Ce livre a une atmosphère très oppressante. On sent que c'est dur à vivre et la fin du monde fait réellement peur du coup... Ce côté-là, je l'ai vraiment apprécié mais d'un côté, je me sentais peut-être trop prise par l'histoire, par cette atmosphère, pour être totalement conquise. Je me sentais seule par moment, je veux dire comme Miranda. Je ressentais tout ce qu'elle ressentait et c'était vraiment déprimant. Mais finalement, ce n'est pas un point négatif, puisque l'auteur sait nous captiver jusqu'à la fin !

Miranda n'a, à l'origine, rien d'extraordinaire. Elle est comme tout adolescente, avec ses rêves enfantins, ses désirs, un avenir... Mais, au fil de son aventure, elle mûrit. Elle n'a pas le choix en même temps, mais c'est vraiment quand les catastrophes arrivent que je l'ai apprécié. Plus sûre d'elle, plus responsable, plus mûre. Même si elle reste une gamine qui ne supporte pas avoir de responsabilité... Comment lui en vouloir ? La fin du monde lui tombe dessus quand même, elle en est bien plus touchante et crédible.
Mrs Nesbitt m'a beaucoup touché. Elle a un rôle important dans l'histoire et elle a un coeur énorme. J'ai beaucoup aimé sa façon d'agir.

C'était une bonne lecture malgré l'atmosphère qui m'a bien refroidi... Il se lit très rapidement, comme tout "journal de bord" donc je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et les chapitres sont relativement courts. Il aurait pu être un coup de coeur mais je crois qu'il est trop oppressant pour moi, trop réel... Je suis quand même curieuse de lire le deuxième tome. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...