Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

27 oct. 2017

La clé d'Oriane.

Leslie Héliade
La clé d'Oriane
196 pages
9€99



Elle s’appelle Oriane, elle est dessinatrice. Il se surnomme Serrure, c’est un voleur. Lorsqu’elle le trouve dans son appartement, il prétend sortir d’un jeu virtuel. Il a besoin de son aide, car elle seule peut le sauver ! Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ?


J'ai hésité un moment avant d'accepter ce livre sur SimPlement parce que le résumé me plaisait plutôt bien mais la couverture non ou plutôt, je ne voyais pas le rapprochement entre les deux... Comme je n'aime pas spécialement me fier qu'aux couvertures (même si je dois reconnaître que ça m'arrive souvent), j'ai donc décidé de l'accepter et j'ai finalement bien fait ! Sans être transcendante, cette histoire est agréable à lire, on passe un bon moment de détente.

Oriane se fait plaquer par son petit ami lors d'un dîner. Elle n'a rien vu venir mais il a évolué, il a envie de se poser alors qu'elle ne pense toujours qu'à jouer... Du moins, c'est ce qu'il pense. Elle part donc vivre en colocation avec sa meilleure amie, qui lui a d'ailleurs fait un beau cadeau pour lui changer les idées : un casque révolutionnaire, qui lui permettra de jouer à un jeu dont elle ignore encore tout. Dans ce jeu, elle s'allie à Serrure, un Voleur qui connait déjà le jeu. Elle sympathise rapidement mais sans plus, puisqu'elle ne le revoit plus connecté par la suite. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle le voit littéralement chez elle. D'abord choquée, elle nie le fait qu'il est uniquement dans sa tête... En effet, Serrure prétend venir du jeu et il a besoin de son aide pour y retourner...

Quand j'ai commencé la lecture de ce livre, je ne me rappelais plus du tout du résumé, et la couverture m'avait encore une fois trompée, ce qui fait que j'avais été agréablement surprise d'être dans un univers de jeu vidéos (même si c'était bien pour ça que le résumé l'avait plu à la base...). Ce côté est vraiment bien exploité, autant par les termes, par les connaissances de Serrure (c'était plaisant de retrouver pas mal de noms de jeux !), que par la finalité de l'histoire. L'idée a été bien trouvée et bien développée, même si je ne peux pas m'empêcher de me demander... pourquoi Oriane ? Enfin, on sait pourquoi c'est Oriane qui peut voir Serrure, et seulement elle, mais d'après les explications, pourquoi seulement elle du coup ? C'est l'un des deux seuls points "négatifs" qui m'a fait tiquer. L'autre étant que je n'ai pas spécialement trouvé les dialogues très naturels. Même si ça s'arrange à mesure que l'intrigue avance, j'ai eu du mal à ce niveau-là au début. Par exemple, quand Serrure fait irruption dans l'appart' d'Oriane, elle lui demande direct si c'est un violeur. Pas sûre qu'il l'aurait dit si ça avait été le cas, ni qu'on pense à poser ce genre de question à un inconnu qui se trouve subitement dans la même pièce que nous... Mais, comme je le disais, ça s'arrange et ce n'est que du positif ensuite !
La façon dont l'intrigue a été exploitée m'a beaucoup plu. Il se cache bien plus de choses derrière cet avatar sorti tout droit d'Ultimaland 15 et on découvre tout en même temps qu'Oriane. Pas mal de suspense mais surtout de bonnes découvertes à mesure que l'on approche de la fin.

Derrière tout ça, il y a quand même un "message" fort. Bon, je ne sais pas si c'est vraiment un message mais les sujets sont subtilement glissés dans cette intrigue. L'auteure fait allusion à ce que l'on veut être, ce que l'on croit être, ce que les jeux vidéos peuvent nous apporter, ou non. Ce qui fait que l'on se retrouve assez rapidement dans le personnage d'Oriane. On a tous plus ou moins été à sa place un jour à l'autre, après une rupture par exemple... Pas forcément à se renfermer dans un jeu... Disons que l'intrigue va plus loin que ça finalement et Oriane ne cesse d'évoluer tout au long de son enquête sur la véritable identité de Serrure, elle se reconstruit sans s'en apercevoir, comme on le ferait tous après une rupture, une déception. Sauf qu'elle a "choisi" de le faire par l'intermédiaire d'un jeu en ligne. Et, même encore, certaines personnes sauront se retrouver en elle malgré tout...

C'est donc une histoire très plaisante et originale que nous propose l'auteure, avec une idée suffisamment exploitée pour nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Je regrette seulement quelques raccourcis mais on passe un bon moment en compagnie d'Oriane et de Serrure.






SimPlement.pro











1 commentaire:

  1. Ce fut un bon moment pour moi aussi :-) Contente qu’il t’ait plu !

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...