Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

22 sept. 2017

Maman dit que c'est ma faute, Cathy Glass



Titre : Maman dit que c'est ma faute
Auteur : Cathy Glass
Éditions : Archipoche
Genre : Témoignage
Pages : 351
Prix : 7,50€
Ma note : 5 / 5


Résumé :

Aucune vie n'est sans espoir... Mère d'accueil, Cathy se voit confier Donna, 10 ans. La petite fille brisée mettra longtemps à révéler l'horreur de ce que sa famille lui a fait subir : battue, humiliée, elle a été réduite à l'esclavage par sa mère et ses frères. Il faudra toute la patience de Cathy pour lui permettre de se libérer de ce cauchemar.


Mon point de vue :

Cathy Glass est assistante familiale depuis quelques années. Elle accueille, dans ce roman, la petite Donna. C'est une jeune femme très patiente, très douce. Elle sait amener les enfants à se dévoiler sans qu'ils n'aient la peur de ce qu'ils pourraient advenir d'eux à cause de ce qu'ils avoueront.

Donna est une petite fille de 11 ans. Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Sa grande sœur Chelsea a décidé de ne pas être placée malgré le fait qu'elle soit elle aussi plus ou moins maltraitée par sa mère. Son père, schizophrène, est sous traitement mais sa femme fait en sorte de ne pas lui donner ses médicaments pour qu'il n'ait aucunes emprise sur les enfants. Elle a deux jeunes frères, Warren et Jason qui, eux aussi, à cause de leur mère, maltraitent Donna. Elle doit faire le linge, la vaisselle et le ménage quand l'assistante sociale leur rend visite afin d'éviter qu'ils ne soient placés.

J'ai été profondément attristée par ce livre. Je me suis demandée comment, en tant que maman, elle pouvait agir de la sorte avec sa fille. Donna va s'ouvrir à Cathy, de la plus simple des manières avec ses mots d'enfants et sa réflexion qui m'a parue très matures pour son âge ! Elle doit s'adonner à quelques rituels pour pouvoir réussir à faire face à toutes les misères qu'elle doit subir quand elle rencontre sa mère et sa sœur lors des visites médiatisées. J'ai un passage qui me reste en tête où sa maman lui dit "dégage connasse". Cela m'a choquée et donne un bon indice de ce que la petite fille a enduré durant les années où elle est restée avec sa mère.

Ce n'est pas la première fois que je lis un livre de cette auteure. Et dans chacun de ses livres, j'ai été émue, en colère, surprise et pleine d'autres émotions en lisant ses œuvres. Cathy Glass est devenue l'une de mes auteures préférées. Elle a une manière d'écrire tellement simple et tellement naturelle que c'est un réel plaisir de la lire à chaque fois. 

En conclusion, je conseille ce livre à tout prix. Il est vraiment excellent comme tous ses autres livres. Ceux qui sont fans, comme moi de cette auteure, ou de témoignages ne devraient pas rester en reste... Je vais à coup sûr dévorer son livre que je viens de commencer... "La petite princesse de papa".
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...