Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

21 mars 2017

J'étais sa petite prisonnière, Jane Elliott



Titre : J'étais sa petite prisonnière
Auteur : Jane Elliott
Éditions : City
Genre : Témoignage
Pages : 240
Prix : 17,90€
Ma note : 5 / 5


Résumé :

Jane n’a que 4 ans quand son cauchemar débute. Son beau-père, un homme violent et terrifiant, commence à abuser d’elle. Viols, coups et sadisme psychologique deviennent le quotidien de la fillette. Elle grandit en restant prisonnière d’une véritable maison des horreurs. Dans le voisinage, tout le monde sait ce qui se passe, mais personne ne dit rien, par lâcheté et par peur. Pour Jane, le cauchemar va durer… 17 ans ! Jusqu’au jour où elle trouve le courage de s’enfuir. Et de se rendre à la police pour dénoncer son bourreau. C’est alors seulement que, pour Jane, la vie va vraiment commencer.


Mon point de vue :

Lors de ce témoignage, on découvre l'histoire de Jane qui, au début de l'histoire, a 4 ans. Elle nous raconte avec sincérité, l'horreur qu'elle a vécue durant toute son enfance, ainsi que son adolescence. Elle aborde avec des mots durs, et crus, le calvaire que lui a fait vivre son beau-père, sous les yeux de sa mère, sans que celle-ci ne s'en soucie vraiment.

Jane est retirée à la garde de sa maman, ainsi que son frère, durant 1 an. À leur retour, Jane va connaître un véritable calvaire. Son beau-père est un homme violent qui se livre à toutes sortes de jeux plus tordus les uns que les autres. Et si par malheur Jane ose se plaindre, son beau-père n'en devient que plus monstrueux. Quant à sa mère, elle préfère croire ce que lui raconte son compagnon plutôt que sa fille. J'ai été surprise de voir qu'elle n'a pas l'air de beaucoup se soucier des faits et gestes de son conjoint.

L'auteur nous invite à suivre les abominations que son bourreau va lui faire endurer. Elle va retracer, pas à pas, les dix-sept années qu'elle a dû endurer, prise au piège. Le plus difficile est de garder son calme face à tout ce qui est décrit.

J'ai été complètement happée par ce témoignage qui m'a attristée. Ce livre m'a fait réaliser les choses terribles de la vie que certains d’entre nous vivent sans que personne ne s'en préoccupe vraiment. La lecture est simple, mais les détails sont bouleversants. L'auteur n'hésite pas à donner les faits précis qui se sont déroulés. Et c'est comme si nous y étions.

J'ai été profondément choquée de lire le nombre de personnes qui semblaient se douter de ce qu'il se passait mais qui n'ont malheureusement rien dit par peur. Jane va subir toutes les monstruosités possibles et inimaginables. Harcèlement, viols, abus sexuels, tortures psychologiques et physiques. J'ai dû parfois arrêter ma lecture pour la reprendre tellement certains passages sont difficiles à lire lorsque qu'on comprend réellement l'ampleur des infamies qu'elle subit.

En conclusion, je conseille ce livre à tous ceux qui se demandent s'ils doivent ou non le lire. Et à tous les autres, car bien au-delà de l'horreur du récit, on découvre par quelle force une jeune fille de 4 ans va supporter tout ce qu'elle a traversé. J'ai littéralement dévoré ce livre, qui est l'un des meilleurs témoignages que j'ai pu lire.












2 commentaires:

  1. Je le note pour ma maman, mais perso les témoignages, les histoires vrais c'est pas forcement ce que j’apprécie le plus..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas mon style non plus à l'origine. Je suis plus policier, voire thriller. Mais certaines histoire vous emportent malgré elle. Et c'est le cas de celle-ci. Je le conseille vivement à votre maman. Elina

      Supprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...