Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

16 janv. 2017

La loi du coeur.

Amy Harmon
La loi du cœur
Robert Laffont (R) - 2016
432 pages
17€90


Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette. Au journal de vingt heures, ce nourrisson âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort, abandonné par une mère accro au crack, a été baptisé Bébé Moïse.
Les gens adorent les bébés, même les "bébés crack". Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants, puis des adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Moïse était amoché. Mais il était aussi étrange, et tellement beau. Il allait changer ma vie, plus que je n'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû écouter les conseils de ma mère et rester à l'écart. Moïse lui-même m'avait prévenue...



Mon avis :

C'est le deuxième roman de cette auteure que je découvre et je n'ai pas hésité une seule seconde ayant adoré Nos faces cachées. Et Amy Harmon a la bonne réputation d'écrire d'excellents livres en matière d'émotions, je ne risquais pas grand chose. Finalement, je ne suis pas complètement convaincue à la fin de cette lecture... J'ai bien aimé, dans l'ensemble je ne regrette pas du tout cette découverte et les émotions sont bien là mais certaines choses ont rendu cette lecture seulement sympathique...

Moïse est une personne que tout le monde connaît, ne serait-ce que nom. Il a fait parler de lui dès sa naissance en ayant été abandonné dans un Lavomatic par une mère accro à la drogue, se faisant ainsi baptisé Moïse. 
À 17 ans, il part vivre chez sa grand-mère mais sa venue est plutôt mal vue, Moïse étant perdu et donnant mauvaise impression avec toutes ses peintures assez impressionnantes... Mais la peinture, c'est un peu toute sa vie, il ne peut pas s'empêcher de peindre les images qui défilent dans sa tête, sans vouloir pourtant faire de mal, mais les habitants ne le voit pas de cet œil-là...
Sauf Georgie. Elle a le même âge que Moïse et, malgré les recommandations de tout le monde, y compris de Moïse lui-même, de ne pas s'approcher de lui, Georgie n'écoute personne et essaie d'apprendre à connaître Moïse, quitte à y laisser des plumes...

L'histoire est coupée en deux parties. La première est intitulée "Avant" et la seconde, "Après". On se doute déjà qu'il va y avoir un événement important entre temps et c'est peut-être cet événement qui m'a le plus plu dans ce roman.
La première partie est assez lente. Georgie et Moïse se cherche sans jamais se trouver mais assez toutefois pour qu'ils créent un lien spécial entre eux. Et spécial par bien des façons ! Mais la moitié du roman est sur cette rencontre, sur cet apprentissage et Moïse est franchement détestable, à de trop nombreuses reprises. Je lisais pour lire, en espérant que ça se débloque un peu par la suite...
Et la seconde partie tombe, les émotions avec ! Enfin ! Ça valait donc le coup d'attendre. Il y a toujours ce rythme lent mais des événements en plus qui ne laissent pas indifférent. Je ne me suis pas tellement attachée aux personnages donc je n'avais pas mal pour eux mais je pouvais imaginer tout de même ce qu'ils ressentaient face à l'événement crucial... À partir de là, j'ai eu énormément de mal à lâcher le livre, je voulais savoir où l'auteure voulait en venir et ce qu'elle réservait encore comme surprises. Cette fois, on a beaucoup de choses à se mettre sous la dent, des révélations, des nouveaux personnages impliqués et beaucoup, beaucoup d'émotions. C'est surtout avec le recul que je m'en rend compte. En fait, je ne me suis pas attachée aux personnages mais à leur romance, à leur histoire oui (sauf dans la première partie...). On se retrouve propulsé sept ans plus tard, sans aucune nouvelle du rebondissement survenu en fin de première partie et on ne peut que s'accrocher au livre pour savoir ce qu'il s'est passé. Toutefois, j'ai trouvé la fin un peu précipitée, peut-être parce qu'il se passe trop de choses comparé à la première partie, et que du coup j'ai eu une impression de "trop" mais la toute fin m'a beaucoup plu, elle est très belle.

L'histoire est alternée entre les points de vue de Georgie et Moïse. C'est un bon choix, ça ne pouvait pas être autrement pour cette histoire. On peut suivre les deux personnages même lorsqu'ils sont séparés pendant très longtemps, et on peut vraiment comprendre ce qu'ils ressentent. Ça m'a d'autant paru plus important pour Moïse qui est une énigme à lui tout seul dans la première partie ! Bon, ça ne m'aura pas aidé à l'apprécier dans cette partie-là mais ça aide grandement à le comprendre et l'apprécier par la suite.
Par contre, en ce qui concerne Georgie, je l'ai trouvée assez fade. Le contraste est saisissant entre elle et Moïse et le problème vient peut-être de là. J'ai aimé son insouciance au début, sa détermination lorsqu'elle a un objectif en tête et sa passion pour les chevaux (que l'auteure a très bien réussi à véhiculer !), et j'ai admiré son courage et sa patience dans la seconde partie mais le personnage en lui-même ne m'a pas plus attirée que ça, et je pense que c'est à cause de ce contraste. Moïse prend beaucoup de place dans l'histoire et pour cause...

Un roman qui vaut tout de même la peine d'être découvert, ne serait-ce que pour tous les rebondissements de la seconde partie et les émotions que l'auteure a réussi à insérer progressivement. Dommage que les personnages ne soient pas plus attachants que ça mais je ne regrette pas l'histoire en elle-même qui est touchante et prenante, surtout dans la seconde partie.



















2 commentaires:

  1. Je crois que je lirai plutôt Nos faces cachées si je veux un jour découvrir cette auteure. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je te le conseille fortement celui-là <3

      Supprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...