Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

14 mai 2013

Pierre Obscure - Tome 1.

Emma Sha
Pierre Obscure - La traversée d'Alzar (Tome 1)
Scrinéo - 2013
324 pages
16€90


Chayma habite les Hauts Plateaux. Son petit frère Élie est très malade et ses parents lui demandent de se rendre à Alzar, métropole tentaculaire, pour rencontrer le professeur Pavel.
Arrivée à Alzar, elle rencontre Mihiran, un garçon de la Zone des Exclus, et avec lui, elle commence la traversée de cette ville cloisonnée, régie par des lois impitoyables. Elle découvre la Zone d'Ombre, vaste réseau souterrain, où vivent des clans d'enfants et des meutes de chiens.

Au fil de sa progression dans les méandres d'Alzar, Chayma réalise qu'elle détient des objets mystérieux... Une pierre couleur bleu Nuit, un livre rare, un message énigmatique :
Cinq éclats comme les cinq doigts de la main.
Cinq éclats pour cinq destins...



Mon avis :

Chayma vit dans les Hauts Plateaux. Pour sauver son petit frère qui n'a plus que très peu de temps à vivre, elle doit se rendre à Alzar, seule malgré son jeune âge, trouver le professeur Pavel afin que celui-ci lui donne un remède. Mais la traversée d'Alzar n'aura rien de bien facile pour Chayma, qui ne connaît pas du tout cette ville plutôt hostile et qui transporte avec elle quelques objets très convoités. 
Ayant été avertie qu'être une jeune fille là-bas était dangereux, Chayma s'y rend avec l'apparence d'un jeune garçon et y fait la rencontre de Mihiran, un garçon de la Zone des Exclus. Après lui avoir raconté ce qu'elle devait faire, il décide de l'aider dans sa quête pour la prévenir de certains dangers et traversent la ville ensemble.

Dans l'ensemble, je suis assez déçue par ce premier tome. C'est très jeunesse, on le ressent, mais le problème ne vient pas vraiment de là. 
Si l'univers est parfois bien fouillé, par rapport à Alzar qui intrigue beaucoup mais aussi par ce que l'on apprend sur la famille de Chayma, le reste m'a semblé bien trop plat. Ce premier tome porte bien son nom puisque l'on suit, en effet, la traversée d'Alzar. Mais le résumé en promet quand même plus et malheureusement, à la fin, on reste campé sur un manque de précisions, de révélations. 
Alzar est décrite comme une ville dangereuse, plusieurs éléments nous montrent que plus de la moitié de ses habitants sont surveillés et contrôlés par le gouverneur, qu'il y a des règles strictes à respectées, mais il se passe trop peu de choses pour que l'on se rende bien compte de tout ce que cela implique. 
De plus, tout parait trop facile pour Chayma... Au bout d'un moment, on ne se dit même plus qu'il va lui arriver quelque chose, qu'une situation va nous surprendre, tellement tout est prévisible. J'ai trouvé cela dommage. Il manque des éléments pour que l'on soit complètement convaincu.

Chayma est un personnage touchant mais quelque fois agaçant aussi. Elle a une réelle volonté de vaincre, d'aller au bout de ses idées sans jamais baisser les bras, mais cette force nuit quelque fois à l'intérêt de l'histoire. En effet, Chayma fonce tête baissée à travers les épreuves qui l'attendent et les chutes n'en sont que plus prévisibles. Elle fait également trop facilement confiance aux gens, dans une ville qu'elle ne connait pas du tout... Cela me parait un peu gros.
Je ne sais pas trop quoi penser de Mihiran... On ne sait pas trop quel est son but quand il aide Chayma et cette incertitude vis à vis de ses intentions m'a empêchée de m'attacher à lui.
Il y a quelques personnages secondaires comme Dounia ou le professeur Pavel (très secondaire...) qui intriguent beaucoup mais on ne connait pas trop leurs intentions non plus et il est donc difficile d'avoir un certain jugement. 
Le seul personnage auquel je me suis vraiment attachée est le chien que Chayma "dompte" dans Alzar, un chien sauvage que rien ne prédestinait à vivre aussi facilement avec un humain...

L'écriture est assez prenante mais je dois tout de même souligner que les coquilles et les oublis de ponctuation sont parfois dérangeants pour une lecture aisée... Il y en a peu et cela diminue au fil de l'histoire mais ce n'est pas toujours très plaisant.

Je ressors donc de cette lecture avec beaucoup de manque... J'ai eu l'impression qu'il ne s'y passait rien, bien que l'on y apprenne tout de même deux, trois petites choses intéressantes, mais rien de bien transcendant pour ce qui concerne l'intrigue. Quelques réponses n'auraient pourtant pas fait de mal... On suit donc la traversée d'Alzar, point.
Seuls les deux derniers chapitres ont relevé mon intérêt et il ne m'en faudra pas plus pour que j'aie envie de lire la suite. Mais j'espère que la suite ne suivra pas le même schéma que ce premier tome et surtout, qu'elle répondra à toutes les questions que l'on se pose du début à la fin...








128. Immeuble ou building - 28/170


5 commentaires:

  1. Je ne pense pas lire la série. Ta chronique refroidit ;)

    RépondreSupprimer
  2. La quatrième n'était pas si mal,mais ton billetne m'incite pas bcp à me lancer dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça que je reproche à ce premier tome. L'histoire n'est pas à la hauteur de la quatrième (selon mon propre avis ^^). Par contre, le deuxième tome promet !

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi sur pas mal de point mais contrairement a toi j'ai hate de lire le second tome car il devrait se passer plus de choses... enfin je l'espère.. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben j'aimerai bien aussi mais j'ai tellement peur que ce soit aussi lent que le premier que je sais pas si je dois être impatiente de le lire ou attendre bien sagement de n'avoir rien d'autre à lire... lol
      Bisous !

      Supprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...