Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 janv. 2013

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil.

Haruki Murakami
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
10/18 - 2008
224 pages
7€10


  Hajime a connu pour la première fois l'amour en compagnie de la douce Shimamoto-San. Séparés par la vie, il n'a pourtant jamais oublié. Aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, Hajime est devenu un homme ordinaire et s'est construit une vie agréable entre sa famille et un métier qui lui plaît. Ce fragile équilibre résistera-t-il à ses retrouvailles avec Shimamoto-San?


Mon avis :

J'ai été un peu choqué par ce roman. Bon le mot est fort quand même. Je n'étais pas vraiment choquée mais pas loin. Disons que c'est un roman axé adulte et comme je suis habituée à la littérature jeunesse ça m'a fait bizarre... Ce n'est pas l'histoire en elle-même qui m'a choquée car je l'ai trouvé, au final, très belle et touchante. Ce sont plutôt certains détails...

Le narrateur est Hajime, il nous raconte sa vie, du début de son adolescence à ses quarante ans (plus ou moins). Tout commence quand il rencontre Shimamoto-san, quand ils avaient douze ans. Le début de l'adolescence donc premiers émois sexuels. On le suit à travers tous ses amours, à tous les âges. Il finit par se marier avec Yukiko et fonder sa famille peu de temps après l'avoir rencontrer. Mais malgré toutes ses aventures, il n'a jamais pu oublier Shimamoto-san, son premier amour. Puis, le destin l'a mise à nouveau sur sa route et depuis, tout a changé dans sa vie, il ne sait plus vraiment quoi faire ni comment réagir.

Il dévoile tout : ses sentiments, ses envies, ses doutes, ses peurs.. Rien n'est caché et pour les passages où il y a du sexe, c'est pareil. J'ai d'abord pensé que c'était exagéré, qu'on n'avait pas besoin de connaître autant de détails mais je me suis dit que je n'étais pas assez ouverte, peut-être... Au fil des pages, tout devient touchant, car cet amour est unique, indestructible et terriblement triste. Puis, les détails sur toute sa vie, deviennent moins choquant, limite indispensable pour comprendre ce qu'il ressent vraiment.

Hajime m'a parut peu intéressant comme personnage... Ses conversations, son caractère... Rien de spécialement attirant. Néanmoins, Shimamoto-san est très mystérieuse, ce qui nous pousse à en savoir plus, surtout à la fin.

C'est la première fois que je lis de la littérature japonaise et j'avoue, sans ce challenge, je n'aurai jamais pu lire ce livre. C'était une bonne lecture, remplie d'émotions. Je ne connais pas du tout l'auteur mais j'aime assez son style, il sait faire passer les émotions et plus on se rapproche de la fin, plus elles sont intenses.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...