Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

17 août 2017

TES MOTS SUR MES LÈVRES

TES MOTS SUR MES LÈVRES

KATJA MILLAY
TES MOTS SUR MES LÈVRES
Fleuve Éditions, janvier 2014
512 pages, 17€50


Après avoir été agressée, Nastya, ancienne surdouée du piano, s’est inventé une nouvelle identité et s’est réfugiée dans le silence. Elle ne parle plus depuis deux ans. Josh, lui, est seul au monde. Tous les membres de sa famille sont morts les uns après les autres. Son remède : la solitude et le travail du bois. Peu à peu, Nastya partage la vie de ce garçon doux et discret. L’amitié s’installe, puis les sentiments amoureux. Nastya se remet à parler, sans pour autant se dévoiler. Nastya et Josh se soignent l’un l’autre, craignant tout de même de trop s’attacher, la vie ne les ayant pas habitués au bonheur. Leur passion sera-t-elle plus forte que les blessures de la vie ?



Je ne connaissais pas cette auteure, mais je suis ravie de l'avoir découverte. Sa plume est fluide, ce drame romantique est plein d’émotions diverses : de la haine, de la rancœur, perte d'êtres chers, d’âmes brisées et d'amour bien sûr.

Le livre est écrit de deux points de vue : celui de Nastya et celui de Josh ; ils ont tous les deux 17 ans et sont deux âmes brisées, différemment, de par leur passé.
Nastya, lycéenne, ne parle plus depuis 452 jours, très exactement un an après son agression. Depuis que les souvenirs de ce drame la hantent. Petite prodige du piano qu'elle pratiquait depuis l'âge de 8 ans mais qui voit son avenir et ses projets brisés. Ne supportant plus le climat familial, qui voit encore en elle cette jeune fille en chemisier blanc avec boutons de nacre et jupe rose qui est morte ce jour-là, elle fuit chez sa tante à deux heures de route de chez elle pour recommencer sa vie, là où personne ne la connaît et où personne ne sait ce qu'il lui est arrivé. Pour être "tranquille" dans son nouveau lycée, elle change de style vestimentaire, jupe ultra mini, talons aiguilles hyper hauts et beaucoup de maquillage. Le tout noir, noir et encore noir, ce qui correspond à son état d'esprit et à son âme. Le but : que personne ne l'approche, qu'on la laisse tranquille et qu'on la craigne. La suite de l'histoire prouvera qu'elle est crainte mais que ça n’empêche pas certains lycéens de venir lui parler malgré son mutisme.
Josh, lycéen, est un solitaire mais pas par choix. Dans sa vie familiale, tout le monde décède petit à petit et cela a commencé bien trop tôt, lorsqu'il n'avait que 8 ans.  À 17 ans, Josh est seul au monde, plus de famille. Tout le monde sait ce qu'il a vécu, la colère qu'il a en lui et du coup, au lycée, il est solitaire mais cela lui va très bien. Personne ne lui parle, tout le monde l’évite et le laisse tranquille sauf Drew et sa famille.
Drew, lycéen, joyeux fêtard et meilleur ami de Josh. Sa mère a prit Josh sous son aile. Drew n'évolue pas dans le même "monde" que Josh, ce qui explique le fait qu'au lycée ils ne se côtoient pas.

L'arrivée de Nastya va semer le trouble entre eux deux ; la curiosité des autres lycéens à cause de son mutisme et les moqueries des filles à cause de ses tenues vestimentaires.
Drew est le premier à se rapprocher d'elle, son but est de la mettre dans son lit.
Par contre Josh n'a rien demandé et se retrouve quand même à prendre sa défense en plein milieu de la cour. Seuls les deux qui voulaient passer inaperçus se font remarquer dès le début des cours !  
Josh, pour s'évader, travaille le bois, c'est sa passion, son défouloir, son exutoire. Quant à Nastya, elle, elle écrit dans des cahiers son agression, tous les soirs et toujours les même phrases et après elle court à s'en rendre malade pour faire sortir ce drame de son corps, de son esprit.
C'est comme ça qu'un soir elle atterrit dans un garage car à force de courir, elle n'a pas fait attention et elle s'est perdue et c'était la seule maison où il y avait de la lumière à plus de minuit. C'est étrange pour elle, elle a l'impression de connaitre ce lieu sans jamais y être venue et bien sûr, la seule personne qu'elle ne voulait pas voir et devant elle : Josh.
À partir de là se tisse une drôle d'amitié entre eux, elle lui rend souvent visite sans jamais parler et lui, il accepte sa présence qu'elle lui impose.
Bien évidemment, tout le lycée croit qu'elle sort avec Drew, voire même avec Drew ET Josh car la relation est ambiguë mais eux seuls savent la vérité et ce mal entendu leur convient à tous les trois.
Petit à petit, Josh est le seul à connaitre réellement Nastya car ils arrivent à communiquer.

En plus de Drew et de Josh, Nastya arrive à se lier d'amitié avec un artiste et une photographe du lycée.
Ils auront un rôle important dans l'évolution de Nastya car l'artiste fait des portraits d'elle pendant plusieurs jours la représentant sous toutes ses personnalités qu'elle laisse apparaitre, ce qui va l'amener lui, à faire partie d'un concours, et elle, à devenir modèle et à être présente au concours où les œuvres sont exposées. Pendant ce concours, elle visite les autres salles où d'autres artistes exposent et là, c'est le drame ! Et je ne peux rien dire de plus...

Je finirai simplement en disant que la fin du livre est juste magnifique, avec une belle leçon de vie pour ceux qui croient à la vie après la mort. Quand un cœur s’arrête, pour reprendre, l'adage dit qu'on voit défiler sa vie ou que l'on voit les personnes qui sont déjà là-haut ou encore bien d'autres choses mais ce qui est dit dans ce livre est juste magnifique et on comprend pourquoi Nastya a l'impression de connaître le garage de Josh quand elle le voit pour la première fois...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...