Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

28 sept. 2015

King's Game - Tome 1.

Nobuaki Kanazawa - Hitori Renda
King's Game (Tome 1 - Manga)
Ki-oon - 2013
176 pages
7€65


Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange message qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. À en croire le mystérieux expéditeur du mail, la classe entière participe à un “King’s Game”, un jeu du Roi auquel elle ne peut se soustraire. Jour après jour, à minuit pile, un nouveau défi s’affiche sur le téléphone portable des lycéens, qui finissent par découvrir la cruelle vérité : ils ont 24 heures pour exécuter les ordres du Roi, et la sanction en cas de désobéissance est la mort.

Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? La mort s’abat inéluctablement sur ses jeunes victimes, où qu’elles se trouvent et quoi qu’elles tentent pour s’échapper. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à démasquer le Roi avant qu’il ne soit trop tard ?


Mon avis :

Pour l'avoir déjà lu en roman, ce n'est pas une très grande surprise (d'autant plus que c'est fidèle au roman) mais je suis contente de le découvrir en manga cette fois et de retourner dans cet univers glauque !

Une classe entière reçoit le même message un soir à minuit. L'expéditeur, le Roi, les fait jouer au jeu du Roi. Ils recevront chacun à leur tour un gage qu'ils devront accomplir sous peine de punition en cas d'échec. Aucun abandon n'est toléré, aucune fuite de quelque manière. Les élèves vont prendre le jeu vraiment au sérieux lorsque les premiers morts feront leur apparition...

On suit principalement Nobuaki, jeune lycéen arrivé depuis peu et qui assiste à ce carnage autant que ses camarades de classe.
Dans ce premier tome, les défis sont assez puérils : embrasser quelqu'un, baiser les pieds, toucher la poitrine d'une fille, coucher avec quelqu'un... Mais la pression augmente à mesure que les défis se compliquent car le Roi commence tout en douceur pour finalement attaquer là où ça fait mal ! Et il sait à qui il adresse ses défis...
Tout comme les élèves sous le choc, les sanctions nous laissent hébétés, totalement impuissants face à la situation. On aimerait pouvoir aider tout le monde, en secouer certains. Bref, c'est très prenant ! L'atmosphère glauque et oppressante se ressent progressivement mais ne nous lâche jamais.

Les seuls points négatifs pour moi sont les illustrations, et certaines fois le ton des personnages, que j'ai trouvé exagérés de temps à autres. Les expressions physiques ainsi que le ton ne correspondent pas forcément. Par exemple, au tout début, Nobuaki rêve qu'il demande à une fille de sortir avec lui ; son expression corporelle et son intonation donnent l'impression qu'il lui crie sérieusement dessus et ne lui fait pas une simple demande... On retrouve ce schéma assez souvent malheureusement...

En bref, c'est un bon premier tome, très prometteur pour la suite si l'on oublie le graphisme parfois en décalage avec l'histoire. L'intrigue devient progressivement glauque et malsaine à cause du jeu, qui rend les personnages différents de ce qu'ils sont habituellement. Manipulations, trahisons, mensonges... tout est bon pour sauver sa peau. 














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...