Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

5 janv. 2013

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur.

Harper Lee
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
447 pages
6€60


Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort. 


Mon avis : 

Ce livre m'intriguait mais sans plus au départ. Je remercie donc Demoiselle Coquelicote de me l'avoir fait découvrir en me le prêtant car j'ai beaucoup aimé et je ne regrette pas du tout de l'avoir lu ! C'est un sujet sensible raconté en toute simplicité mais avec un fond lourd de sens... qui ne m'a pas laissé indifférente !

Dans les années 30, en Alabama, Atticus Finch, avocat et père de deux enfants, Scout et Jem, doit défendre un noir accusé de viol sur une blanche. La petite ville de Maycomb le voit d'un sale oeil et ne cache pas ce qu'elle ressent envers les noirs. Scout et Jem suivent l'affaire de près ; âgés respectivement de 8 et 10 ans, ils s'intéressent malgré eux à cette société injuste qui les dépasse complètement.

Quand on m'a dit qu'il se lisait facilement, je n'imaginais pas que c'était à ce point là... Au début, il ne se passe pas grand chose, on apprend à connaître la famille de Scout et les petites habitudes de la ville à travers les yeux de cette jeune fille. Mais on se laisse facilement entrainer par son récit. Tout est simple pour elle et son frère, ils jouent dans leur coin, ne se mêlent pas trop à la vie des adultes, jusqu'au jour où les voisins commencent à injurier leur père d'être "l'ami des nègres". Dès lors, plusieurs questions se posent car pour eux, ce n'est pas un reproche même si ça sonne comme tel de la bouche des habitants de Maycomb... Jem va être le plus touché par cette histoire, il aimerait bien comprendre ce qu'il se passe vraiment...
Même si le début est anodin, il n'est pourtant pas vide d'intérêt. On a besoin de cette entrée en matière pour s'attacher aux personnages, pour se faire une idée de chacun d'eux car ils ont tous un rôle important dans l'histoire. Puis, tout s'enchaine rapidement, on en vient vite au fait et ces passages sont bourrés d'émotions fortes... Le fait de tout suivre à travers les yeux d'une petite fille rend le récit bien plus sensible et poignant...

Scout est certainement le personnage qui m'aura le plus touché. J'ai eu un coup de coeur pour elle dès les premières pages ! Elle est si fragile, si innocente malgré son côté garçon manqué et son fort caractère. Toutes les remarques qu'elle peut entendre dans son voisinage suscitent en elle bien des questions. Elle ne comprend pas le jugement que tout le monde a envers Tom Robinson, le noir accusé de viol.
Jem est le plus touché par l'histoire de Tom. On ressent beaucoup son changement moral à travers l'évolution de l'histoire et à quel point ça le révolte.
Grâce à leur père, Atticus, ils apprennent certaines valeurs importantes de la vie, comme le respect envers tout le monde, la patience mais il leur apprend aussi à rester humble en toutes circonstances et à ne pas baisser les bras. Toujours avec finesse et tact, il est un réel exemple pour ses enfants.

L'auteur nous décrit une période difficile, le racisme est bien encré, et elle le fait avec simplicité mais les mots sont puissants et ont de l'impact. Les personnages sont tous aussi importants les uns que les autres et même ceux qu'on ne connais pas du tout au début finissent par se révéler indispensables à la fin.

Cette lecture m'a beaucoup touché et Scout y est pour beaucoup... C'est difficile de voir comme les gens se comportent extrêmement mal à travers les yeux d'une fillette et de voir ce que ça implique pour ces jeunes enfants.



3 commentaires:

  1. C'est un de mes livres préférés, et ta critique est très bonne : elle montre bien les grandes lignes directrices du livre, ses moments forts, sans pour autant trop en révéler, et elle donne envie de le lire. Je suis très surprise d'ailleurs qu'il n'y ait encore aucun commentaire de posté sur cet article 0.0 ! C'est dommage, car c'est un livre qui mérite mille fois d'être lu, et qui est à la fois un classique de la littérature américaine et un livre très accessible, très lisible pour tous. Personnellement j'avais 14 ans quand je l'ai lu pour la première fois, et ça a été un coup de foudre immédiat. Comme pour toi, Scout est un personnage qui m'a énormément marquée. Je reste aussi bouleversée par ce jeu de cache-cache avec Boo Radley, qui dispose des petits objets pour elle au creux d'un arbre à chaque fois, et dont on se rend compte que ce n'est pas un monstre mais un être humain comme les autres, et même l'un des plus touchants.
    Un livre sublime :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas trop familière de la période dans laquelle se situe l'histoire alors je suis contente si j'arrive à transmettre malgré tout l'ambiance de ce livre :) Ca me rassure !
      Le racisme est un sujet assez sensible chez moi... et ce roman est tellement fort, tellement poignant qu'il mérite d'être lu oui. Enfin, il a de multiples facettes à découvrir finalement.

      J'avais écris cette chronique sur un autre blog, que j'ai transféré ici... c'est peut-être pour ça que je n'ai pas eu d'échos ici mais il me semble que j'en avais eu sur mon ancien blog ;)

      Merci pour ton avis :)

      Supprimer
  2. C'est un excellent bouquin, de très haute qualité, selon moi. Il faut vraiment la peine d'être lu ! :)

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...